PÔLE ALIMENTATION RESPONSABLE & DURABLE (ARD)

Le système alimentaire contemporain, dit agro-industriel, est désormais largement mondialisé. Quoiqu’il comporte d’indéniables avantages en termes de prix, d’accessibilité et de quantités produites, il génère également de nombreuses externalités négatives notamment sur les volets sociaux, environnementaux ou encore culturels. De nombreux acteurs (producteurs, transformateurs, distributeurs, associations de consommateurs, initiatives citoyennes, collectivités territoriales, instituts de recherche...) œuvrent au quotidien pour des systèmes alimentaires plus durables, c’est-à-dire des modèles de consommation et de production plus équitables, plus économes en énergie, moins polluants, plus respectueux des ressources naturelles, créateurs d’emplois ou de lien social. Nous avons constaté que ces acteurs sont déjà nombreux avec des cheminements divers, mais aussi qu’ils partagent une même boussole qui pointe deux grandes directions : Une re-territorialisation progressive des systèmes alimentaires et une évolution agroécologique des processus agricoles de production. Depuis 2014, le programme Alimentation responsable et durable (ARD) de RESOLIS promeut une « pédagogie de la transition agricole et alimentaire » basée sur l’observation des dispositifs de transition agricole et alimentaire, la capitalisation et la valorisation des données de transition et l’accompagnement des acteurs. Pour construire cette pédagogie de l’exemple et de l’échange, RESOLIS étudie les initiatives d’alimentation responsable et durable (les IARD) et les mesures de politiques publiques susceptibles de promouvoir l’ARD (MESARD).

Partager sur

ANNEXES
SOUTENU PAR

OBJECTIFS

1- Consolider la collecte des données sur la transition agricole et alimentaire, les méthodes et les systèmes d’information. Doter les territoires de moyens d’observation dédiés (miniobservatoires locaux) mais interopérables avec l’observatoire de RESOLIS. Valoriser les initiatives d’acteurs et les mesures publiques d’alimentation responsable et durable ainsi que le travail d’observation des étudiants.

2- Accompagner les dynamiques territoriales de transition alimentaire. Des relations et des coopérations fortes ont été établies avec quatre fédérations de collectivités territoriales : Régions de France, Fédération des Parcs naturels régionaux de France (FPNRF), France urbaine, Assemblée de Départements de France (ADF). La séquence est partout la même : rédaction d’une déclaration d’engagement en faveur de la transition alimentaire ; définition d’une feuille de route; accompagnement des acteurs (observation, capitalisation, appuis).

3- Encourager des approches territoriales similaires à l’étranger. La méthode et l’approche RESOLIS ont été reprises à petite échelle dans une douzaine de pays, ce qui enrichit le corpus expérimental de la transition agricole et alimentaire.

4- Poursuivre l’approche thématique. RESOLIS s’est accordé avec ses partenaires majeurs sur une liste (évolutive) de thèmes majeurs :

  • Initiatives de participation citoyenne et émergence de démocraties alimentaires locales

  • Préservation et valorisation du foncier agricole, installation de nouveaux agriculteurs      

  • Transition agroécologique de la production agricole

  • Qualification et valorisation des produits agricoles et alimentaires remarquables

  • Promotion des filières locales au cœur de nouvelles chaînes agricoles et alimentaires

  • Renforcement des circuits commerciaux de proximité, création de marchés d’intérêt local

  • Approvisionnement local des établissements de restauration collective   

  • Lutte contre la précarité alimentaire et pour une inclusion sociale et économique

  • Lutte contre le gaspillage alimentaire et la promotion d’une économie circulaire

  • Projets d’investissement, création d’activités et d’emplois, financement de la TAA

  • Alliances alimentaires entre territoires urbains, péri-urbains et ruraux

  • Information des consommateurs et promotion d’une consommation alimentaire locale

  • Lutte contre la dépendance et la vulnérabilité et pour la résilience des systèmes alimentaires

ACTIONS

En 2021 :

RESOLIS approfondit une voie thématique de la transition, organisée selon des thèmes, qui, selon nous, sont prioritaires pour la transition agricole et alimentaire. Ce projet passe par l’organisation thématique de nos données, la mobilisation de nos partenariats thématiques et s’adresse directement aux acteurs des chaînes de production et de consommation des aliments. Il est soutenu par la Caisse des Dépôts et Consignation, le Ministère de la transition écologique et la Fondation Carasso.

RESOLIS poursuit son engagement au côté de la Région Centre-Val de Loire afin de contribuer à l’observation, la valorisation et l’accompagnement des dynamiques de Projets Alimentaires Territoriaux en émergence ou en structuration sur son territoire. Cette action menée en partenariat avec l’association InPACT Centre, s’inscrit dans les objectifs de la stratégie alimentaire régionale 2017-2021, basée sur une amélioration de la qualité nutritionnelle des régimes alimentaires, la réduction de l’empreinte écologique de l’alimentation et la relocalisation partielle des systèmes alimentaires à l’échelle des territoires.

RESOLIS continue ses collaborations avec le RnPAT (Réseau national des Projets alimentaires territoriaux).

RÉSULTAT(S)

Depuis le début du programme ARD

En collaboration avec de grands partenaires territoriaux -Régions de France, l’Assemblée des Départements de France, les Parcs naturels Régionaux ou encore France urbaine- et avec l'appui de nombreux étudiant.e.s de Sciences Po, de l’IEDES, de VetAgro Sup, de l’Université Aix-Marseille, ..., nous avons constitué un échantillon de 900 initiatives françaises et étrangères que nous avons caractérisées, classées et publiées dans notre observatoire.

150 étudiants mobilisés pour alimenter nos travaux d’observation, d’analyse et de publication

Collaborations internationales menées avec 11 pays

Publications consacrées à la transition agricole et alimentaire :