ELSI (Ecosystèmes locaux de solidarités intergénérationnelles)

Le programme anciennement appelé « Sociopôle » a été restructuré et élargi grâce au partenariat avec ADELIS.

Partager sur

ANNEXES

OBJECTIFS

En 2018, RESOLIS a entamé une réflexion pour prolonger le travail opéré au sein de son programme Solidarités, dans la continuité de son activité d’observation des initiatives de terrain. Les « sociopôles » ont alors été pensés comme des écosystèmes d’acteurs circonscrits autour d’un thème et d’un territoire donnés, promoteurs d’échanges et de liens productifs entre les mondes économiques (lucratifs et non lucratifs), académique et public. RESOLIS entendait alors expérimenter l’émergence et la coopération de tels écosystèmes à partir de son travail d’observation pour impliquer des acteurs pertinents au regard de la nature et de la complémentarité de leurs actions.

Une convention de partenariat a été signée avec le Fonds Innovation AGESICA pour expérimenter la démarche sur trois ans (2019 -2021) sur plusieurs territoires pilotes. La première année était exploratoire. Le mode opératoire a suivi une logique « de la recherche à l’action », avec l’idée qu’une démarche de « recherche participative » favoriserait les échanges entre étudiants ou chercheurs (savoirs “académiques”) et acteurs associatifs (savoirs “de terrain”) et permettrait d’initier une dynamique collective et un passage à l’action. Concrètement, il s’agissait d’offrir aux acteurs de terrain des analyses utiles à l'action, grâce à des études menées par des étudiants encadrés par des enseignants/chercheurs, en métropole lyonnaise et en métropole lilloise.

 Au cours la deuxième année d’expérimentation, RESOLIS a poursuivi la démarche en s’appuyant davantage sa « méthode d’observation » des initiatives, pour fédérer les acteurs en dressant un état des lieux thématique dont l’analyse leur permet de s’engager dans des actions communes. Il a également été décidé de s’appuyer sur des partenaires locaux déjà présents et motivés, pour permettre une mobilisation large et faciliter l’inscription de la démarche dans les territoires. Le périmètre de l’expérimentation a été réduit à deux ou trois territoires situés dans la même région pour permettre une interopérabilité et une capitalisation.

 Dans ce cadre, un partenariat avec France Bénévolat Ile de France a été initié sur la thématique de la solidarité intergénérationnelle, le programme a été renommé ELSI « écosystèmes de solidarité intergénérationnelle » pour souligner l’engagement vers un dispositif écosystémique. Les actions ont été engagées en Mars 2020, avec une méthodologie affinée.

Une méthode en 6 étapes, pas toujours chronologiques :

1) Rédaction d’une monographie de base synthétique sur le territoire d’action

2) Inventaire des dispositifs et actions existantes (grille typologique sur 18 thèmes)

3) Repérage des associations et autres acteurs de terrain, réalisation d’entretiens (fiches de l’observatoire RESOLIS) pour comprendre et capitaliser sur les activités de chacun, identifier les attentes et complémentarités

4) Enquêtes habitants, en priorité auprès des seniors, sur leurs besoins et attentes pour « bien vieillir dans leur territoire » (variations selon les territoires : perceptions entre générations, repérage des aînés isolés...)

5) Animation de rencontres-ateliers régulières avec un noyau d’acteurs pour faire émerger une dynamique collective à travers des outils d’animation collaborative et l’identification de premières actions prioritaires et fédératives (« Les chantiers ») ;

6) Mise en place d’un processus de pilotage (Comité de Pilotage) et d’un fonctionnement partagé (outils collaboratifs, charte ou manifeste, identité du réseau…) avec l’objectif à terme d’impliquer les seniors eux-mêmes (« Experts d’usage ») aux côtés des associations et institutions.

ACTIONS

État des lieux fin 2020

Paris 19e - Quartier de la Place des Fêtes et alentour :

-        Une association leader L’accordâge (cohabitation intergénérationnelle)

-        20 associations locales repérées et répertoriées dans l’Observatoire en ligne

-        5 rencontres d’acteurs organisées entre sept. 2020 et avril 2021pour structurer le réseau

-        Une enquête habitants (jeunes et aînés) menée par 3 étudiants en projet tutoré (Master 2 IEDES – Sorbonne)

-        Une recherche-action sur le développement de la cohabitation intergénérationnelle dans le quartier avec deux jeunes en service civique

-        Une première action commune : l’organisation d’une grande fête solidaire de quartier à l’été 2021 pour visibiliser le réseau d’associations et impliquer auprès d’elles les habitants sur le développement de la solidarité intergénérationnelle dans le quartier. 

Montreuil :

-        15 associations locales repérées et répertoriées dans l’Observatoire en ligne

-        4 rencontres d’acteurs organisées entre sept. 2020 et avril 2021 pour structurer le réseau

-        Une enquête habitants (auprès d’aînés) menée par France Bénévolat 93 et par 3 étudiants en projet tutoré (Master 2 IEDES – Sorbonne)

-        Trois premières actions communes : un projet de transmission de la mémoire avec des aînés en Ehpad et des collégiens, porté par Passerelle de mémoire et Les Curiosités ; l’organisation d’une fête itinérante entre 3 quartiers de Montreuil à l’été 2021, impliquant les différentes associations du réseau ; le recrutement d’un jeune en service civique pour mener un travail de capitalisation et d’enquête sur le repérage des aînés isolés dans 3 quartiers de Montreuil.

Paris 14e – Quartier Pernety et Plaisance :

-        Une association leader, Le Moulin à Café (café associatif) et un partenariat avec l’EDL 10 pour animer la démarche

-        15 associations locales repérées et répertoriées dans l’Observatoire en ligne

-        Une première rencontre prévue en mai 2021

Paris 10e – Quartier Grange aux Belles :

-        Une première rencontre COPIL (comité de pilotage) avec le CRL10 (Centre Paris Anim) et différents acteurs institutionnels et associatifs

Lancement du travail de repérage et d’enquête (en cours