L’Observatoire des Communes est un programme lancé par RESOLIS. Il vise à la fois à repérer et à valoriser des actions portées par la Société Civile sur le champ de la transition écologique et à inciter les Municipalités à mobiliser la Société Civile sur ce champ. Les communes entrant dans ce dispositif de progrès permanent seront labellisées et participeront à un Réseau d'échanges.Compte-tenu des actions déjà mises en œuvre en matière de transition écologique et de sa volonté d’aller plus loin, Ungersheim peut prétendre adhérer au "Réseau d’échange des communes écocitoyennes" si la municipalité le souhaite. Les informations présentées ci-dessous sont du domaine public et collectées par les équipes de RESOLIS.

AUTEUR(S)

Fiche rédigée par Olivier Claeys

PROGRAMME

Démarrage: Janvier 2022

Lieu de réalisation: Commune d'Ungersheim

ORGANISME(S)

Mairie d'Ungersheim

Ungersheim - 68190

1 Place de la Mairie

Site internet

Ou

Partager sur

COMITÉ DE LECTURE

Date de lecture de la fiche

1/4/2022

Localisation

France Grand Est Haut Rhin

Type de structure

Collectivité territoriale, État Collectivité territoriale, Etat

Envergure du programme

Locale

LOCALISATION
LICENCE

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0

Pour citer un texte publié par RESOLIS:

, « Ungersheim repérée «Commune écocitoyenne» », **Journal RESOLIS**

PUBLIÉ DANS LE JOURNAL

ORIGINE ET CONTEXTE

Commune de 2 400 habitants du Haut-Rhin, région Grand Est, Ungersheim fait partie de la « Mulhouse Alsace Agglomération ».

Depuis le début des années 2000, Ungersheim se démarque comme pionnier dans le domaine de la transition écologique, la devise du village en la matière étant : « c’est en marchant que l’on trouve le chemin ».

OBJECTIFS

Les actions mises en œuvre font partie du programme « 21 actions pour le XXI° siècle », détaillé dans la partie suivante de cette fiche.

Elles sont regroupées par thème :

  • l’autonomie intellectuelle (engagement citoyen, monnaie locale, sensibilisation, …)
  • l’indépendance énergétique (solaire, bois, éclairages, habitat bioclimatique, …)
  • la souveraineté alimentaire (cantine 100% bio, exploitation maraichère, …)

 

Les parties citées en italique sont reprises de la publication Ungersheim Village en Transition (voir : https://www.mairie-ungersheim.fr/village-en-transition)

ACTIONS MISES EN OEUVRE

Filière de la graine à l’assiette

En initiant l’implantation des « Jardins du Trèfle Rouge », le conseil municipal a posé le premier jalon de la production de légumes Bio. Dans un deuxième temps, une cuisine centrale Bio pour la restauration scolaire a été construite. Elle fonctionne en insertion confectionnant avec 8 emplois, 500 repas par jour, mais reste une unité de production à dimension humaine en opposition à la cuisine industrielle

Centrale photovoltaïque (5,4 MW ; la plus grande d’Alsace)

En matière d’énergie, est édifiée une centrale photovoltaïque sur toitures d’une puissance de 5,4 MW sur l’aire de Bonn, ancien lieu de stockage des résidus salins. Une superficie de 6 hectares, propriété communale acquise après préemption pour une opération « Energies renouvelables », accueille cette centrale et démarre le projet. Après une mise en concurrence entre sept développeurs de production d’énergie solaire électrique, le choix s’est porté sur la Société HELIOS. Le projet s’est étendu par la suite sur le ban de Feldkirch pour 6ha. Les autres 6 ha ont été acquis par le développeur. Le permis de construire a été accordé en 2011 et la production d’électricité a démarré le 31 décembre 2012. L’énergie produite correspondra à celle consommée par 10 000 habitants, hors chauffage.

Achat d’un cheval cantonnier en 2008

Le cheval est notamment mis à profit pour les travaux d’arrosage, le ramassage scolaire en calèche et les interventions aux jardins maraichers

Création d’une monnaie locale

Ungersheim considère que la Monnaie Locale Complémentaire est un outil au service des citoyens, de l’économie locale et de l’écologie. Elle doit être productrice de plus-value sociale, protectrice du bien commun qui peut être défini comme le bien être et le bonheur collectifs, passant avant les intérêts privés. Utiliser la monnaie locale d’Ungersheim «Le Radis», c’est se réapproprier l’outil monétaire et favoriser le développement des initiatives économiques et sociales en faveur du respect des êtres humains et de leur environnement, mais c’est également: • Redynamiser et développer l’économie locale et le lien social de notre territoire, • Mettre en valeur les spécificités du territoire, son patrimoine naturel, historique et culturel, • Promouvoir la solidarité entre commerces, entreprises, associations et producteurs locaux et recourir le plus possible aux savoir-faire des travailleurs et prestataires de proximité, • Créer à travers la monnaie locale de l’épargne solidaire qui servira à financer des projets durables (ex. : création d’une crèche familiale…)

Création d’un parcours de sensibilisation à la démarche Transition

L’entrée se fait par un potager-verger-école, agrémenté d’un abri de jardin en autoconstruction traditionnelle. La traversée de l’exploitation maraîchère aboutit sur la ferme auto-suffisante en énergie, s’appuyant sur un talus de l’héroïque épopée minière. La traversée du carreau minier renaturé de 10 hectares en biotope « colline sèche » propice à la biodiversité est assortie d’un secteur dédié à la permaculture. Le cheminement vers un point de vue d’une hauteur de 15 m, permet la découverte du Bio-territoire, d’un étang naturel dans un écrin d’arbres d’essences locales diverses et de son ruisseau, le Feldbach bordé d’un cortège végétal remarquable.

RETOUR D’EXPÉRIENCE

Améliorations futures possibles :

Le dynamisme de la commune est fort en matière d’idées, comme en témoigne la publication du programme « 21 actions pour le XXI° siècle » (certaines déjà en place) :

  1. Engagement citoyen (depuis 2009)
  2. Promotion du commerce équitable
  3. Adhésion au réseau international « Territoires citoyens du monde »
  4. Organisation d’un forum citoyen
  5. Création d’une monnaie locale : le « radis »
  6. Elaboration d’un atlas communal de la biodiversité
  7. Création d’un parcours de sensibilisation à la démarche Transition
  8. Installation du solaire sur le toit de la piscine (1999)
  9. Construction d’une chaufferie bois pour alimentation 7 bâtiments publics
  10. Mise en œuvre de la plus grande centrale solaire d’Alsace
  11. Réduction éclairage public
  12.  Campagne de diagnostic énergétique des bâtiments publics
  13. Construction d’un habitat bioclimatique à énergie passive
  14. Démarche zéro pesticide
  15. Remplacement des produits d’entretien  pétrochimique par une gamme écologique (2008)
  16. Achat d’un cheval cantionnier (2008) et acquisition véhicule électrique
  17. Mise en place d’une restauration scolaire 100% bio (2009)
  18. Création d’une exploitation maraichère bio
  19. Aménagement d’une légumerie-conserverie (2015)
  20. Construction d’une cuisine collective bio (2014)
  21. Edification de la Maison des Natures et des Cultures (début travaux 2015)