L’Observatoire des Communes est un programme lancé par RESOLIS. Il vise à la fois à repérer et à valoriser des actions portées par la Société Civile sur le champ de la transition écologique et à inciter les Municipalités à mobiliser la Société Civile sur ce champ. 

Compte-tenu des actions déjà mises en œuvre en matière de transition écologique et de sa volonté d’aller plus loin, COLOMBELLES peut prétendre adhérer au "Réseau d’échange des communes écocitoyennes" si la municipalité le souhaite. Les informations présentées ci-dessous sont du domaine public et collectées par les équipes de RESOLIS.

AUTEUR(S)

Fiche rédigée par Théo Fontaine

PROGRAMME

Démarrage: Novembre 2021

Lieu de réalisation: Colombelles

ORGANISME(S)

Commune de Colombelles

Colombelles - 14460

Place François Mitterrand

Site internet

Ou

Partager sur

COMITÉ DE LECTURE

Date de lecture de la fiche

11/16/2021

Localisation

France Normandie Calvados

Type de structure

Collectivité territoriale, État Collectivité territoriale, Etat

Envergure du programme

Locale

LOCALISATION
LICENCE

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0

Pour citer un texte publié par RESOLIS:

, « Colombelles repérée «Commune écocitoyenne» », **Journal RESOLIS**

PUBLIÉ DANS LE JOURNAL

ORIGINE ET CONTEXTE

Située près de Caen, sur la route vers la mer, sur un plateau, la Ville de Colombelles comprend environ 7 000 habitants, dont :

  • Colombelles Le Plateau et l'Orne : 1.891 habitants
  • Colombelles Le Centre : 1.311 habitants
  • Colombelles Le Bois Nord Est : 2.530 habitants

 

OBJECTIFS

L’histoire et la géographie de cette ville sont fortement marquées par son rapport avec le plateau de Colombelles qui était occupé jusqu’en 1993 par la Société Métallurgique de Normandie (SMN). La libération du site et la suppression de nombreux emplois ont conduit la communauté urbaine de Caen la Mer, en collaboration avec la commune de Colombelles, à engager la première phase de reconquête et de requalification de ce territoire.

Il s’agit d’une commune fragmentée par deux grands axes routiers stratégiques qui coupent le territoire en zones monofonctionnelles. Elle présente de ce fait de nombreuses ruptures urbaines et un paysage particulièrement hétérogène entre friches industrielles, terres agricoles, zones d’activités, quartiers d’habitation et zone industrialo-portuaire. La réserve foncière libérée lors de la fermeture et la destruction partielle des équipements de l’usine SMN offrent un potentiel d’urbanisation conséquent bien identifié par la ville.

Le plateau devient donc un lieu qui ouvre à la mise en place de projets qui se trouvent en accord avec les enjeux du XXIème siècle en favorisant l’épanouissement de la citoyenneté, le développement de l’agriculture locale et éco-responsable, et l’utilisation d’énergies renouvelables.

La ville de Colombelles réinvente son aménagement et son implication écocitoyenne en reliant les actions citoyennes et la transition écologique.

ACTIONS MISES EN OEUVRE

La serre bio chauffée grâce à l’incinérateur de déchets

La création d’une serre en verre d’une surface de 3,6 hectares en 2020, a permis de récolter des tomates et des poivrons biologiques. Ce projet d’agriculture biologique au sein de serres chauffées permet son inscription dans une démarche de développement durable, notamment grâce :

  • À la proximité avec l’usine d’incinération.
  • À l’utilisation de la ressource d’eau de manière contrôlée grâce à la collecte de l’eau de condensation et de pluie, afin d’avoir une gestion optimale de cette ressource indispensable à l’agriculture.
  • À aucune utilisation de pesticides afin d’obtenir le label biologique en 2022.

 

Le Wip de Colombelles

Le Wip est ce tiers lieu implanté dans la Grande Halle de l’ancienne société métallurgique de Normandie. Les tiers lieux permettent d’offrir un lieu d’expérimentation et de rencontres. C’est un écosystème humain qui vise à l’échange et la pluridisciplinarité entres les citoyens et acteurs du territoire.

Dans un objectif d’amélioration de l’impact environnemental et de sensibilisation des citoyens, le «  Wip » de Colombelles comporte deux hectares d’espaces extérieurs qui sont attribués aux actions participantes et contributives autour de la notion du « faire ensemble » avec par exemple :

  • un chantier participatif qui a été mis en place, dans l’objectif d’offrir une seconde vie aux matériaux afin d’aménager l’extérieur du wip.
  • Encourager la plantation d’arbres afin de développer la biodiversité. 
  • Le wip adhérent de l’association Sylva Domesticus, en lien avec la mairie, a proposé aux habitants de venir planter 150 arbres entre 2020 et 2021 autour du projet « une naissance, un arbre ».
  • Le bâtiment s’engage dans l’utilisation d’énergie renouvelable (ernercoop, chaudière à bois, cuve de récupération d’eau de pluie.)

 

Engagement dans le programme « Territoires engagés pour la nature »

Ce programme qui est porté par l’office français de la biodiversité favorise les actions des territoires français en faveur de la préservation de la biodiversité.

La ville de Colombelles s’engage pour trois ans dans ce plan en proposant quatre actions principales qui sont :

  • Le boisement du Wip
  • La végétalisation du cimetière
  • En lien avec l’association ATIPIC emplois qui a pour objectif un « territoire zéro-chômeurs », la ville de Colombelles propose l’installation de jardins comestibles en centre ville.
  • La ville a pour objectif de créer un atlas de la biodiversité qui est un inventaire des milieux naturels et espèces présentes sur le territoire dans l’objectif de le préserver

 

Favoriser la démocratie contributive :

Le fonds de participation des habitants :

Dans un objectif de faire fleurir la démocratie contributive au sein de la ville de Colombelles, un fonds de subvention a été créé avec des partenaires. Il permet à de petites associations (sans salariés) ou à des collectifs d’habitants de financer des petits projets dans le quartier politique de la ville (le centre-ville de Colombelles) à hauteur maximale de 80% des coûts du projet, sans dépasser un plafond de 1000 €.

Mise en place d’un conseil citoyen :

C’est une instance démocratique qui permet aux usagers du quartier de s’impliquer dans la vie du centre-ville de Colombelles. Il permet d’offrir une réflexion collective sur l’aménagement, l’habitat, la santé, la sécurité, la solidarité, la culture, la transition écologique et la vie économique de leur quartier. Au sein de ce conseil, il y a deux collèges : le collège Habitants et le collège Acteurs locaux. Pour le bon fonctionnement de ce conseil, le collège Habitants doit être majoritaire. Il permet de faire remonter au conseil municipal, mais aussi aux pouvoirs publics, des besoins et des projets dans l’objectif de favoriser le développement économique, la cohésion sociale et d’améliorer le cadre de vie.

Ce conseil grâce aux fonds de participation des habitants peut soutenir les initiatives citoyennes.

Il propose à des citoyens de devenir référent de quartier, ce dernier a pour fonction de faire le lien entre la vie municipale et les habitants de son quartier, en faisant remonter les idées aux élus et en mobilisant les habitants dans le développement de projet de proximité.

La ville de Colombelles a conçu une application qui permet aux habitants d’être informés sur l’actualité de la ville.