Pendant l’année scolaire 2018/2019, les enfants de l’école maternelle de la rue de Romainville (Paris XIXe) ont suivi des ateliers de jardinage écologique. L’année s’est conclue par une sortie organisée par France Bénévolat au Jardin du Piqueur, ferme pédagogique située dans le Domaine national de Saint-Cloud. 

PROGRAMME

Démarrage: 2018-2019

Lieu de réalisation: Paris XIXe

ORGANISME(S)

France Bénévolat Île de France

Paris 19e Arrondissement - 75019

59 bis Rue de Romainville

Ou

Partager sur

COMITÉ DE LECTURE

Date de lecture de la fiche

8/31/2022

Localisation

France Île-de-France Paris

Type de structure

Association, collectif, ONG Association, collectif, ONG

LOCALISATION
LICENCE

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0

Pour citer un texte publié par RESOLIS:

, « Belles Histoires : « Au fil des saisons au jardin solidaire Hérold » », **Journal RESOLIS**

PUBLIÉ DANS LE JOURNAL

ACTIONS MISES EN OEUVRE

Le jardin Hérold est un square public un peu secret du XIXe arrondissement de Paris. Il occupe sur 2 800 m2 une partie du site de l’ancien hôpital Hérold. Entouré d’un lycée, d’un Ehpad, d’une crèche et d’immeubles, c’est un jardin solidaire et partagé où l’on trouve des jeux pour enfants, des bacs à compost et un hôtel à insectes. 

Aujourd’hui, par une belle matinée de juin 2019, il est bien fleuri et accueille une classe de l’école maternelle de la rue de Romainville (59 bis rue de R, Paris XIXe). Conduite par son enseignante, accompagnée de parents et de bénévoles de France Bénévolat, la classe est chaleureusement accueillie par trois salariés de l’association Espaces (voir encadré) : Florelle, la responsable du jardin, et deux éco- jardiniers qui proposent plusieurs ateliers. 

 

Semer, arroser, croquer

Un éco-animateur montre aux enfants, très attentifs, une pelle et une bêche et on leur explique leur utilité. Florelle leur montre comment fonctionne un outil plus mystérieux : le bras à compost. A tour de rôle, ils se mettent à deux pour l’enfoncer et le faire tourner dans le bac. Les enfants qui sont déjà venus une fois au cours de l’année se souviennent bien qu’ils ont semé des radis. Aujourd’hui ils vont pouvoir les cueillir, les laver et les croquer. Ils adorent et scandent : « On a trouvé des radis ! » Ils goûtent de la coriandre et des framboises, observent dans une pépinière des bébés courges et des bébés poireaux. Ensuite ils sèment et arrosent des radis. Enfin, ils se serrent autour de Monique Belamich, responsable (avec Denis, présent lui aussi) de l’antenne de France Bénévolat du XIXe arrondissement de Paris. Elle leur lit une histoire, une histoire de fruits bien sûr. Ils font ensuite des jeux de mémorisation. Après une petite collation et un tour à l’aire de jeux, la petite troupe regagne l’école.

 

Un projet intergénérationnel

Ces ateliers jardinage ont eu lieu au cours de l’année scolaire 2018-2019 et seront reconduits. Ils ont été imaginés par Monique Belamich qui avait rencontré l’association Espaces lors d’un colloque organisé par France Bénévolat. Espaces avait alors présenté les ateliers organisés au jardin Hérold pour sensibiliser les enfants citadins de REP (Réseau d’éducation prioritaire) à l’environnement.

Monique qui intervenait depuis plusieurs années dans l’école maternelle de la rue de Romainville pour lire des histoires aux enfants (dans le cadre de l’association Lire et faire lire) a proposé un projet intergénérationnel sur trois ans à la directrice, Sandrine Teboul qui a tout de suite été partante. Le projet a ensuite été adopté par le conseil d’école. Il est soutenu par Nature et Découvertes.

Par ailleurs, en particulier sous l’impulsion d’Eliane Goudet, également bénévole à France Bénévolat, un accord-cadre a été signé entre Espaces et France Bénévolat. Une dizaine de projets communs sont à l’œuvre dans le cadre du programme « Planète, mon amie ! » ®, consacré à l’Education à l’Environnement et au Développement Durable et à la transition écologique

 

Travailler sur le langage

Pour la directrice, ces ateliers s’intègrent bien dans le Projet de l’école qui est de sensibiliser les enfants au développement durable, d’ouvrir l’école aux parents et aux partenaires extérieurs, de développer l’intergénérationnel et de travailler sur le langage. « Le bilan est très positif. Les parents ont accompagné les classes, ce qui leur a donné l’occasion de découvrir ce jardin un peu caché et de participer pleinement aux activités. Les enfants ont noué des liens forts avec les membres du jardin et les bénévoles. Ils ont appris de nouveaux mots, de nouvelles notions qui ont ensuite été reprises en classe et dans l'école puisqu'ils sont amenés à jardiner régulièrement. L’école dispose d’ailleurs d’un composteur et les parents y apportent des épluchures.  Les séances de jardinage ont été autant de situations de langage qui ont amené les élèves à échanger entre pairs et avec les adultes. » 

 

Caresser des animaux

L’année s’est terminée en beauté par une grande excursion organisée par France Bénévolat. Les six classes de l’école, toute l’équipe enseignante, de nombreux parents et des bénévoles se sont rendus en car au Jardin du Piqueur, vaste ferme pédagogique située dans le Domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Ils ont été accueillis par Tristana, la directrice du Jardin du Piqueur, qui gère ce magnifique site. Après un pique-nique à l’ombre de grands arbres, les enfants ont suivi plusieurs ateliers. Ils ont cueilli des fleurs et des feuilles pour réaliser des empreintes dans de l’argile. Ils ont goûté des plantes aromatiques comme la menthe douce et la menthe poivrée. Ils ont observé des canards et des oies avant de pénétrer dans des enclos où ils ont pu caresser des chèvres, des poules et des lapins. 

« Cette très belle journée au grand air a enchanté les enfants qui ont pu sortir de l’Est parisien pour découvrir un domaine magnifique, conclut Sandrine Teboul, la directrice. Cette sortie a parachevé le travail que nous avions mené tout au long de l’année autour de la sensibilisation au développement durable et au développement d’une conscience citoyenne et écologique. Elle a constitué le point d’orgue du projet mené toute l’année avec France Bénévolat. »

POUR EN SAVOIR PLUS

Espaces : écologie et social

Espaces ( https://www.association-espaces.org) est une association du mouvement Emmaüs qui allie écologie et social. Son premier chantier d’insertion avait pour mission de réhabiliter des berges de la Seine à Issy-les-Moulineaux, Meudon et Sèvres et de redonner un emploi aux sans-abris vivant sur les berges, à la fermeture des usines Renault de Boulogne-Billancourt.

L’association assure l’aménagement et l’entretien écologique de sites urbains très variés (berges, talus, espaces boisés, espaces verts, jardins…). De nombreux chantiers d’insertion ont ainsi vu le jour. Au jardin Hérold, elle mobilise les habitants qui gèrent ce jardin public fait de plantes comestibles, assure des permanences et propose des ateliers gratuits de jardinage, compostage et de cuisine pour utiliser les restes. 

Le Centre des monuments nationaux a retenu son projet pour la concession du Pavillon du Piqueur situé dans le Domaine national de Saint-Cloud. En 2018, Tristana, ingénieure agronome, a rejoint Espaces comme directrice du site, renommé « Jardin du Piqueur » dans le cadre du projet.

Ce chantier d’insertion comprend plusieurs volets : ferme et animations pédagogiques pour les scolaires et les familles sur les thèmes écologiques, environnementaux et agricoles ; maraîchage et vente de légumes ; café solidaire.