Prix des Femmes Marjolaine

Créé en 2013 par la Spas, le WECF France (Women in Europe for a Common Future) et l’agence RUP (Relations d’Utilité Publique), le Prix des Femmes Marjolaine valorise des projets portés par des femmes et/ou à destination des femmes qui sont exemplaires dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de la lutte contre les changements climatiques. La participation de RESOLIS dans l’organisation du Prix des Femmes Marjolaine depuis 2014 s’inscrit dans une logique de capitalisation, de diffusion et de valorisation d’initiatives pionnières en matière d’agriculture et d’alimentation. La 4ème édition est donc co-organisée par la Spas, l’agence RUP et l’association RESOLIS qui croisent ainsi leurs réseaux pour faire remonter un maximum d’initiatives et leur donner le plus de résonnance possible.

Objectifs

- Repérer et capitaliser des initiatives agricoles et alimentaires exemplaires, voire novatrices, en matière de lutte contre le changement climatique

- Favoriser le changement d'échelle des initiatives identifiées par leur valorisation et leur diffusion

- Contribuer à la diversité en promouvant la question du genre et en permettant la reconnaissance de la place des femmes dans l'agriculture et l'alimentation, et plus largement dans la lutte contre le changement climatique

Actions réalisées

Dans la perspective de la tenue de la 22ème Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) au Maroc en novembre-décembre 2016, les organisateurs ont décidé d’intégrer une nouvelle catégorie pour cette 4ème édition du Prix des Femmes Marjolaine, centrée sur les pays de la MEDCOP. La contribution à la lutte contre le changement climatique fera partie des principaux critères de sélection.

RESOLIS, en collaboration avec des étudiants de Sciences Po Paris et Bordeaux a réalisé une étude "Genre et environnement dans les pays du Sud: constats et perspectives" (téléchargeable en bas de cette page)
Nous avons choisi de croiser les thématiques "genre" et "environnement" pour comprendre comment et pourquoi les femmes sont touchées différemment par le dérèglement climatique, et quel rôle elles jouent dans la lutte environnementale.
Cette étude a été réalisée à partir de la littérature existante et des études de cas sur la thématique, et nous avons analysé les projets de terrain recensés dans l'observatoire RESOLIS sur le sujet.

Pour plus d'informations, consulter le site dédié au prix

Résultats

Les lauréates des Prix des Femmes Marjolaine 2016 sont:

- Pour la catégorie "Agriculture France": Association Avenir 59/62 pour son projet "Accompagnement et mise en réseau des femmes agricultrices"

Eglantine Dehant, Porteuse de projet en maraîchage bio et bénévole de l'association, aux côtés de Marine Sanvelian, Responsable marketing à MiiMOSA

 

- Pour la catégorie "Alimentation France": la coopérative "Le Pain de la liberté", des produits bio, sans gluten et au féminin

Sabrina, Aurélie et Katie de Magalhaes, coopératrices du Pain de la liberté (prix remis par Peggy Sadier, responsable marketing et relation client chez naturéO)

 

- Pour la catégorie "Agriculture et/ou Alimentation en Méditerranée": la coopérative Tighanimine au Maroc pour son laboratoire de contrôle qualité de l'huile d'argan certifié "FairTrade"

Marie Kacou, chargée d'étude pour DIVERS'ETIK(représente Nadia El Fatmi), aux côtés de Fawzia Baba Aïssa, Chargée du développement au Fonds des Femmes en Méditerranée

 

- Pour la catégorie "Agriculture et/ou Alimentation -Solidarité Internationale": le Centre d'Ecoute et d'Encadrement pour un Développement Durable pour son projet "Une famille, un jardin pour nourrir les villes au Sénégal".

Oumy Seck, présidente du CEED, aux côtés de Mathilde Bois-Dubuc, déléguée générale de la Fondation RAJA Danièle-Marcovici