Alimentation responsable et durable

Le système alimentaire contemporain, dit agro-industriel, est désormais largement mondialisé. Quoiqu’il comporte d’indéniables avantages en termes de prix, d’accessibilité et de sécurité sanitaire des aliments, il génère également un certain nombre d’externalités négatives notamment sociales et environnementales. Ce modèle dominant n’est pas soutenable au vue des enjeux environnementaux, sociaux et économiques. De nombreux acteurs (organisations de producteurs, de consommateurs, associations citoyennes, collectivités territoriales, instituts de recherche...) œuvrent au quotidien pour des systèmes alimentaires plus durables, c’est-à-dire vers des modèles de consommation et de production plus équitables, plus économes en énergie, moins polluants, plus respectueux des ressources naturelles, créateurs d’emplois ou de lien social. A travers ce programme, RESOLIS s’est donc intéressée à ces acteurs pionniers de la transition alimentaire.

Objectifs

- Repérer et connaître les acteurs de l’alimentation responsable et durable

- Capitaliser et valoriser leurs initiatives locales innovantes

- Encourager la réforme des systèmes  alimentaires et des politiques publiques : favoriser,  d’une part, la relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation dans un territoire local d’autre part, réintroduire la responsabilité sociale, environnementale, culturelle et pédagogique à tous les niveaux de la chaîne alimentaire, et enfin, promouvoir le changement d’échelle ou l'essaimage des initiatives les plus exemplaires.

Actions réalisées

- RESOLIS a mené depuis 2013, plusieurs actions:

° L’Assemblée Générale des Nations Unies a promulgué 2014 comme Année Internationale de l’Agriculture Familiale (AIAF). RESOLIS a été désignée par le Comité français de suivi de cette année internationale pour centraliser et valoriser les initiatives françaises lancées à

l’occasion de cette année.

° RESOLIS a été co-organisateur de la deuxième et troisième édition du Prix des Femmes Marjolaine en 2014 et 2015. Créé par Spas Organisation, WECF France et l’agence Relations d'utilité publique (RUP) en 2013, le Prix des Femmes Marjolaine récompense des femmes menant des actions exemplaires dans les domaines de l'agriculture et de l'alimentation responsables et durables, en France et dans les pays en développement. L’édition 2015, organisée par RESOLIS, l’agence RUP et Spas Organisation s’est inscrite dans la préparation de la 21ème Conférence-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21).

° Plusieurs groupes d’étudiants de différentes écoles ont réalisé des projets collectifs autour de la transition alimentaire. Sciences Po a conduit un travail de repérages des acteurs et des initiatives d’alimentation responsable et durable en France, avec des approfondissements pour certains types d' IARD - "Initiatives d’alimentation responsable et durable" (la lutte contre la précarité alimentaire, l’essor des jardins urbains, le rôle des femmes dans l’environnement), ou sur certaines externalités. L’IEDES-Paris 1 a conduit un travail de repérages des acteurs et des initiatives qui ont une forte externalité environnementale (la lutte contre le réchauffement climatique).

 

- RESOLIS, en partenariat avec le Groupe SAT de l’ARF, la Chaire UNESCO en Alimentations du Monde (Montpellier SupAgro) a travaillé sur :

 

° Un repérage et analyse de 100 IARD avec des étudiants de Masters (Sciences Po) en France

° Une collaboration avec certaines régions françaises pour lancer des projets 100 IARD (PACA, Auvergne, Bretagne) et la formalisation des Systèmes Alimentaires Territorialisés, avec la signature de la Déclaration de Rennes de l’Association des régions de France (ARF) : « Pour des Systèmes alimentaires territorialisés »

° Une coopération internationale avec l’Université Laval au Canada et l’Université du Costa Rica, au Costa Rica aboutissant sur la Déclaration de Québec « Pour la Promotion des initiatives locales d’alimentation responsable et durable et l’émergence des systèmes alimentaires territorialisés », mais aussi un repérage, une analyse de 100 initiatives, et une publication pour chacun des deux pays.

Résultats

- RESOLIS a mis en place en 2014 un Observatoire ad hoc des initiatives françaises de l’AIAF dans lequel ont été répertoriées 104 initiatives, mises en œuvre par 73 organisations ou groupements de plusieurs structures.

- RESOLIS a valorisé 86 candidatures des Prix Marjolaine 2014 et 2015 dans son Observatoire. Cet événement a obtenu en 2014 le label "Année Internationale de l'Agriculture Familiale" et en 2015 le label "Cop 21", délivré par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

- Plus de 500 fiches publiées dans l'Observatoire à ce jour liées à la transition alimentaire

- RESOLIS a publié en mars 2015 le Journal RESOLIS #4 Systèmes alimentaires territorialisés en France, 100 initiatives locales pour une alimentation responsable et durable, motrices d’une gouvernance territoriale de l’alimentation et à haute valeur sociale, environnementale, pédagogique et culturelle, notamment grâce aux travaux des étudiants Sciences Po, qui ont pu identifier une centaine d’acteurs et de près de 70 initiatives locales.

- RESOLIS a réalisé en décembre 2015, un atelier lors de la COP 21 au Bourget sur le stand de la région PACA pour lancer une coopération méditerranéenne et un réseau international autour de la transition alimentaire et des 100 IARD dans la perspective de la préparation des MEDCOP et COP 22.