Logo Vélo à Saint-Denis

Une vélo école à Saint-Denis

Résumé : L’association Vélo à Saint-Denis promeut le déplacement urbain à vélo, en mettant à disposition une flotte de vélo et en proposant des ateliers d’apprentissage du vélo.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Février 2014
  • Lieu de réalisation : Saint-Denis
  • Budget : 802 €
  • Origine et spécificités du financement : Adhésion à 10€

Organisme(s)

  • Vélo à Saint-Denis
  • Chez Daniel Rigaud, 7 avenue Jean Moulin
  • 93200 Saint-Denis
  • Salariés : 0
  • Bénévoles : 5
  • Adhérents : 84
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  14/04/2015
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Mobilité
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme : 
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Transports

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : RIGAUD Daniel , « Une vélo école à Saint-Denis », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Le territoire de la commune de Saint-Denis connait un fort retard en matière de cyclabilité malgré de nombreux facteurs favorables au développement du vélo comme outil de mobilité urbaine (topographie plate, nécessité de trouver des alternatives aux transports en commun saturés, jeunesse de la population, modicité des ressources des habitants…). D’où le choix de développer les usages du vélo par la création d’une vélo-école pour adultes en 2014.

Objectifs du programme

Promotion du déplacement en vélo en ville :
- augmenter le nombre potentiel de cyclistes sur le territoire dyonisien
- rendre les personnes autonomes par l’apprentissage du vélo en ville

Actions mises en oeuvre

- Constitution d’une équipe d’animateurs de la vélo-école (5 personnes)
- Choix d’une méthode pédagogique simple de 3 niveaux : niv.1- équilibre et pédalage ; niv.2- maîtrise de la trajectoire ; niv.3- approfondissement de la pratique (sortie chaque dimanche au Parc de la Courneuve)
- Séances hebdomadaires d’apprentissage du vélo (la dimanche de 9 h à 12 h 30) : au Parc de la Courneuve puis dans l’école élémentaire Marville à Saint-Denis (après l’accord du Maire pour disposer d’une cour pour la pratique et d’un espace pour stocker les vélos au sein de l'école).
- Prêt de vélos pliables pour le lancement de l’action par un bénévole de l’association
- Achats et dons de vélos pliables et classiques pour compléter une flotte de vélos d’apprentissage (20 vélos actuellement)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 70 pratiquants en 2014 (première année de la vélo-école), pour l’essentiel des femmes n’ayant jamais fait de vélo ou souhaitant s’y remettre.
- Des participant(e)s représentatives de la population de Saint-Denis en termes d’origine culturelle et de situation socio-économique
- Convivialité et plaisir liés à l’apprentissage de l’autonomie que confère le vélo, quelques bénéficiaires utilisent désormais le vélo comme moyen de déplacement.

Originalité du programme

Première vélo-école à Saint-Denis et seconde en Seine-Saint-Denis (la première étant la vélo-école de Montreuil créée en 2005 par l’association « Vivre à Vélo en Ville »).

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Avec la Ville de Saint-Denis qui nous met à disposition une école (cour et local de stockage)
- Avec l’Association Rien Ne se Perd (anime des ateliers nomades d’auto-réparation)
- Avec des Associations de l’agglomération : Cyclolîle à l’Ile-Saint-Denis, Les Vélos de la Brèche à Aubervilliers, L’Association des Citoyens des 4 Routes à la Courneuve (AC4R), Atelier Solidaire de Saint-Ouen. Partenariat qui s'est développé aussi autour de la mise en place d'un collectif dénommé « PlaineCyclo » qui interpelle les pouvoirs publics notamment sur les liaisons dans l’agglomération et vers Paris, comme celle du canal Saint-Denis (actuellement difficilement cyclable sur Aubervilliers).

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Faible implication des bénévoles de l’association dans la vélo-école (seulement 5 animateurs réguliers). Difficulté à recruter d'autres bénévoles.
- Stockage : capacité de 20 vélos maximum
- Public majoritairement féminin (93 % de femmes)

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Rencontre avec le Maire pour obtenir de la Ville la mise à disposition au sein d'une école d’un local de stockage et d’une cour pour animer la vélo-école.

Améliorations futures possibles :

- Recruter davantage de bénévoles
- Disposer d'un local suffisant pour stocker les vélos
- Création d’une « Maison du Vélo » (animée par Etudes et Chantiers et AICV) à l’échelle de l’agglomération Plaine Commune afin de répondre aux besoins sur les 9 villes de l’agglomération (recyclage, atelier d’auto-réparation et vélo-école).

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La convivialité
- La simplicité de la méthode d’apprentissage
- Le bouche à oreille spontané et le bon relais des organes locaux de presse
- La constitution d’une flotte de vélos adaptée à l’apprentissage (vélos pliables, plus coûteux que les vélos classiques).
- La Vélo-école de Montreuil a servi de modèle et a fait don de 4 vélos

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Analyse sociologique des apprenant(e)s qui, dans leur parcours de vie, n’ont pas appris à faire du vélo et de leur capacité à surmonter « la honte » liée à cette absence de savoir-faire.

Pour en savoir plus

En février-mars 2016, la vélo-école sera transférée à la maison du vélo Bicyclo.


Partager cette fiche
Télécharger la fiche