Logo Fondation Espérance Banlieues

Une école privée pour la réussite des enfants des quartiers défavorisés

Résumé : L’école pilote Alexandre Dumas de la Fondation Espérance Banlieues accueille les élèves de Montfermeil (93) du primaire au collège pour favoriser leur réussite éducative et également leur formation personnelle.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2012
  • Lieu de réalisation : Montfermeil
  • Budget : 450000 €
  • Origine et spécificités du financement : Fonds privés et dons de particuliers

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  01/07/2015
Solution(s) : Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Fondation
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Travail, Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Nouailhac Jean-Baptiste , « Une école privée pour la réussite des enfants des quartiers défavorisés », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

La Fondation Espérance Banlieues a été créée en 2012 pour favoriser le développement d’écoles indépendantes de qualité, en plein cœur des quartiers défavorisés, adaptées aux défis éducatifs rencontrés par les jeunes. L’école Alexandre Dumas est née de la rencontre avec des professionnels de l’enseignement et la commune de Montfermeil. Cette école pilote créée en 2012 sert de modèle pour de futures implantations dans d’autres quartiers caractérisés par des situations de faible niveau d’éducation, de grande précarité et de misère sociale. En septembre 2014, une deuxième école Espérance banlieues a ouvert ses portes dans les quartiers Nord de Marseille. A la rentrée 2015, trois autres nouvelles écoles verront le jour à Asnières, Roubaix et Saint Etienne.

Objectifs du programme

- Favoriser l’accès de tous les enfants à une instruction de qualité
- L’école vise la formation de toute la personne qu’est l’enfant, et ne s’intéresse pas seulement à ses résultats académiques

Actions mises en oeuvre

Le Cours Alexandre Dumas accueille des enfants du CP à la 3ème. Il s’adresse uniquement à la population locale, dans un contexte de grande urgence éducative. Il se conçoit comme un dispositif complémentaire permettant le retour en formation initiale « classique » des jeunes. Il se traduit par un dispositif qui porte sur 4 axes permettant d’appréhender toutes les dimensions de la situation du jeune (résultats académiques, estime de soi, environnement familial, orientation professionnelle) :
1/ Reconquête scolaire : une classe de soutien renforcé pour des élèves ne maîtrisant pas les bases fondamentales de mathématiques et de français ; 1h30 d’aide individualisée aux devoirs tous les jours pour tous les collégiens
2/ Soutien à la parentalité et médiation parents-enfants : le directeur de l’école consacre beaucoup de temps à conseiller les parents dans l’exercice de leur autorité
3/ Reconquête de soi et valorisation de la réussite par l’école : redonner confiance en eux aux jeunes en les responsabilisant, et en leur permettant de découvrir leurs talents dans des domaines extrascolaires comme les arts.
4/ Appui aux projets de formation / projets professionnels des élèves : développement d’une classe « alternance scolaire » pour les plus de 14 ans ; stage de 15 jours en 4ème et 3ème ; témoignages réguliers de professionnels et différents ateliers

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Forte croissance des effectifs, signe de la satisfaction des parents : 12 élèves accueillis à la rentrée 2012, 130 en 2015-2016.
- L’efficacité des conseils du directeur aux parents est si appréciée que ces derniers lui adressent régulièrement des connaissances dont les enfants ne sont pas scolarisés au Cours Alexandre Dumas pour avoir des conseils également.
- En 2013-2014, le Cours Alexandre Dumas a accueilli 8 élèves anciens décrocheurs de longue durée (7% de l’effectif de l’école) qui ont tous repris un cursus normal.
- En 2014-2015, au début du 1er trimestre, 19 élèves ne faisaient preuve d’aucun investissement dans leur travail. Au début du 2ème trimestre, ils n’étaient plus que 4.
- Aucun « absentéiste lourd » (plus de 10 demi-journées d’absence par mois), ni d’ « absentéiste » (plus de 4 demi-journées par mois).
- En septembre 2014, 23% des élèves devant savoir normalement lire correctement (à partir du CE1) présentaient de lourdes difficultés en compréhension et en lecture. Ils n’étaient plus que 8% en janvier.
- Sur 6 élèves de 3ème en 2013-2014, 3 sont entrés en lycée général et 3 en lycée professionnel. Tous sont considérés comme de très bons éléments dans leurs nouveaux établissements. Les élèves ayant rejoint des filières générales ont tous des notes supérieures à la moyenne de la classe.

Originalité du programme

Plusieurs éléments originaux et innovants sont au cœur de l’action du Cours Alexandre Dumas :
- sa capacité d’adaptation aux besoins des élèves, grâce à une réelle flexibilité
- son approche pragmatique du fait religieux : à l’aide d’outils comme le bandana dans l’uniforme des filles ou les paniers repas confectionnés par les parents pour le déjeuner, l’école a su dépasser les polémiques sur le voile ou le hallal pour tenter de concilier l’accueil des enfants tels qu’ils sont et le respect de la neutralité religieuse de l’environnement éducatif.
- l’accent mis sur la préparation des jeunes à leur future insertion professionnelle
- l’ambiance familiale : les professeurs sont aussi éducateurs et sont totalement disponibles pour les élèves, pris aussi en compte en tant qu’enfants et jeunes.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Commune de Montfermeil
- Collège Stanislas

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Assurer la stabilité financière de l’école

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Chercher des fonds privés et des partenariats institutionnels,
- Solliciter les dons de particuliers

Améliorations futures possibles :

- Construire des locaux plus adaptés. Un terrain peut être mis à disposition par la commune de Montfermeil, mais il n’y a pas encore les financements nécessaires à la construction.
- Trouver d’autres financements pour mieux accueillir les élèves

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Investissement et disponibilité des professeurs
- Flexibilité de l’organisation qui permet de s’adapter aux besoins des élèves
- Suivi individuel des élèves
- Prise en compte des élèves aussi en tant que personne, ce qui permet de dépasser la dimension purement scolaire

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Des travaux de recherches scientifiques, sociologiques, etc. seraient très utiles pour améliorer nos activités

Partager cette fiche
Télécharger la fiche