Logo Générations et Cultures

Un toit à Partager : une formule de logement intergénérationnel dans la métropole lilloise

Résumé : Le dispositif, Un toit à partager, est mis en oeuvre dans la métropole lilloise depuis 2009, par l’association Générations et Cultures. Cette cohabitation permet d'une part aux jeunes de se loger à moindre frais et d'autre part de rompre l'isolement des seniors.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2009
  • Lieu de réalisation : Lille
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Subventions (conseil général du Nord) régional), aides (Fondation MACIF, CARSAT, Petits Frères des Pauvres, Maisons et Cités)

Organisme(s)

  • Générations et Cultures
  • 61 rue de la Justice
  • 69000 Lille
  • Salariés : 5
  • Bénévoles : 17
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  08/10/2015
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Exclusion et isolement Logement
Pays :  France, Mayotte
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Seniors
  • Domaine(s) :  Logement

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Demaret René-Marc , « Un toit à Partager : une formule de logement intergénérationnel dans la métropole lilloise », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Dans les années 80-90, les premières cohabitations intergénérationnelles apparaissent dans plusieurs pays européens (Belgique, Espagne...). En 2009, la ville de Lille a proposé à l'association Générations et Cultures de prendre la suite d'une autre association qui gérait une action de cohabitation intergénérationnelle. L'initiative "Un toit à partager" voit ainsi le jour. En 2014, une trentaine de ces initiatives existent sur le territoire français (en particulier dans des grandes métropoles : Bordeaux, Montpellier, Nantes, Paris…).

Objectifs du programme

- Lutter contre la précarité économique des jeunes
- Remettre la solidarité entre générations au centre de la relation sociale
- Rompre l'isolement des personnes âgées, seules dans leur domicile, ou ayant une famille éclatée géographiquement

Actions mises en oeuvre

PRINCIPES DU DISPOSITIF :
- Un jeune âgé de 18 à 30 ans s'installe chez un senior de plus de 60 ans pour un coût minime (200 euros par mois toutes charges comprises, avec la possibilité de demander une allocation logement à la CAF).
- En contrepartie, le jeune s'engage à respecter le mode de vie et à aider ponctuellement la personne âgée.

COORDINATION DU DISPOSITIF :
(gérée par les chargés de mission et les bénévoles de Générations et Cultures)
1) Promotion du dispositif auprès des jeunes (travailleurs, étudiants, stagiaires...) et des seniors du territoire
2) Accueil individuel de chaque jeune candidat
3) Rencontre à son domicile de chaque senior volontaire pour valider l’intérêt de chacun à s’engager dans le dispositif, pour s’assurer de la disponibilité du logement, et pour faire un premier inventaire des services qui pourraient être échangés
4) Constitution des binômes les plus harmonieux possibles
5) Signature d’une charte d’engagement tripartite (jeune + senior + Générations et Cultures) et d’une convention d’occupation à titre précaire entre le jeune et le senior
6) Suivi : visites à domicile mensuelles en présence du binôme et entretiens téléphoniques tous les 15 jours
7) Organisation d'événements ouverts à tous les binômes, pour encourager la création de liens entre eux : sorties au cinéma, repas partagé type, formation aux "gestes qui sauvent"...
8) Depuis 2013, mise en place d'une évaluation quantitative et qualitative pour faire le bilan de fin de cohabitation : les changements survenus, les apports ou les difficultés ressentis par les deux parties...

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- En 2014 : 170 demandes de jeunes pour seulement 76 binômes réalisés
- Ouverture régionale : présente sur la Métropole Lilloise depuis 2009, en 2014 l’action est proposée sur le bassin minier du Pas-de-Calais (Lens, Liévin, Arras, Béthune). Fin 2014-début 2015, l’association Générations et Cultures est entrée en contact avec d’autres villes de la région (Dunkerque, Douai).
- Profil des seniors : en grande majorité des femmes, qui déclarent vouloir se sentir plus en sécurité dans leur logement
- Les jeunes sont accueillis plus confortablement, retrouvent des liens familiaux perdus ou inexistants.

Originalité du programme

Cette formule de logement dépasse l'intérêt financier : elle contribue à (re)construire le lien social.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Communes, CCAS, Centres sociaux, Clubs des Personnes âgées

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Sentiment de peur des personnes âgées à faire entrer un étranger au sein de leur domicile. L’entourage du senior peut être un moyen de pression négatif sur la décision de la personne âgée.
- Acceptation mutuelle entre le jeune et le senior parfois délicate. Il y a cependant très peu d’échecs.
- Le changement brutal de la santé des seniors peut déstabiliser l'hébergement.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Travail de communication important dans les lieux de proximité dans les quartiers (dépliants aux centres de quartiers, aux clubs), pour faire connaître cette initiative au public senior.
- Première rencontre au domicile entre les deux parties pour instaurer une relation et pour valider l’intérêt de chacun, avec la signature d'une charte d'engagement
- Suivi permanent de l'association (visites mensuelles, entretiens téléphoniques)
- N'insiste pas si la famille de la personne âgée s'oppose à cette initiative
- Possibilité de rester dans le logement en cas de décès de la personne âgée

Améliorations futures possibles :

Discussion en cours avec les bailleurs sociaux pour ouvrir la cohabitation chez les personnes âgées locataires, autorisée depuis la loi MOLLE (MObilisation pour le Logement et la Lutte contre l'Exclusion)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Bonne préparation du projet de cohabitation
- Pratiquer le travail en réseau et avoir une bonne connaissance du territoire
- Une fois le binôme réalisé, être en contact permanent avec les deux participants de cette cohabitation
- Mobilisation des partenaires pour promouvoir le dispositif

Pour en savoir plus

PRESENTATION VIDEO DU DISPOSITIF :
https://vimeo.com/121143019

PRESENTATION DE GENERATIONS ET CULTURES
Cette association, créée en 1980 par un réseau de militants, a pour objet de favoriser le rapprochement entre personnes de générations et de cultures différentes dans le respect de leur identité individuelle et collective. Son but est de réaliser avec les partenaires, des actions permettant à des populations de groupes d’âges et de cultures différentes de se comprendre, de s’apprécier et ainsi d’aider au changement de leurs représentations sociales qui stérilisent les relations et engendrent peurs et violences. Elle mène son action avec une volonté de co-éducation et de co-construction dans un souci constant de réciprocité.


Partager cette fiche
Télécharger la fiche