Logo WebTV Montreuil

Un micro-trottoir pour sensibiliser les pouvoirs publics au problème de la précarité énergétique

Résumé : La WebTV de Montreuil a réalisé, à la demande de l’Agence Locale de l’Energie, un micro-trottoir pour interroger les habitants du territoire d’Est-Ensemble sur leur perception et leur vécu de la précarité énergétique et leur permettre, à travers cet outil, de s’adresser directement aux pouvoirs publics

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Montreuil et intercommunalité Est-Ensemble
  • Budget : 45000 €
  • Origine et spécificités du financement : Ville de Montreuil, Budget pour l'ensemble du pôle Audiovisuel

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  15/06/2014
Solution(s) : Précarité énergétique
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Moyens de communication, Énergie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité énergétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Laroche Boris , « Un micro-trottoir pour sensibiliser les pouvoirs publics au problème de la précarité énergétique », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

A l’occasion d’une conférence qu’elle organisait au sein de l’intercommunalité Est – Ensemble, l’Agence Locale de l’Energie de Montreuil a demandé à la WebTV de Montreuil de réaliser un film au format de micro-trottoir sur le sujet de la précarité énergétique, destiné à être projeté pendant la conférence et à servir de base aux débats.

Objectifs du programme

• Dresser un état des lieux de la conscience qu’a la population de ce problème et de son ressenti, en interrogeant un panel représentatif d’habitants de Montreuil.
• Disposer d’un outil de communication percutant pour communiquer auprès des élus.
• Animer une conférence sur la précarité énergétique, devant un public composé des services de la Communauté d’Agglomération.

Actions mises en oeuvre

- Définition de la problématique et des questions à poser en collaboration entre l’ALE de Montreuil et la WebTV
- Délimitation du territoire (Intercommunalité Est-Ensemble)
- Interview des personnes et réalisation du film
- Diffusion du micro-trottoir lors de la conférence

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Le micro-trottoir a entraîné une prise de consciences de la part des administrations et des élus. Ceux-ci ont pu se rendre compte que la population était informée et demandeuse d’améliorations :
- Dans la population locataire occupant des logements mal isolés, souhait de voir des travaux réalisés par le propriétaire (bâtiments qui ne sont plus aux normes, manque d’isolation…)
- Baisse/contrôle du coût de l’énergie, tarifs progressifs, gratuité des premiers kw/h consommés
- Faire les bons choix en matière d’énergie renouvelable
- Pouvoirs publics : augmenter et mieux gérer les aides à la rénovation thermique, prise en compte de la problématique au niveau local ; EDF : prendre les devants et aider les ménages en difficulté de paiement à trouver des moyens de réduire leur facture
- Tarifs sociaux : trouver des solutions pour les ménages au-dessus des seuils mais qui sont quand même en difficulté
- Faire des campagnes d’éducation à la consommation d’énergie
- Bailleurs sociaux : mettre en place un accompagnement au logement (sorte de SAV) qui puisse être consulté par les locataires en cas de question ou de besoins

Originalité du programme

Le micro-trottoir est un outil qui, dans ce contexte, permet d’utiliser les moyens audio-visuels modernes au service de la citoyenneté. Il est ici utilisé comme l’équivalent des cahiers de doléances car il a permis aux citoyens de s’adresser directement à la municipalité, d’une façon plus directe et dépositaire d’émotion. C’est un outil mobile qui permet d’aller à la rencontre des personnes et de déjouer le biais de la disponibilité, en rencontrant des personnes qui ne se seraient peut être pas déplacées aux réunions publiques et qui ont cependant des choses à dire : à l’inverse, c’est l’administration qui se déplace.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Agence Locale de l’Energie de Montreuil, partenaire opérationnel et commanditaire

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Obtenir un panel représentatif avec un outil de rencontre aléatoire dans la rue
- Convaincre les personnes interrogées de la bonne foi et de la neutralité du dispositif, et de la possibilité de s’exprimer librement sans craindre la retombée de conséquences
- Obtenir la confiance du commanditaire pour utiliser un outil « aléatoire » pour lequel on ne peut pas contrôler les propos des personnes interrogées
- Même si le film a été bien accueilli, la prise en compte effective et la répercussion dans les actions politiques demandent du temps.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Ajustement du panel au fur et à mesure des interviews (si trop d’hommes interrogés, les femmes seront ensuite privilégiées)
- Mettre en place une relation de confiance en se montrant ouvert et empathique, ne pas être en position de jugement mais d’écoute
- Adopter une position la plus transparente possible vis-à-vis du commanditaire, ne rien cacher : engagement de montrer l’intégralité des prises pendant un premier visionnage avant montage.

Améliorations futures possibles :

- Etre plus identifié et plus visible sur le territoire pour faciliter la prise de parole et la confiance des personnes interrogées
- Encourager l’administration à se saisir des outils audio-visuels et modernes de communication, qui facilitent la prise de parole et la participation des citoyens

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Etre sincère dans la démarche et donner la parole
Encourager la parole à se libérer en donnant confiance : expliquer le contexte, assurer que toutes les paroles seront entendues
Ne pas dévaloriser les personnes au montage, ne pas censurer ni déformer les propos.

Pour en savoir plus

La vidéo est consultable sur internet : (http://webtv.montreuil.fr/microtrottoir-est-ensemble,-pr%C3%A9carit%C3%A9-%C3%A9nerg%C3%A9tique-video-387-52.html)


Partager cette fiche
Télécharger la fiche