Logo Programme de réussite éducative

Un « Coup de Pouce Clé » pour prévenir le décrochage scolaire à Montigny-les-Cormeilles

Résumé : Le Programme de Réussite Educative de Montigny-les-Cormeilles a mis en place des clubs « Coup de Pouce Clé » (clubs de lecture et d’écriture) pour prévenir le décrochage scolaire dès le CP et aider les parents dans l’accompagnement à la scolarité de leurs enfants.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Novembre 2007
  • Lieu de réalisation : Montigny-les-Cormeilles
  • Budget : 63214 €
  • Origine et spécificités du financement : Ville et Etat (via le CGET)

Organisme(s)

  • Programme de réussite éducative
  • 134 rue du Général de Gaulle
  • 93570 Montigny-les-Cormeilles
  • Salariés : 17
  • Bénévoles : 0
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/07/2016
Solution(s) : Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Loisirs, Sports, Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Favreau Aurélie , « Un « Coup de Pouce Clé » pour prévenir le décrochage scolaire à Montigny-les-Cormeilles », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

Peu après sa création en septembre 2007, le Programme de Réussite Éducative (PRE) de Montigny-les-Cormeilles a choisi de mettre en place onze clubs « Coup de Pouce Clé » en partenariat avec cinq écoles. Ce choix s’inscrit dans le contexte plus large de lutte contre le décrochage scolaire, qui est une des priorités du dispositif PRE. C’était aussi un moyen pour le PRE de se faire connaître auprès des familles et des enseignants afin d’avoir accès à un public plus large.

Objectifs du programme

- Développer le goût de la lecture chez des enfants de CP considérés comme fragiles par leurs enseignants
- Inscrire les enfants dans une dynamique de groupe.
- Réaliser une action cohérente autour de l’enfant et de sa famille : il s’agit aussi bien de favoriser la réussite scolaire de l’enfant que de fournir à la famille des outils d’accompagnement à la scolarité de leurs enfants.

Actions mises en oeuvre

- L’action se déroule de 16h à 17h30, quatre fois par semaine (le lundi, mardi, jeudi et vendredi). 11 groupes de 5 élèves de CP sont pris en charge par 17 accompagnateurs. Les séances démarrent en novembre pour laisser le temps aux enseignants de repérer les enfants qui pourraient bénéficier du dispositif et se terminent en juin.
- Déroulement type d’une séance : La première demi-heure est consacrée au goûter. L’animateur engage la discussion sur différents thèmes et les élèves découvrent le « mot du jour » et la « phrase surprise ». Vient ensuite le temps des devoirs (15 minutes) puis des activités brèves et ludiques avec des jeux fournis par l’association Coup de Pouce (30 minutes). La séance se termine avec la lecture d’une histoire par l’animateur.
- Le « prix des premières lectures » : ce prix est organisé entre les vacances de février et d’avril. Quatre livres sont sélectionnés par l’association Coup de pouce et pendant 4 semaines, les enfants vont découvrir un nouveau livre. La cinquième semaine, ils font une relecture rapide de chaque livre et la dernière semaine, ils votent pour leur livre préféré. Ils reçoivent en fin d’année un exemplaire du livre gagnant.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Le PRE procède à deux évaluations : une qui suit la méthodologie nationale mise en place par l’association Coup de Pouce et une qui utilise leurs propres indicateurs. Pour leur évaluation personnelle, l’équipe du PRE fait appel à un cabinet de consultants (la grille des indicateurs utilisés se trouve en annexe).
- Constat général : la totalité des enfants progresse en lecture (près de la moitié d’entre eux finit « bon lecteur ») et pour la majorité d’entre eux la confiance en soi ainsi que la motivation pour le travail s’améliorent. Les parents trouvent que l’aide apportée à leurs enfants a été utile et qu’il serait regrettable de supprimer le Coup de Pouce Clé. Certains parents contactent d’ailleurs d’eux-mêmes le club lorsqu’un autre de leur enfant entre au CP. Les enseignants jugent pour leur part que le Coup de Pouce clé a été complémentaire de leur travail.

Originalité du programme

La forte implication des parents est la plus grande originalité du dispositif. Les parents signent un contrat et s’engagent à assister à plusieurs séances. Le déroulement d’une séance a été pensé de manière à pouvoir être appliqué à la maison (temps pour les devoirs, temps pour la lecture d’une histoire etc.). Cela permet aux parents de voir ce qu’ils pourraient faire à la maison avec leurs enfants.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Partenariat avec 5 écoles.
- Financement par la ville et par l’État.
- C’est le PRE qui a eu l’initiative de mettre en place les clubs « Coup de Pouce Clé » mais il reste dépendant du protocole de l’association. Les animateurs doivent suivre une formation de 6h avec un ingénieur de l’association et ils sont ensuite reformés chaque année (3h).

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Problème du turn over des enseignants : il faut réexpliquer le fonctionnement du dispositif à chaque fois.
- Les enseignants ne comprennent pas forcément le profil des enfants pour qui l’action est efficace et envoient parfois des enfants avec d’énormes difficultés cognitives (alors que le dispositif n’est pas adapté pour ces enfants).
- Difficulté pour trouver des animateurs, surtout depuis la réforme des rythmes scolaires (il est difficile de trouver des étudiants disponibles à partir de 16h).

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Une réunion de présentation du dispositif est organisée chaque année par les équipes du PRE et des clubs « Coup de pouce clé » pour expliquer le profil d’enfant recherché
- Le club fait appel à des retraités ou du personnel AVS pour l’animation

Améliorations futures possibles :

- Prévoir des temps plus récréatifs avec les parents, les enfants et les animateurs en dehors des séances.
- Tous les enfants n’ont pas besoin des 92 à 98 séances imposées par le protocole de l’association Coup de Pouce : il serait intéressant de faire un bilan à mi-parcours et de sortir les enfants qui ont assez progressé. Cela se fait déjà dans les clubs « Coup de pouce CLA » réservés aux élèves de grandes sections.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Faire le bon recrutement d’animateurs
- Avoir une équipe stable
- Choisir le bon profil d’enfants
- L’implication des animateurs, des enseignants, des parents.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche