Logo PACT du Douaisis

Rénovation thermique, sociale et participative contre la précarité énergétique

Résumé : Le PACT du Douaisis a réussi à combiner deux dimensions essentielles de la lutte contre la précarité énergétique, souvent cloisonnées : la rénovation du bâti, indispensable pour traiter les causes de la précarité énergétique, et l’accompagnement social, nécessaire pour que le changement soit approprié et pérennisé.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Juillet 2010
  • Lieu de réalisation : 26 logements d'un quartier de Douai
  • Budget : 2713943 €
  • Origine et spécificités du financement : Budget global pour la réhabilitation des 26 logements, subvention de l'État déléguée à la Communauté d'Agglomération du Douaisis : 9 % ; −subvention FEDER : 7 % ; −subvention de la Communauté d'Agglomération du Douaisis : 4 % ; −subvention de la Fondation

Organisme(s)

  • PACT du Douaisis
  • 30 Boulevard Delebecque
  • 59500 Douai
  • Salariés : 33
  • Bénévoles : 0
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  07/07/2014
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Logement Précarité énergétique
Pays :  France, Hauts-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Logement, Énergie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité énergétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Simon Virginie , « Rénovation thermique, sociale et participative contre la précarité énergétique », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Un ensemble d’appartement (la cité des Vieux-Corons, à Douais), composé de logements anciens et énergivores, nécessitait une rénovation thermique complète. C’est le PACT du Douaisis qui a pris en charge la maîtrise d’œuvre pour permettre cette réhabilitation. Très vite, au-delà de la réalisation technique des travaux, le PACT a saisi cette occasion pour proposer un accompagnement social, personnalisé et collectif, des familles qui souhaitaient rester dans leur résidence après les travaux.

Objectifs du programme

- Rénovation thermique de logements aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation)
- Permettre à chaque famille de réaliser son projet de vie après les travaux (quitter ce logement, l’adapter à ses caractéristiques, etc…)
- Créer une dynamique pérenne de partage, de concertation, et de lien entre les résidents
- Sensibiliser et informer les ménages sur les éco-gestes et l’utilisation optimale des logements rénovés afin que l’investissement technique et la rénovation soient utiles et appropriés

Actions mises en oeuvre

- Chantier de rénovation : relogement temporaire des familles, réalisation des travaux
- Consultation des familles :
• Avant les travaux : définition du projet logement de chaque ménage et accompagnement dans sa réalisation (déménagement définitif, adaptation du logement à un handicap ou au vieillissement, adaptation à un budget particulier, etc…)
• Pendant les travaux, avec les familles qui ont émis le souhait de rester : organisation de réunions mensuelles de suivi de l’évolution du chantier pour informer les ménages et recueillir leur opinion dans une démarche participative
- Deux ateliers :
• « Mon éco-logement » : implication des habitants dans le choix de revêtement, peinture, etc… de leur logement, sensibilisation aux économies d’énergie (mesures de consommation avec watt-mètre, démonstration des travaux sur plans, éco-gestes et éco-logement dans un appartement témoin, etc..)
• « Mon éco-jardin » : projet né de la concertation entre les habitants et de leur volonté de valoriser également les espaces collectifs. Dessin et aménagement avec l’aide d’un technicien, participation à des ateliers avec un jardinier

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Début 2014 : 16 logements rénovés
15 ménages suivis à ce jour,
Retour des consommations auprès de 6 ménages : baisse moyenne de 30 % des consommations en gaz sur une année complète
L’écoute, l’accompagnement individuel et l’impulsion de la dynamique collective apportent auprès des habitants l’envie du changement et l’appartenance à un groupe
Retour des habitants : se disent satisfaits, l’appropriation et la participation se vérifient dans la création du projet « éco-jardin » qui répond à leur souhait. Amélioration du confort et du bien-être dans les logements rénovés.
( cf fiche sur l’évolution du projet)

Originalité du programme

Il s’agit d’une rénovation exemplaire, car le PACT du Douaisis ne s’est pas contenté de réaliser des travaux, mais a voulu y associer les futurs occupants Souvent, un accompagnement très personnalisé des familles est réalisé mais les moyens manquent pour réaliser des travaux. Ici, les deux dimensions sont combinées, ce qui a permis à des familles en difficulté souvent éloignées des thématiques de l’énergie et de l’environnement, de s’approprier ces sujets et d’être impliqués avant, pendant et après les travaux la rénovation.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Bailleurs : Fondation de France, Solinergy, Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, Communauté d’Agglomération du Douaisis, Ville de Douai, Conseil Général du Nord, Agence Régionale de la Santé, Fondation Abbé Pierre
- Animations de « Mon éco-jardin » : association « Près du sol », jardins familiaux
- Réalisation d’un film-reportage avec la Fondation Abbé Pierre ( accessible sur le site de la fondation ou sur youtube « vieux corons » : https://www.youtube.com/watch?v=2sx3VKk2OxU
- CCAS et associations de quartier

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Les locataires étaient majoritairement des familles en difficulté (financière, personnelle), en insertion, avec des problèmes quotidiens à gérer très prenants, difficultés à se projeter dans l’avenir, et très éloignées des thématiques de maîtrise de l’énergie
- Réticence et méfiance initiale des habitants suite à une précédente mauvaise expérience de rénovation

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Repérage et mise en avant de « personnes moteurs » parmi les bénéficiaires, dynamiques et prête à s’investir, à même de mobiliser les autres locataires par effet de levier et de mimétisme
- Création de lien et d’une dynamique de groupe grâce à l’organisation de sorties de loisirs en dehors du quartier de résidence

Améliorations futures possibles :

- Evaluation des résultats et des impacts toujours en cours (jusqu’en 2015)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Réelle mobilisation des habitants
- Naissance d’une dynamique de quartier
- Prise en compte de la parole des locataires, démarche participative et construite de façon dynamique

Pour en savoir plus

http://www.lobservateurdudouaisis.fr/article/26/09/2012/douai-dorignies-les-vieux-corons--transformes-en-logements-ultramodernes/3871
https://www.youtube.com/watch?v=2sx3VKk2OxU


Partager cette fiche
Télécharger la fiche