Logo Relais Jeunes 77

Relais Jeunes 77 : pour un accès durable au logement

Résumé : Depuis 1984, Relais Jeunes 77 propose des solutions de logement temporaires à des jeunes adultes (18-30 ans), à condition de porter un projet professionnel, personnel ou résidentiel. Pour ce faire, l’association accueille, informe et oriente ses résidents dans leur parcours d’autonomisation et de socialisation.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 1984
  • Lieu de réalisation : Seine-et-Marne
  • Budget : N/C

Organisme(s)

  • Relais Jeunes 77
  • 5 Place des Rencontres
  • 77200 Torcy
  • Salariés : 32
  • Bénévoles : 16
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  14/02/2016
Appréciation(s) du comité : Résultats et impacts imprécis
Solution(s) : Exclusion et isolement Logement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Adolescents
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Logement

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : VERDELLET Fernand , « Relais Jeunes 77 : pour un accès durable au logement », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

L’association Relais Jeunes 77 favorise l’autonomie des jeunes par l’accès au logement en Seine-et-Marne. Sa création en 1984 a été motivée par le constat que les logements des villes nouvelles sont souvent construits pour accueillir des familles. Ses activités ciblent les populations jeunes 5 pôles géographiques (Val Maubuée, Val d'Europe, Sénart, Chelles et Lagny sur Marne).

Objectifs du programme

- Construire et gérer des logements à loyer modéré
- Accompagner les jeunes dans l’autonomie de leur vie quotidienne

Actions mises en oeuvre

OFFRE DE LOGEMENT
- Solution d’hébergement temporaire (de quelques mois à 2 ans max) : logements individuels (studettes, studios) ou collectifs (appartements partagés T3 à T5). Entièrement meublés et équipés (seul le linge de maison et la vaisselle doivent être apportés)
- Conditions d'accès : 1- jeunes adultes ou ménages (18-30 ans) sans enfant ; 2- étudiants (apprentis, stagiaire en formation continue), actifs (CDI, CDD, intérim, demandeurs d’emploi) ou bénéficiaires du RSA ; 3- porter un projet professionnel, personnel ou résidentiel ; 4- motivation pour habiter dans les lieux d’implantation du logement (emploi, formation ou relations familiales locales)
- Entretien des bâtiments et locaux : 5 agents de maintenance répartis sur les différents sites (dépannages, remises en état…) et ménage à la charge des résidants
SUIVI & ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES
- Au sein des résidences : 4 assistants de gestion accueillent et assurent le suivi administratif des résidants. Le suivi individuel de chaque résidant comprend la construction de son projet et sa stratégie ainsi que l’aide à des questions liées au budget, emploi, transport…
- Permanences décentralisées et forums logement : rencontre de jeunes, renseignements sur les modes d’accès au logement, production d’une analyse partagée du projet de logement et aide aux démarches si intérêt du jeune
- Aide au relogement : développement de contacts avec les bailleurs pour les sensibiliser aux dispositifs facilitant la solvabilisation des jeunes, négocier les meilleures conditions d’entrée pour les jeunes et mise en place d’une veille sociale en cas de problèmes dans la mise en œuvre d’un contrat de location
- 12 animateurs socio-éducatifs organisent des ateliers techniques : santé et hygiène (sexualité, contraception, addictions…), logement et vie quotidienne (recherche de logements), culture, sport et loisirs (activités sportives en salle) et emploi (outils bureautiques et accompagnement dans les recherches)
ANIMATIONS : « Comité de vie sociale » des jeunes résidents. Organisation d’événements festifs (soirée de bienvenue...), ludiques (pique-nique, cinéma, jeux de société…) ou citoyens (soirée élection ou comité de résidants)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- A ses débuts (1989), Relais Jeunes 77 avait une capacité d’accueil de 60 places. En 2014, elle dispose de 591 places.
- En 2014 : 44 actions et 723 participations
- Valorisation du potentiel des résidents
- Prix de l’innovation sociale (1989)
- Profils les plus fréquents des jeunes accueillis : en rupture familiale, provinciaux et orientées par les services sociaux
- En 30 ans d’activités, plus d’une dizaine d’agréments obtenus : CLLAJ (Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes) ; Foyer de Jeunes Travailleurs ; Maître d’ouvrage pour réaliser des opérations en bail à réhabilitation ; PST (Programmes Sociaux Thématiques) pour l’insertion des plus défavorisés ; Entreprise solidaire ; Jeunesse et Education Populaire ; Ingénierie Sociale Financière et Technique ; Association de jeunesse et d’éducation populaire- Visibilité dans la presse locale (articles dans le Parisien)

Originalité du programme

La finalité de l’accompagnement de Relais Jeunes 77 ne se limite au logement des jeunes. L’association articule différentes activités (suivi individuel, ateliers collectifs et « comité de vie sociale ») afin de responsabiliser les jeunes, les rendre acteurs et les sensibiliser au vivre ensemble. Durant leur séjour, les jeunes découvrent et apprennent autant sur la vie active que la vie en communauté (logement sous forme de collocation) et la vie de la cité (participation à des initiatives locales comme des fêtes de quartiers ou de communes…)

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Foyer-Résidence de la Sérénité, Agence Régionale de Santé Ile-de-France (ARS), Services municipaux, Point d’information jeunesse (PIJ), Espace Charles Vanel de lagny, Centre communal d’action sociale(CCAS), Mission locale, Espace Charles Vanel de lagny, Club d’aïkido d’Annet-sur-Marne, Fondation Aéroports de Paris et Emmaüs Habitat

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Prix élevé des locations en raison des tensions du marché locatif
- Difficiles mobilisation des résidents : pour participer aux activités extérieures, pour s’engager et à prendre des responsabilités
- Difficultés liées à la mobilité

Améliorations futures possibles :

Mieux coordonner les actions avec les partenaires

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La qualité des partenariats noués localement (communes, missions locales, bailleurs publics voire privés, associations de quartier…) est un atout pour orienter les résidants vers les structures susceptibles de leur apporter des réponses à leurs autres problématiques.
- Le parcours vers l’autonomisation et la socialisation se fait par étapes : les jeunes sont progressivement rendus acteurs de leur démarche de recherche de logement pérenne.
- La taille humaine de l’association favorise la personnalisation des rapports et la bonne connaissance mutuelle de nos résidants avec nos équipes et des résidents entre eux.
- Importance des animations : échanges entre jeunes de tous horizons géographiques et de toutes cultures qui favorisent la prise de parole et la libre expression et rompent l’isolement et l’anonymat.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche