Logo ASSADRM

Programme Peluche : une formation pour les intervenants à domicile

Résumé : Cette formation imaginée par ASSADRM est destinée à tous les intervenant(e)s à domicile. Elle permet de valoriser le travail des accompagnant(e)s en leur proposant de travailler sur la création du lien social avec l’usage et la modernisation du service.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Melun et Val de Seine
  • Budget : N/C

Organisme(s)

  • ASSADRM
  • 24 rue du Colonel Picot
  • 77000 Melun
  • Salariés : 45
  • Bénévoles : 0
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  31/01/2014
Solution(s) : Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Seniors
  • Domaine(s) :  Santé, Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Reso77 (2014))

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Pinson Carole , « Programme Peluche : une formation pour les intervenants à domicile », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Ce projet est à l’initiative de deux salariées, qui à la suite d’une formation dans un organisme externe (Passé simple), ont décidé de valoriser le rôle de l’Intervenant A Domicile (IAD) à travers un support filmé. Celui-ci est désormais un outil utilisé dans les formations en interne de l’Association de Soins et Services à domicile de la Région Melunaise (ASSADRM). Ce projet de formation s’est développé vers une démarche départementale car l’ASSADRM de Melun a anticipé les objectifs de l’Union Nationale de l’Aide, des Soins et des Services aux Domiciles (UNA) qui souhaite favoriser les formations de l’IAD en faveur de la stimulation de l’usager.

Objectifs du programme

- Mise en avant du métier d'IAD
- Valoriser, remotiver et donner confiance aux IAD
- Transmettre aux IAD les valeurs sur lesquelles le métier repose en particulier: écoute, disponibilité, stimulation
- Créer un véritable lien social entre l’IAD et l’usager
- Moderniser les services de l’IAD en proposant plus d’animation

Actions mises en oeuvre

La vidéo « Peluche » sert de support à la formation interne d’ASSADRM et permet de former environ la moitié de leurs professionnels (40 participants). Cette formation a lieu environ 5 fois par an et elle a été déployée dans le réseau UNA 77 et sur le site internet d’UNA nationale.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- La vidéo « Peluche » a reçu 2 prix au festival ISO (Public et Qualité).
- La formation et son support vidéo ont permis de déclencher la définition d’une nouvelle offre départementale (UNA) mais aussi de s’inscrire dans une d’ordre national (CNAV) d’animation et de stimulation pour les personnes fragiles.

Originalité du programme

La formation est innovante car il n’existe aucune formation de stimulation pour les IAD. Le support vidéo est lui aussi un outil innovant car il montre sous un angle non-technique le métier d’IAD. Il met en lumière avant tout le savoir-être (relatif à la stimulation) de la personne et non pas les savoir-faire des IAD. Il réapprend aux IAD à dialoguer avec la personne fragile et à individualiser la relation qu’il partage avec elle.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

A l’avenir, on peut imaginer qu’un partenariat avec le réseau UNA se fasse, la formation pouvant-être proposée à l’ensemble des structures adhérentes pour couvrir le département.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Difficulté de financement au regard des ressources des publics aidés

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

La Caisse Nationale Assurance Vieillesse (CNAV) pourrait financer dès 2016 à travers ses aides pour les retraités, ce qui profiterait à l’ensemble des services conventionnés auprès d’elle.

Améliorations futures possibles :

- Formation spécifique du personnel : l’UNA réfléchit à créer une formation UNA d’animation à domicile
- Mise en place d’outils d’animation (malette) pour la formation d’Aide à Domicile d’Animatrice (ADA)
- Apporter une meilleure visibilité et promotion de l’offre (ex : mise en place de bons cadeaux pour les particuliers et leur entourage)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Une forte implication de la part des deux salariées à l’initiative du projet (Sylvie Duchâtel et Nicole Jacquemet) ainsi que le soutien de toute l’équipe.
- Le support vidéo permet une bonne accroche pour les 7h de formation et permet une démarche moins formelle et plus pratique avec des mises en situation.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche