Logo Associazione Servizi per il Volontariato di Modena

Portobello, un projet de communauté en faveur des familles vulnérables

Résumé : Fondée en 2013, Portobello est une épicerie solidaire et un lieu communautaire ciblant des personnes en situation de précarité alimentaire sur le territoire de Modène, en Italie. En plus de cette aide alimentaire, les publics bénéficiaires peuvent bénéficier des services de conseil des associations partenaires, le but étant la sortie de la situation de précarité et susciter leur éventuel engagement en tant que volontaires eux-mêmes au sein du lieu, par la suite.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Juin 2013
  • Lieu de réalisation : Modène, Italie
  • Budget : 100000 €
  • Origine et spécificités du financement : Financement public de la Municipalité de Modène, financements de fondations et concours
  • Télécharger l’annexe n°1

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  10/05/2017
Appréciation(s) du comité : A généraliser !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Coordination des actions Exclusion et isolement
Pays :  Italie
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Mouvement citoyen, Établissement Public, Entreprise, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Sans abris, Immigrés, Elèves, étudiants, Chômeurs
  • Domaine(s) :  Travail, Participation citoyenne, Budget, Aide alimentaire

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Artusi Angela , « Portobello, un projet de communauté en faveur des familles vulnérables », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

La crise économique actuelle a augmenté de manière importante les besoins d’activités de soutien aux familles en situation de précarité sur le territoire de Modène. Portobello, une des premières expériences d’épicerie solidaire en Italie, cible les familles qui se trouvent en condition de précarité, notamment alimentaire : il s’agit d’un projet communautaire qui tente de donner une réponse innovante à la crise, grâce à une coopération entre associations, entreprises, institutions locales et citoyens.

Objectifs du programme

- Créer un centre pour la récolte et la redistribution de biens alimentaires où la dignité des personnes bénéficiaires est respectée en tentant de s’éloigner du format type de l’aide alimentaire et en tentant de se rapprocher au maximum d’une épicerie “classique”
- Cibler les personnes récemment entrées en situation de précarité et prévenir les situations de pauvreté chronique
- Fournir des instruments pour sortir de la situation de précarité et accompagner la réinsertion dans le monde du travail, notamment via les activités de conseil des associations partenaires
- Promouvoir le volontariat au sein de l’épicerie.

Actions mises en oeuvre

- Distribution alimentaire avec mise en place de paiements avec budget à point associé à un identifiant (correspondant à un équivalent du numéro de sécurité sociale français) et déterminé selon la composition du foyer.
- Offre d’accès disponible pendant 6 mois et 6 mois additionnels après une période de pause
- Activité de conseil gratuit sur le surendettement et gestion du budget familial, échelonnement des paiements, problèmes relatifs à l’emploi
- Proposition aux personnes bénéficiaires de s'impliquer en tant que volontaires au sein de l’épicerie ou d’autres associations de volontariat
- Mise à disposition des biens non utilisés par l’épicerie pour d’autres associations d’aide alimentaire.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- De 2013 à février 2017 : 1678 familles et 6160 bénéficiaires, dont un tiers étaient mineurs de 18 ans ; 220 à 250 familles par mois. 43 % de familles italiennes, 57% de migrants
- Volontaires actifs : 175 dont 80 sont aussi bénéficiaires
- Activité de conseil pour installation de start-up et autres épiceries en Italie (Sondrio, Sassuolo, Brindisi)
- Visites de la part de 200 structures issues de toute l’Italie.

Originalité du programme

- Ce projet est une des premières expériences en Italie d’épicerie solidaire
- Des personnes bénéficiaires qui sont aussi volontaires, soit une des très rares démarches de ce type dans les projets d’aide alimentaire italiens
- Une expérience basée sur le don : invite la société civile entière à participer à la durabilité du projet
- Création d'un réseau avec deux autres épiceries dans le département de Modène, et avec d’autres de la région Emilia Romagna afin de coopérer pour l’approvisionnement et avoir une meilleure visibilité sur le territoire
- Un soutien du secteur privé au travers des dons alimentaires de l’industrie agro-alimentaire.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Plus de 26 organisations de lutte contre la précarité sont promotrices du projet
- Plus de 56 soutiens financiers dont 5 réguliers
Pour accéder aux listes complètes, voir le document en annexe.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Difficultés typiques d’un projet complexe touchant à une pluralité d’acteurs :
- Aspects stratégiques : La difficulté d’avoir un échange d’informations efficace avec les services sociaux chargés de définir les bénéficiaires selon des critères tels que la composition du foyer et les revenus et qui sont très sollicités dans le contexte actuel
- Aspects opérationnels : importante charge de travail pour la manutention ordinaire et gestion des dynamiques interpersonnelles avec le corps des volontaires.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Coopération et échange continu avec les services sociaux
- Convention avec la municipalité de Modène, qui comprend les coûts pour l’énergie électrique et assurances
- Site mis à disposition gratuitement par la municipalité
- Un coordinateur sélectionné parmi les différentes parties prenantes ainsi que rencontres pour coordonner les volontaires, parcours et formations des volontaires avec le soutien d’une psychologue
- Évaluation de l’impact social de Portobello et analyse des coûts et bénéfices en cours avec le CAPP (Centre d’Analyse des Politiques Publiques), département d’Économie de l’Université de Modène.

Améliorations futures possibles :

- Aspects stratégiques : évaluation d’éventuels changements partiels des critères pour déterminer les bénéficiaires, en coopération avec les services sociaux de la municipalité de Modène
- Aspects opérationnels : amélioration du logiciel de gestion utilisé et acquisition d’un véhicule propre au projet.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La réalisation d’une analyse poussée des besoins en phase de développement
- La coordination avec les collectivités territoriales et un renforcement des compétences stratégiques des volontaires (relations avec les services sociaux, acquisition de nouveaux donateurs et l'entretien de relations avec les donateurs habituels).

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Une recherche à propos de l’impact social de Portobello est en cours de développement avec le Département d’ Économie de l’Université de Modène.

Références bibliographiques

Lodi Rizzini, C. « Gli empori della solidarietà nel contrasto alla povertà alimentare”, Secondo rapporto del Secondo Welfare in Italia (2015)
Maino F., Lodi Rizzini C. “Povertà alimentare in Italia: le risposte del Secondo Welfare”, Il Mulino (2016).

Pour en savoir plus

www.portobelloModène.it
http://www.portobelloModène.it/rassegna-stampa/giornali-e-web/
https://www.youtube.com/watch?v=GMhBN2WzBBc&t=22s
https://www.youtube.com/watch?v=vyxj15oJVPA https://www.youtube.com/watch?v=6WmOIfYITnE


Partager cette fiche
Télécharger la fiche