Logo Ensemble pour le développement humain

Offrir une prise en charge globale des jeunes en difficulté scolaire à Villiers-le-Bel (95)

Résumé : A Villiers-le-Bel (95), l’association Ensemble pour le développement humain offre une prise en charge globale et personnalisée à des enfants en difficultés scolaires et accompagne leurs parents.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2005
  • Lieu de réalisation : Villiers-le-Bel (95)
  • Budget : 28000 €
  • Origine et spécificités du financement : CGET et financeurs privés

Organisme(s)

  • Ensemble pour le développement humain
  • 1 place Alphonse Daudet
  • 95400 Villiers-le-Bel
  • Salariés : 5
  • Bénévoles : 51
  • Adhérents : 316
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  03/08/2016
Solution(s) : Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Adolescents, Elèves, étudiants, Familles
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation, Loisirs, Sports, Psychologie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Naghmana Kayani , « Offrir une prise en charge globale des jeunes en difficulté scolaire à Villiers-le-Bel (95) », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

L’association Ensemble pour le développement œuvre pour une dynamique de développement local à Villiers-le-Bel (95) pour créer et maintenir le lien social entre les habitants, et faire en sorte que la solidarité et l’entraide soient au cœur de l’action. L’idée de départ de ce projet était de proposer un lieu d’écoute et d’orientation, où les personnes sont prises en charge de manière globale. Le but était d’offrir une aide personnalisée et adaptée à chacun. Rapidement, l’association a souhaité étendre cette démarche aux élèves en échec scolaire et en voie de décrochage.

Objectifs du programme

- Prévenir le décrochage scolaire et la délinquance.
- Identifier les freins à la progression, que ce soit dans l'environnement de travail, l'entourage, ou dans les comportements du jeune pour ensuite agir sur la réussite éducative.
- Redonner aux jeunes la confiance en eux en valorisant leurs progrès et en leur donnant de nouvelles perspectives d’avenir.
- Coordonner les différents acteurs concernés par la réussite éducative des jeunes.
- Offrir un accompagnement personnalisé aux parents pour les soutenir dans leur exercice parental.

Actions mises en oeuvre

- Accompagnement scolaire et aide à l’apprentissage du français pour les primo-arrivants non-francophones.
- Organisation de rencontres avec des professionnels de divers domaines pour faire découvrir aux jeunes de nouveaux métiers.
- Organisation de « stages-découverte » au sein de l’association et/ou auprès des partenaires (Phillips, Häagen-Dazs, Service des impôts, notaire...).
- Témoignages de jeunes pouvant être des modèles de réussite et ayant, pour certains d'entre eux, connu des difficultés d'intégration. Cela permet aux jeunes et à leurs familles de mieux comprendre le fonctionnement du système scolaire et de s’informer sur les différentes orientations possibles. Les familles non-francophones peuvent pour leur part obtenir des explications dans leur langue d’origine (le système de notation français est notamment expliqué).
- Accompagnement des parents et des familles non-francophones dans leurs démarches administratives.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Différents indicateurs sont utilisés : le nombre de participants aux ateliers, l’assiduité et la motivation, l’amélioration de l’intégration des enfants et des parents au sein du système scolaire, le changement comportemental vis-à-vis des thèmes abordés lors des ateliers, les résultats scolaires, l’autonomie dans les démarches administratives. En 2015, 38 jeunes de moins de 18 ans et 19 entre 18et25 ont bénéficié du projet.
- Les retours sont globalement très positifs : 70 % des jeunes s’intègrent mieux au sein du système scolaire et 80 % d’entre eux font preuve d’assiduité aux ateliers. La grande majorité des parents est devenue plus autonome dans les démarches administratives. Les familles remercient régulièrement l’association pour les progrès de leur enfant.

Originalité du programme

La grande originalité de l’action est de proposer une prise en charge globale et personnalisée des jeunes et de leurs parents. Toutes les problématiques sont traitées et l’association accompagne les familles vers d’autres partenaires si cela s’avère être plus adéquat.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Le Centre Communal d’Action Social de Villiers-le-Bel, le Projet de réussite éducative, le service enfance et jeunesse, les maisons de quartiers
- Les établissements scolaires : les professeurs se tournent vers l’association lorsqu’ils détectent des signes de décrochage.
- L’association IMAJ (Initiatives Multiples d’Actions auprès des Jeunes)
- La Mairie : elle met à disposition les locaux.
- Le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires et les fondations Aéroport de Paris, BNP, SNCF: partenaires financiers.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

La principale difficulté peut être celle rencontrée à l’inscription de l’enfant dans le dispositif. Dans la majorité des cas, les enfants arrivent avec de très faibles ambitions pour l’avenir et une confiance en eux quasi inexistante, ce qui les amène à se condamner dans un déterminisme social tout tracé.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Nous remédions à cet obstacle par un travail sur la méthodologie et avec un coaching personnalisé. Nous les encourageons à reconnaître leurs points forts et à envisager des carrières à hauteur de leur potentiel.

Améliorations futures possibles :

Un financement plus important permettrait de donner la chance à d'autres jeunes et de pérenniser nos emplois.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Une équipe polyvalente, pluridisciplinaire et investie
- Développer un partenariat efficace
- Instaurer une relation de confiance avec les jeunes.
- Impliquer l’ensemble des acteurs dans la réussite éducative du jeune (parents, écoles, services jeunesse, PRE…)

Partager cette fiche
Télécharger la fiche