Logo Nature’lich

Nature’lich : un espace d’expérimentation agricole et sociale dans les Vosges du Nord

Résumé : Créée en septembre 2016 à l’initiative de Christophe BRUDER, Nature’Lich est une association où chaque membre est libre de venir expérimenter des cultures en agriculture biologique, en agroécologie, en biodynamie… Plus que des simples jardins partagés, Nature’lich souhaite développer un projet collectif ouvert au grand public.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Septembre 2016
  • Lieu de réalisation : Betschdorf
  • Budget : N/C

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  30/07/2018 00:00
Appréciation(s) du comité : Innovant !
Solution(s) : Agriculture et alimentation
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population rurale
  • Domaine(s) :  Agriculture, Participation citoyenne

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (2018)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : BRUDER Christophe , « Nature’lich : un espace d’expérimentation agricole et sociale dans les Vosges du Nord », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

A son ancien poste d’informaticien, Christophe BRUDER avait de plus en plus de mal à trouver sa place professionnellement parlant. Il s’est peu à peu renseigné sur les enjeux auxquels l’environnement, l’alimentation se confrontent. En créant Nature’lich, Christophe BRUDER a pu répondre à ces nombreuses interrogations. L’alimentation est la première brique pour lui afin de mettre en place un cercle vertueux sur le bien vivre, le bien-être général. N’ayant quasiment aucunes connaissances agricoles à l’origine, l’idée était d’expérimenter collectivement.

Objectifs du programme

L’objectif à long terme de Nature’lich est de permettre de recentraliser la nourriture ainsi que de rassembler les gens autour d’un même projet.
Les objectifs à court terme pour Nature’lich sont :
• De monter en compétence. En effet, rassemblant un public d’origine diverses, il leurs faut acquérir des compétences en agriculture, en apiculture, en arboriculture… afin de continuer à développer leur lieu.
• D’être de plus en plus nombreux afin de mettre en place de plus en plus de projets divers et variés.

Actions mises en oeuvre

• Nature’lich est avant tout un espace d’expérimentation agricole et sociale où chacun est libre de venir se tester en agriculture naturelle (agroécologie, permaculture, biodynamie…). Sur une surface de 30 ares loués à des privés, les membres de l’association ont l’espace nécessaire pour expérimenter tout type d’agriculture. L’idée est que chacun n’ait pas un carré de terre pour faire sa propre culture mais d’expérimenter collectivement des techniques culturales, des associations d’espèces… les récoltes sont communes, une restauration avec leurs produits est proposée, chacun peut racheter le reste ensuite à prix libre.
• Tous les premiers samedis du mois, Nature’lich ouvre ses portes pour une matinée de méditation, une après-midi visite guidée du jardin et une soirée festive autour de bons produits locaux dans un chapiteau à prix libre. Parallèlement à cela, l’association propose également des ateliers poulailler, semis…
• Nature’lich accueille également des groupes scolaires de primaire (CP/CE1) principalement. L’idée est de les sensibiliser sur les cultures, les semis (en serre ou direct dans la terre) les plantations, les besoins des plantes, la construction d’abris à hérissons, de nichoirs, d’épouvantails…

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Environ 4-5 personnes viennent régulièrement sur ce lieu pour passer du temps à jardiner et à faire vivre l’association. Nature’lich accueil tout type de bénévoles : des familles, des couples sans enfants, des personnes seules, de 22 ans à 70 ans, des salariés, des sans-emplois, des retraités…
L’école de Betschdorf vient 1 fois par mois en belle saison pour effectuer des ateliers paillages, plantations, culture…
Le lien associatif mis en place avec Nature’lich et d’autres associations locales notamment avec les Amis du verger pour l’arboriculture : ateliers de taille, de plantations…

Originalité du programme

Nature’lich est un véritable lieu d’expérimentation où chacun peut s’essayer au maraichage. Véritable marmite d’initiatives, de nombreux projets ne demandent qu’à voir le jour !

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- La mairie de Betschdorf qui a très bien accueilli cette initiative, et qui a permis de faire un relais via des bulletins communaux
- Pôle Emploi a participé financièrement à une formation en maraichage biologique pour Christophe BRUDER durant l’été 2016 à la ferme de sainte Marthe en région Centre. Formation qui lui a permis de réfléchir sur son projet.
- Les amis du verger pour le côté arboriculture

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Peu de récoltes encore car beaucoup d’erreurs ont été commises, mais ce sont les aléas de l’expérimentation !
- Communication qui prend beaucoup de temps encore : 2 ans que l’association existe et seulement 15 adhérents.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- De continuer à expérimenter tout en continuant de s’informer sur les techniques culturales.
- Participer à des évènements locaux comme le salon « Santé-vous bien » à Schweighouse-sur-Moder, le festival de « Outre-Festival » à Wissembourg, le salon « Nature et bien-être » pas les Amis du verger à Betschdorf

Améliorations futures possibles :

Nature’lich ne manque pas d’idées pour se développer : faire un rucher récole, construire un four à pain, monter un conservatoire des semences, jouer sur les interactions avec la mare, faire des conférences sur le zéro déchet…

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Il ne faut pas se décourager et avoir peur de se lancer dans ce genre de projet. La formation suivie par Christophe BRUDER a été un véritable tremplin pour se lancer. En commençant par de petites surfaces c’est déjà un bon début.

Pour en savoir plus

https://www.facebook.com/lesamisduverger67/
http://www.formationsbio.com/agriculture-bio-et-filieres


Partager cette fiche
Télécharger la fiche