Logo Agglo de Sénart

Max et Soraya découvrent les éco-gestes

Résumé : Ateliers collectifs à Sénart de sensibilisation aux éco-gestes s'adressant à des jeunes grâce à un support interactif mettant en scène un super héros et un couple de jeunes au sein de leur logement.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Mai 2011
  • Lieu de réalisation : Sénart
  • Budget : 13600 €
  • Origine et spécificités du financement : ACSé, Europe (cRRescendo) Région (projet EEDD) fonds propres de l'association Relais Jeunes, Agglo de Sénart
  • Télécharger l’annexe n°1
  • Télécharger l’annexe n°2

Organisme(s)

  • Agglo de Sénart , Association Relais Jeunes 77
  • 9 allée de la citoyenenté 77567 Lieusaint
  • 77567 Lieusaint
  • https://twitter.com/agglosenart
  • Salariés : 150
  • Bénévoles : N/C
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/12/2015
Solution(s) : Précarité énergétique
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Environnement, Énergie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité énergétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : DUPONT Nathalie , « Max et Soraya découvrent les éco-gestes », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Ce projet s’inscrit dans le cadre des actions du Plan Climat-Energie de Sénart et du projet cRRescendo, un dispositif du programme de l'Union Européenne CONCERTO sur les énergies renouvelables dans le cadre urbain, qui vise à sensibiliser les jeunes européens aux gestes d’économie d’énergie dans le logement. Dans le même temps, l'association Relais Jeunes 77, qui gère un FJT (Foyer Jeunes Travailleurs) de 100 places à Sénart, avait pour projet de sensibiliser ses résidents aux éco-gestes. Ces préoccupations se sont rencontrées pour donner naissance au projet Max et Soraya découvrent les éco-gestes.

Objectifs du programme

• Sensibiliser les jeunes aux gestes d’économie d’énergie dans le logement
• Encourager le changement des pratiques en démontrant l’utilité des gestes économes et leur facilité de réalisation mais aussi revaloriser les pratiques déjà existantes
• Encourager la participation active et volontaire

L'expérience de Relais Jeunes 77 en tant que gestionnaire de logements a démontré l’impact du manque d’information des jeunes résidents sur ces questions (surconsommations avec les factures correspondantes, usure rapide des matériels électroménagers, dégradation du cadre de vie…). Sensibiliser les jeunes aux questions environnementales au travers des actes de consommation au quotidien dans le logement a semblé une évidence.

Actions mises en oeuvre

L’action vise à sensibiliser et à accompagner dans la durée des groupes de jeunes volontaires dans la réalisation d’économies d’énergie et d’eau ainsi que la diminution du montant des factures. Les participants aux ateliers sont personnellement suivis par l’équipe d'animation de Relais Jeunes 77, pendant la durée de l’expérimentation. Ils sont tenus de suivre les séances de sensibilisation aux gestes économes organisées tout au long de cette période.
Un support d'animation des séances de sensibilisation a été conçu spécifiquement pour ce public de jeunes résidents. Ce support interactif propose 4 séquences qui se déroulent dans 4 pièces d'un logement : cuisine, salle à manger, chambre et salle de bains. Dans chaque pièce des « mauvais gestes » sont illustrés. Lors de l'atelier les jeunes doivent retrouver les mauvaises habitudes et proposer une solution pour y remédier. Lorsque l'animateur clique sur le « mauvais geste », une description de l'éco-geste correspondant est proposée. Le gain financier lié à cet éco-geste est directement ajouté à la tirelire située en bas de l'écran. A la fin de la session, le total des économies réalisées est affiché.
Afin de rendre ce support encore plus attractif pour un public jeune, des petits films viennent agrémenter les conseils sur les éco-gestes. Ces films mettent en scène un super héros appelé « Superenvironnementalman » qui vient prodiguer des conseils aux résidents. Ce super héros intervient au fil de la découverte des éco-gestes. Certaines des scènes de ces films ont été tournées dans des logements du Foyer de Jeunes Travailleurs.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Relais Jeunes a estimé nécessaire de mener une démarche plus globale de baisse des consommations énergétiques pour inscrire le changement des comportements dans la durée.
Dans le cadre des ateliers de sensibilisation, l'association s'est aperçue que certains jeunes avaient déjà des pratiques intéressantes en termes d’éco-gestes et se sont enrichis de ces premières démarches (ne pas laisser les appareils en veille et notamment l’ordinateur, diminuer la consommation d’eau, baisser le chauffage et mieux se couvrir, etc…).
De plus, les premières vérifications montrent une baisse des consommations en eau des logements concernés par l’action.
Pour l'association, il est essentiel d'accentuer la pédagogie sur la répétition des consignes.

Quelques chiffres
8 séances de sensibilisation entre octobre 2011 et juin 2012
42 jeunes sensibilisés
42 questionnaires sur les comportements remplis le jour de la sensibilisation
24 questionnaires remplis 6 mois plus tard pour mesurer l'évolution des comportements.

cf. : résultats qualitatifs dans le document ci-joint

Le DVD-Rom est toujours utilisé aujourd'hui par l'association dans le cadre de séances collectives au sein de la résidence.

Originalité du programme

Cette action a été entièrement co-construite par l'agglomération de Sénart et l'association Relais Jeunes 77.
Les séquences filmées ont été imaginées pour correspondre complètement au projet de support interactif souhaité par l'association Relais Jeunes 77 ; Et pour répondre dans le même temps aux objectifs fixés dans le Plan Climat de Sénart de sensibilisation du plus grand nombre aux éco-gestes. La maison de l'environnement de Sénart a également contribué à calculer le montant annuel des économies réalisées grâce aux éco-gestes proposés.

Ce qui apporte encore plus de cohérence à ce projet, c'est son inscription dans un programme européen de réduction des consommations énergétiques. Ces convergences ont fait de ce projet un projet « intégré » au sens de l'Europe, c’est-à-dire qu’il couvre toutes les dimensions du développement durable : économique, social et environnemental.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

En plus du partenariat Agglo de Sénart- Relais Jeunes 77, un partenariat avec les communes européennes participant au programme cRRescndo s'est développé.
Le projet a été présenté à Almere (Pays-Bas) en octobre 2011, et les communes ont été très intéressées pour récupérer le support DVD-ROM traduit en anglais pour l'occasion.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

La principale difficulté a consisté à mesurer l’impact instantané de cette action sur les comportements futurs des participants. En effet, au-delà de la connaissance des éco gestes à réaliser au quotidien, le succès de cette démarche de sensibilisation dépend étroitement d’une réelle prise de conscience de leur part et de l’engagement de ceux-ci dans la durée en dépit d’un risque d’abandon et d’essoufflement.
Par ailleurs, de nombreux projets liés à la sensibilisation aux gestes économes se multiplient depuis quelques années et la difficulté de leur évaluation est récurrente. Il apparaît nécessaire dès lors d’articuler tous ces projets afin de ne pas répéter les mêmes actions et dans le but de ne pas perdre les habitants dans cette multitude de projets.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Conception d'un support interactif dans lequel le public bénéficiaire a pu s'identifier puisque certaines scènes ont été tournées dans les logements du foyer de jeunes travailleurs.
L'animation collective a également été un avantage dans l'échange entre participants qui ont pu débattre du bien-fondé du message.
Enfin, les questionnaires remis 6 mois après l'action ont également été un moyen de rappeler le message et certains éco-gestes aux résidents.

Améliorations futures possibles :

Faire participer les résidents à la conception de l'outil

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Le développement durable irrigue très largement les politiques territoriales. Cette action a donc bénéficié d’un portage politique extrêmement fort par le soutien de l'agglomération de Sénart, de l’ACSé dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale, du Conseil Régional et du programme européen cRRescendo.

Pour en savoir plus

Partager cette fiche
Télécharger la fiche