Logo Mamie Foodie

MAMIE FOODIE : le service traiteur qui met à l’honneur la cuisine de grand-mère

Résumé : Mamie Foodie, créée en 2016 comme entreprise sociale, propose un service traiteur qui met à l’honneur la cuisine de grand-mère en Île de France. L’objectif est de proposer une activité rémunérée à des retraités comme solution face à l’isolement des seniors en valorisant leur savoir-faire culinaire. Les menus sont entièrement fait-maison, conçus, confectionnés et servis par les grands-parents de Mamie Foodie lors d’événements d’entreprise (déjeuner, cocktails, etc.).

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Avril 2016
  • Lieu de réalisation : Paris
  • Budget : N/C

Organisme(s)

  • Mamie Foodie
  • 21 rue de Rome
  • 75008 Paris
  • Salariés : 3
  • Bénévoles : N/C
  • Adhérents : 15
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  12/02/2018
Appréciation(s) du comité : Innovant ! Source d’inspiration !
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Entreprise
  • Bénéficiaires :  Seniors
  • Domaine(s) :  Travail, Alimentation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (2018)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Pestour Johanna , « MAMIE FOODIE : le service traiteur qui met à l’honneur la cuisine de grand-mère », **Journal RESOLIS** (2018)

Origines et contexte du programme

Pour penser l’innovation dans la nourriture, 5 étudiants d’un projet collectif d’une école de commerce partent du constat que ce sont nos grands-parents qui cuisinent le mieux. Ainsi est née l’idée de Mamie Foodie : faire de la cuisine un moyen de valorisation sociale des savoir-faire des seniors pour lutter contre l’isolement. Après un premier événement mettant en scène la cuisine de 8 grands-parents de 8 pays différents en 2015, deux membres du groupe se lancent dans l’aventure en faisant de Mamie Foodie une entreprise sociale en avril 2016.

Objectifs du programme

L’objectif de Mamie Foodie est de proposer une activité rémunérée à des retraités, ici un service de traiteur, qui se base sur leurs connaissances et leur savoir-faire, ici culinaire, comme solution face à l’isolement des seniors en valorisant leur savoir-faire culinaire.
Les « grands-parents » sont majoritairement de jeunes retraités souhaitant se maintenir actifs et compléter leur retraite par une petite activité. Ils sont pour la plupart des amateurs passionnés de cuisine et désireux de nous transmettre leur recette.

Actions mises en oeuvre

Mamie Foodie propose un service de traiteur à des entreprises pour des événements impliquant un déjeuner, un dîner, un cocktail ou même un petit-déjeuner ou un goûter. Les menus sont entièrement fait-maison, conçus et confectionnés par des retraités autoentrepreneurs à partir de leurs recettes, dans la cuisine de l’entreprise sociale. Les « grands-parents » sont aussi invités à servir leurs plats pour encourager le contact et l’échange entre les mangeurs et les cuisiniers.
Les associées de Mamie Foodie prennent en charge la gestion administrative de l’entreprise et la gestion opérationnelle des événements : le démarchage, la communication, l’achat et la livraison des matières premières, etc.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Depuis le lancement de Mamie Foodie, ce sont 15 grands-parents dont un cœur de 10 membres actifs qui offrent leur service de traiteur pour une moyenne de 10 événements par mois. L’objectif des deux fondatrices est, avant d’augmenter le nombre de retraités impliqués, d’assurer au moins 2 événements par mois par grand-parent. Cela correspond à environ 4 jours d’investissement par mois.
Un questionnaire est régulièrement proposé aux grands-parents pour rendre compte de leur satisfaction. Au vue de leur engagement et de leur volonté de participer à plus d’événements, ils semblent que la formule leur convient tout à fait !

Mamie Foodie a reçu une dotation de 10.000€ dans le cadre du concours La Fabrique Aviva en juin 2017.

Originalité du programme

Mamie Foodie tire sa valeur ajoutée de la valorisation du savoir-faire des retraités en leur proposant une activité dont ils restent maîtres : leur recette est respectée et valorisée notamment au moment du service qui est assuré par les grands-parents. C’est un moment privilégié et convivial pour échanger directement avec les convives.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Mamie Foodie a développé un partenariat avec Les Petits Frères des Pauvres, pour rencontrer et recruter des seniors en situation d’isolement ou de précarité économique.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Au lancement du projet, la première difficulté a été de mobiliser des retraités et de les convaincre de l’intérêt de la démarche de Mamie Foodie. Aujourd’hui, la difficulté est inverse : suite à la diffusion de l’initiative notamment à la télé, l’équipe de grands parents s’est largement agrandie et c’est désormais plutôt la demande de prestations qui est un enjeu pour donner suffisamment d’activités aux cuisiniers.
- Les grands parents sont pour certains toujours réticents au statut d’autoentrepreneurs, pour la lourdeur de la démarche administrative et les charges jugées trop élevées.
- Une des difficultés rencontrées a aussi été matérielle : trouver un espace de cuisine adéquat !

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

-. Le statut d’autoentrepreneur est le statut permettant de rémunérer le plus correctement les grands-parents. Les membres de l’équipe les accompagnent dans les démarches administratives et les forment pour fluidifier les démarches.
- Mamie Foodie bénéficie de sa propre cuisine depuis mars 2017, louée presque toute équipée, cela a changé la vie de l’équipe, avec des espaces de travail et de stockage plus importants et une liberté absolue dans leur organisation, contrairement à la cuisine qu’ils occupaient dans un espace de coworking.

Améliorations futures possibles :

- Pour agrandir la demande, les membres de l’équipe vont s’engager dans une nouvelle stratégie de démarchage et de fidélisation des clients pour assurer une activité régulière aux grands-parents, et sur le moyen terme pour pouvoir agrandir l’équipe de cuisiniers-traiteurs. Un autre point sur lequel ils souhaitent travailler est l’amélioration de l’aspect visuel des plats, pour permettre une montée en gamme.
- Sur du plus long-terme, l’idée de créer une association en parallèle est émise pour organiser d’autres types d’activités, notamment des événements sans but lucratif.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- L’obstination ! Le lancement d’une telle activité demande du temps, de la motivation et une bonne dose de persévérance pour arriver à rendre le projet viable.
- la prise de recul et la mise en place d’une stratégie de long terme : absolument nécessaire pour garantir une stabilité et une évolution du projet !
- La complémentarité des compétences : l’équipe des associés de Mamie Foodie souhaite s’agrandir pour accueillir une ingénieure-cuisinière et ainsi compléter les compétences opérationnelles et de gestion de ses deux fondatrices.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche