Logo UDAF 75

Lire et faire lire: développer le plaisir de lire des enfants grâce à une solidarité intergénérationnelle

Résumé : Les bénévoles « Lire et faire lire » cherchent à développer le plaisir de la lecture des enfants et leur maîtrise de la langue, grâce à des séances de lecture hebdomadaire. Ce programme national promeut ainsi les échanges intergénérationnels, les bénévoles ayant tous plus de 50 ans

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2000
  • Lieu de réalisation : Paris
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Union départementale des Associations Familiales, Ville de Paris, Fondation SNCF

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  10/06/2016
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Seniors, Enfants de moins de 5 ans, Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Paris 15ème)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Kneppert Louis-Pascal , « Lire et faire lire: développer le plaisir de lire des enfants grâce à une solidarité intergénérationnelle », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

Lire et faire lire, association créée en 1999 par Alexandre Jardin (romancier) et Pascal Guene (ancien président du Relais civique), s’inspire d’une action menée à Brest depuis 1985. Programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle, il a d’abord été lancé dans les établissements scolaires, puis dans d’autres structures éducatives (centre de loisirs, crèches, bibliothèques…). Le programme a depuis été développé dans de nombreux départements français, et est coordonné par des bénévoles de la Ligue de l’Enseignement et/ou de l’Union Nationale des Associations Familiales.

Objectifs du programme

- Objectif éducatif et culturel : contribuer au développement de la lecture et de la maîtrise de la langue française par les enfants, faire découvrir le plaisir de lire
- Développer les échanges intergénérationnels
- Lutter contre l’illettrisme : en lisant dès le plus jeune âge aux enfants, on développe leur vocabulaire ce qui leur permet d’accéder plus facilement à la lecture. Parallèlement cela permet de faire connaître le livre à toutes les familles

Actions mises en oeuvre

A la demande de l’enseignant ou de l’animateur, et en cohérence avec le projet d’établissement, des bénévoles de plus de 50 ans réalisent des séances de lecture hebdomadaires auprès de petits groupes d’enfants (environ 6, de la crèche au collège) durant l’année scolaire. Cette démarche est axée sur la découverte du plaisir de lire et la rencontre entre les générations.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 330 bénévoles du côté de l’UDAF, et 280 de la ligue de l'enseignement. Un seul salarié mobilisé pour l'action Lire et faire lire.
- Questionnaire de satisfaction distribué tous les ans aux bénévoles. Beaucoup continuent d’une année sur l’autre.
- Bénévoles apprécient beaucoup les échanges avec les enfants
- Autour de 3500 enfants accompagnés sur l’année scolaire 2015/2016, sur environ 6200 heures

Originalité du programme

L’originalité du programme réside dans le lien intergénérationnel qu’elle cherche à développer, en ne recrutant que des bénévoles de plus de 50 ans qui bénéficient d’un accompagnement et de formation afin d’animer au mieux les séances de lecture. Les enfants comprennent bien la différence entre les bénévoles et leurs parents, les éducateurs ou les enseignants. Ces bénévoles choisissent la lecture qu’ils partagent avec les enfants.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Bibliothèques de la Ville de Paris
- Etablissements scolaires de Paris, librairies, crèches, halte-garderie, centres de loisirs

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Parfois difficile d’intégrer de nouveaux établissements scolaires.
- Exiguïté de certains locaux : pas toujours facile de trouver une salle pour que le bénévole s’installe tranquillement

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Trouver des solutions pratiques : par ex, pour une classe, enseignant garde la moitié des enfants + 2 groupes
- Formations des bénévoles et mise en œuvre de nouveaux savoir-faire

Améliorations futures possibles :

- Amplification des formations
- Développement du tutorat
- Favoriser les échanges d’expériences

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Multiplier les sites des structures depuis la petite enfance à l’adolescence
- Développement du nombre de bénévoles : plus il y a de bénévoles, plus le projet marche, et plus il attire
- Degré d’initiative laissé aux bénévoles : équilibre trouvé entre cadre et liberté
- Ateliers d’échanges d’expériences entre les bénévoles. Permet d’apprendre les uns les autres, y compris entre personnes +/- expérimentées

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Interventions concrètes en milieu de handicaps avec savoir-faire spécifiques
Recherche sur le plurilinguisme

Partager cette fiche
Télécharger la fiche