Logo L'Inventaire

L’INVENTAIRE : L’ART DE LA PROXIMITE

Résumé : Depuis 2010, l'association L’Inventaire propose d’élargir les possibilités d’accès à l’art contemporain en complément des structures institutionnelles telles que les musées grâce à la mise en place d’un service de prêt. Les œuvres réunies au sein de sa collection sillonnent le territoire du Nord-Pas-de-Calais notamment auprès de publics peu familiers.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Octobre 2010
  • Lieu de réalisation : Régions Nord Pas de Calais et Picardie
  • Budget : 131000 €
  • Origine et spécificités du financement : Fonds publics ; Contributions en nature ; Ressources propres ; Fonds privés.

Organisme(s)

  • L'Inventaire
  • 144 rue Faidherbe
  • 59260 Helemmes
  • Salariés : 2
  • Bénévoles : 7
  • Adhérents : 500
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  06/12/2015
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education
Pays :  France, Hauts-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Elèves, étudiants, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Culture

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Lacroix Clothilde , « L’INVENTAIRE : L’ART DE LA PROXIMITE », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Né en Allemagne au tout début du XXème siècle, le concept d’artothèque s’est développé en France dans les années 1980 afin d’offrir à chacun la possibilité de découvrir les œuvres d’art contemporain, mais plus encore de vivre avec elles, dans l’intimité quotidienne d’un lieu de vie ou de travail, grâce à un service de prêt d’œuvres. En grande majorité publiques et souvent méconnues, ces structures composent un paysage hétérogène en France. L’association, l’Inventaire, s’est ainsi créée en 2009 avec le désir de faire entrer l'art au cœur des lieux de vie et de travail.

Objectifs du programme

- Offrir un contact direct et vivant avec les œuvres d’art grâce à des interventions quotidiennes
- Familiariser à l’art, libérer la parole autour des œuvres et développer le sens critique de chacun
- Favoriser l’autonomie et la responsabilité des citoyens face aux œuvres prêtées
- Réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture

Actions mises en oeuvre

ARTOTHEQUE :
- Constitution et diffusion d’une collection nomade ayant pour vocation de présenter un large panorama de l’art contemporain
- Animation d’un service de prêt d’œuvres d’art itinérant et solidaire selon le même principe qu’une bibliothèque où chacun a la possibilité d'emporter plusieurs œuvres originales par mois pour les exposer chez soi ou sur son lieu de travail

ACTIONS DE MEDIATION :
- Accueil et sensibilisation par le dialogue, mais aussi conseil dans le choix des œuvres recherchées
- Mise à disposition d’une documentation offrant diverses entrées au monde de la création contemporaine : fiches monographiques des artistes, supports pédagogiques sur les expositions, techniques artistiques, dossiers thématiques sur la collection, ouvrages et revues sur l’actualité de la création et les grands courants artistiques, notices de médiation concernant les œuvres et les artistes
- Rencontres avec des artistes de la collection
- Ateliers pédagogiques et de pratique artistique avec les artistes de la collection
- Mise à disposition d’un outil ludique et pédagogique « Mon petit inventaire d’art contemporain» pour les enfants : livre en forme de maison à personnaliser sur laquelle des œuvres d’art de l’inventaire, reproduites en stickers autocollants, peuvent être positionnées. Cette édition encourage les enfants à poser un regard personnel sur les œuvres d'art et les invite à se projeter avec elles dans leur espace de vie et de jeux !

ACTIONS MISES EN OEUVRE PAR LES BENEVOLES:
- accueil, médiation et sensibilisation auprès des publics
- aide à la régie des œuvres
- aide à l'accrochage en entreprise
- aide à l’organisation des événements
- aide à la diffusion des supports de communication

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Le nombre d’œuvres de la collection, amené à plus de 1 000, témoigne de son évolution, qui est un résultat lié à tout le travail en amont de prospection, de sensibilisation auprès des artistes. Cette collection est le socle de l'activité de l'association
- Plus de 10 000 mouvements d’œuvres enregistrés, dont 6 577 prêts
- 500 adhérents d’une cinquantaine de communes différentes
- Les particuliers représentent le nombre d’adhérents le plus conséquent. Chiffres 2014 : 88% particuliers, 6% établissements scolaires et 6% entreprises et collectivités
- Chaque année, une dizaine d’expositions « Prêt à emporter » réalisées, dont la moitié hors les murs
- 30 établissements scolaires ont présenté des œuvres. De nombreux élèves, enseignants et parents ont ainsi été sensibilisés.
- Obtention du prix national du fonds MAIF pour l’accès à l’éducation en 2012
- Référencement de l’inventaire auprès de la CRESS (Chambre régionale économie sociale et solidaire nord pas de calais) dans son livre L’innovation sociale au cœur des mutations, 2014
- Contribution au « Livre Militant : 80 paroles engagées pour inventer demain » , édition du Cherche Midi, 2014

Originalité du programme

Le fonctionnement hors les murs proposé par la structure est particulièrement innovant. Il permet un accès à l’art contemporain dans des zones plus faiblement dotées en équipement culturel. Ce fonctionnement ainsi que la capacité de l’Inventaire à nouer des partenariats variés avec des acteurs multiples lui permet de toucher un public pluriel et notamment les personnes qui ne sont pas familières des lieux d’exposition. Les structures culturelles perçoivent la complémentarité des services de l’artothèque à leurs actions pour élargir l’accès à l’art. Les artistes sont sensibles à la plus grande visibilité de leur travail, au potentiel de vente et à la circulation de leurs œuvres hors des circuits conventionnels. Les emprunteurs bénéficient à moindre coût d’un accès à l’art contemporain dans leur quotidien ce qui permet à chacun de forger progressivement son propre cheminement artistique et de disposer d’un instrument de connaissance et d’ouverture au monde.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Au démarrage l’Union européenne (via le Fond Social Européen) et la Fondation de France puis le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais, le Conseil Général du Nord, la Ville d’Hellemmes et la MAIF
- Mise en place de relais territoriaux grâce à l’établissement de partenariats avec des structures bien ancrées dans le tissu local (Espace 36 à Saint-Omer, Ecole d’art de Douai, la chambre d’eau dans l’Avesnois, le musée de la Chartreuse à Douai, les Maisons Folies sur la métropole…) Ces structures accueillent une exposition de l’inventaire et animent le service de prêt.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- La démarche d’emprunter, pour bon nombre d’adhérents, est le fruit d’un lent cheminement qui peut prendre plusieurs années avant de passer à l’acte. C’est un geste qui nécessite toujours de fournir un important travail d’information, de médiation et de mise en confiance des personnes.
- La collection grandissante demande un volume de stockage important et une logistique exigeante.
- Difficultés pour maintenir une tarification abordable face au recul des fonds publics

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Mettre l’accent sur le travail d’information, de médiation et de mise en confiance des publics et adhérents potentiels Mise en place d’une formation solide des salariés et des bénévoles
- Augmentation des ressources propres pour compenser la baisse des subventions publiques

Améliorations futures possibles :

- Trouver un lieu d’exposition et de stockage des œuvres plus grand et plus adapté
- Développer le service auprès des entreprises pour augmenter les recettes

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Travail de médiation, fondé sur l'appropriation intime : le vécu avec l’œuvre dans la durée est au cœur de son fonctionnement. La réception dans l'espace privé permet d’être au plus près des publics.
- Fonctionnement hors les murs : pénétration de zones plus faiblement dotées en équipement culturel
- Une tarification peu onéreuse
- La constitution d’une collection généraliste, en constante évolution, qui offre un regard pluriel sur la création contemporaine à partir d’artistes tant reconnus qu’émergents.
La sélection des œuvres est confiée à un groupe de travail réunissant majoritairement professionnels de l'art contemporain, représentants des partenaires et les usagers sont les bienvenus quand ils ont à cœur de faire partager leurs découvertes artistiques.
- Valeurs de l’initiative (économie sociale et solidaire)

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Etude sur la relation qui peut se créer entre un particulier et une œuvre d’art, par les mécanismes de l’emprunt et de l’achat (étude actuellement en cours par Frédérique Perron, chercheuse à Lille 2)
- Etude sur l’évolution du regard et le développement du sens critique à l’égard des œuvres d’art

Pour en savoir plus

COLLECTION DE L’INVENTAIRE :
- Ce fonds s'est construit grâce aux dons et prêts d'association, d’éditeurs d’art, de collectionneurs privés et de nombreux artistes.
- Hébergée à Hellemmes
- 1 000 œuvres éclectiques : peintures, dessins, collages, photographies, gravure, vidéos… sur des thématiques variés (corps, portrait, fiction, humour, politique, paysage, urbain, mémoire…), datant de la fin des années 50 à nos jours, issues de 200 artistes autant confirmés sur la scène internationale, nationale ou régionale, que de jeunes artistes

PROJETS SPECIFIQUES :
Expositions, résidences d’artistes, interventions dans des établissements scolaires (de la maternelle au lycée), ateliers de pratique artistique, rencontres entre le public et les artistes, dossiers pédagogiques téléchargeables en ligne…

TARIFICATION :
3 types d’adhésion :

1- particuliers (15€) ;
2- établissements scolaires (80€) ;
3- entreprises, collectivités ou associations (variable)
Tarification d’emprunt : 10€ (15€ pour 2 œuvres)


Partager cette fiche
Télécharger la fiche