Logo Finances & Pédagogie

Les formations d’éducation financière de Finances & Pédagogie

Résumé : Depuis 1957, l’association Finances & Pédagogie, grâce au mécénat des Caisses d’Épargne, sensibilise et forme des jeunes, des adultes, des travailleurs sociaux et des bénévoles pour développer l’autonomie financière et prévenir le risque de surendettement. Pour ce faire, elle s’appuie sur près de 900 partenaires et a mis au point un dispositif pédagogique concret et ludique.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 1957
  • Lieu de réalisation : France métropolitaine
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Caisses d’Épargne (70%) + prestations de services (30%)

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  13/11/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Economie solidaire Education Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale, Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Professionnels, Elèves, étudiants, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Finance, Éducation, Formation, Budget

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Cros Patrice , « Les formations d’éducation financière de Finances & Pédagogie », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Les Caisses d’épargne ont souhaité appuyer l’autonomie financière des français. Elles ont ainsi créé en 1957 l’association Finances & Pédagogie qui développe des outils pour assimiler les principes de base de gestion de l’argent au quotidien et pour apporter les repères nécessaires à une bonne maîtrise de son budget.

Objectifs du programme

- Sensibiliser et former sur le thème de l’argent dans la vie auprès de tout public
- Prévenir les situations de surendettement

Actions mises en oeuvre

- FORMATIONS :
* auprès d’adultes : en situation de fragilité économique et sociale (informer et sensibiliser à l’éducation budgétaire, à la relation bancaire, à la compréhension des mécanismes de crédit, et à la prévention des risques de surendettement), salariés (informer et former sur les finances personnelles, les mécanismes de consommation, l’épargne, l’investissement pour prévenir les situations de surendettement), retraitées (programme spécifique « préparer sa retraite »)
* auprès de jeunes : en insertion, en apprentissage, élèves, étudiants et écoliers (responsabiliser et éduquer à la gestion de l’argent au quotidien)
* auprès de travailleurs sociaux et de bénévoles : programme spécifique « se former aux questions d’argent » destiné à faciliter leurs suivis individuels des personnes en difficultés financières (thématiques de l’argent, de la banque, du crédit et de la consommation)
* auprès de créateurs d'entreprise: notions financières de l'entreprise et de la relation bancaire pour des entrepreneurs ou des jeunes pour les sensibiliser à la vie économique

- PRODUCTION DE RESSOURCES : films de sensibilisation humoristiques, logiciel de gestion budgétaire (« A votre budget »), fiches pratiques et guides

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- NOMBRE D’ACTIONS DE SENSIBILISATION ET DE FORMATION: 2 776 en 2016 (2 670 en 2015, 2 682 en 2014, 2 710 en 2013 et 2 954 en 2012)
*dont 2 032 avec le secteur de l’économie sociale et solidaire en 2016 (1 910 en 2015, 1 917 en 2014, 1 915 en 2013 et 1 959 en 2012)
*dont 543 avec le secteur éducatif en 2016 (539 en 2015, 540 en 2014, 510 en 2013 et 737 en 2012)
*dont 201 avec les entreprises publiques et privées en 2016 (221 en 2015, 225 en 2014, 281 en 2013 et 258 en 2012)

- NOMBRE DE PERSONNES FORMEES: 39 300 en 2016 (38 558 en 2015, 37 976 en 2014, 38 426 en 2013 et 41 813 en 2012)
*dont 22 760 avec le secteur de l’économie sociale et solidaire en 2016 (21 364 en 2015, 21 558 en 2014, 21 724 en 2013 et 19 727 en 2012)
*dont 10 710 avec le secteur éducatif en 2016 (11 623 en 2015, 10 199 en 2014, 9 587 en 2013 et 14 548 en 2012)
*dont 5 830 avec les entreprises publiques et privées en 2016 (5 571 en 2015, 6 219 en 2014, 7 115 en 2013 et 7 538 en 2012)

- TOP 3 DES MODULES DE FORMATION:
*Le budget: 55% en 2016 (45% en 2015 et 48% en 2014)
*La banque (et les moyens de paiement): 16% en 2016 (15% en 2015 et 17% en 2014)
*Le crédit, le microcrédit et le surendettement: 15% en 2016 (12% en 2015 et 8% en 2014)

Originalité du programme

Finances & Pédagogie se distingue en raison de ses importants efforts de sensibilisation auprès des jeunes. Elle est convaincue qu’il faut former et responsabiliser dès le plus jeune âge pour observer des progrès significatifs en matière de comportement budgétaire.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Membres cotisants : 16 Caisses d’Epargne en France métropolitaine, FNCE (Fédération nationale des Caisses d’Epargne), Groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Epargne), BPCE International et FNBP (Fédération nationale des Banques Populaires)
- 1 030 partenaires en 2016 émanant du secteur de l’économie sociale et solidaire, du secteur éducatif et des entreprises publiques et privées (voir détails dans « Pour en savoir »)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Manque de reconnaissance de l’éducation budgétaire par les pouvoirs publics, notamment dans les programmes scolaires, cependant des progrès sont enregistrés avec notamment la mise en place d’une stratégie nationale d’éducation financière permettant de mieux coordonner les actions entre les acteurs publics et privés.
- Distinction délicate entre les connaissances « déclaratives » et les connaissances effectives en matière de budget
- Evaluation d’impact complexe sur le long terme : la précarité financière est multifactorielle. Quels indicateurs d’impact pour les publics fragilisés ? pour la sensibilisation des jeunes ?

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Résultats encourageants du programme européen SIMS (Social Innovation and mutual learning on Micro-Saving in Europe) conduit en 2011/2012 pour dispenser une formation en éducation budgétaire aux jeunes apprentis français, auquel Finances & Pédagogie a participé : à l’issue du programme, les jeunes ont développé une vigilance accrue à l’égard du crédit, se disent plus à l’aise avec les concepts financiers et tirent un bilan très positif de l’expérience

Améliorations futures possibles :

- Développer des ressources numériques et digitaliser ses programmes pour optimiser les outils de formation et toucher un public plus large (ex. formations à distance et évaluations en ligne)
- Mettre à jour le corpus pédagogique sur de nouveaux thèmes (ex. banque numérique) et en partenariat avec de nouveaux acteurs (ex. Institut National de la Consommation)
- Systématiser les évaluations à l’issue des formations
- Concevoir de nouveaux supports d’éducation budgétaire en prenant en compte les résultats d’une étude récente démontrant l’incidence de l’âge sur la capacité d’apprendre (entre 25 et 40 et après 60 ans)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Ancrage territorial malgré une envergure nationale : une équipe nationale qui accompagne et coordonne + 15 antennes locales composées de 1 ou 2 correspondants régionaux
- Pédagogie : programmes éducatifs élaborés en étroite collaboration avec les partenaires ; session collective de 2 à 6 heures (en moyenne 3h) ; apports théoriques et pratiques (échanges d’expériences, mises en situation) ; utilisation de supports et jeux pédagogiques (ex. compétition « Apprendre la Bourse » ouverte aux jeunes, jeu de l’oie...)
- Expertise historique en matière d’éducation budgétaire
- Diversité des publics
- Conditions des interventions en milieux scolaires : gratuit, sous contrôle des équipes pédagogiques et agrément du ministère de l’éducation nationale
- Pas de démarchage : les structures partenaires sollicitent les formations

Pour en savoir plus

- VIDEO INSTITUTIONNELLE : https://www.youtube.com/watch?v=OPtr-74p4Zg

- PARTENAIRES :
* pour les formations auprès des adultes : entreprises (Adecco, Chorum, Groupe Humanis, Laboratoires Boiron, Malakoff Médéric…), associations pour l’insertion et la réinsertion professionnelle et humaine des handicapés, associations tutélaires, CCAS (centres communaux d’action sociale), Centres sociaux, Centres d’hébergement et de réinsertion sociale, Centres d’information des droits des femmes et des familles, Conseils généraux (circonscriptions d’action sociale, centres médico-social…), La Croix-Rouge, Emmaüs, Ecoles de travail social, épiceries sociales, établissements et services d’aide par le travail, FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion), Institut national de formation et d’application, dispositifs de micro-crédit (Parcours Confiance*), Jardins de Cocagne, Les Restos du cœur, Mairies, Maisons d’arrêts, Secours catholique, Secours populaire, associations locales d’insertion, bailleurs sociaux ou organismes HLM, Centres culturels, CLIC (centres locaux d’information et de coordination), institutions de prévoyance, organismes locaux d’accompagnement à la création d’entreprise, l’Armée de terre, la Bibliothèque nationale de France, le Centre national de la recherche scientifique, la Direction départementale des territoires, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, Ministère de la culture et de la communication, Ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, Muséum d’histoire naturelle, Préfectures…
* pour les formations auprès des jeunes : établissements scolaires, missions locales, GRETA, lycées professionnels, CCAS, Ecoles de la deuxième chance, Foyers de jeunes travailleurs, Unis-Cité, Centres de formation des apprentis, Compagnons du devoir, maisons familiales rurales, collèges et lycées publics et privés, écoles de commerce, centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires, instituts universitaires de technologie, associations régionales Entreprendre pour apprendre, Fondation Zellidja…
* pour les formations auprès des travailleurs sociaux et bénévoles : Comité d’action pour l’éducation permanente, CCAS, Centres sociaux, Centres d’hébergement et de réinsertion sociale, Conseils généraux, Restos du cœur, Secours catholique, UNAF (unions départementales des associations familiales)…

- PRINCIPAUX MODULES DE FORMATION : L’argent dans la vie; La gestion du budget; Les économies d’énergie; Les relations bancaires; Le crédit; La prévention du surendettement; L’épargne et les placements; L’accompagnement au micro-crédit; La création de son propre emploi; Les assurances de la famille; La transmission du patrimoine; La préparation financière de la retraite; La bourse; L’accession à la propriété

- 20 mini-films humoristiques sur les préoccupations quotidiennes que M. et Mme Tromagon : POURQUOI ET COMMENT TENIR SON BUDGET ; L’ARGENT DE POCHE ; TROUVER UN LOGEMENT ; ACHETER UN VÉHICULE ; L’ÉPARGNE ET LES PETITS BUDGETS ; BIEN CHOISIR SON PRODUIT D’ÉPARGNE ; CLIENT-BANQUE UNE RELATION DE CONFIANCE ; LES MOYENS DE PAIEMENT ; QUELS CRÉDITS POUR QUELS PROJETS ; LE CRÉDIT PERSONNEL À QUEL PRIX ; BIEN S’ASSURER ; BIEN ASSURER SON VÉHICULE ; FAIRE DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE DANS SON LOGEMENT ; LE BUDGET FOURNITURES « RENTRÉE SCOLAIRE » ; PRÉVOIR SON BUDGET VACANCES ; LE COUPLE ET L’ARGENT : CHOISIR SON STATUT MATRIMONIAL ; COMPRENDRE LA BOURSE ; GÉRER SON BUDGET SANTÉ ; PRÉPARER FINANCIÈREMENT SA RETRAITE ; et PRÉPARER SA SUCCESSION
http://www.finances-pedagogie.fr/espace-ressources/les-tromagnon/

- 15 ANTENNES REGIONALES : Alsace; Aquitaine Poitou-Charentes; Auvergne et Limousin; Bourgogne Franche-Comté; Bretagne-Pays de Loire; Côte d'Azur; Ile-de-France; Hauts de France; Languedoc Roussillon; Loire Centre; Loire Drôme Ardèche; Lorraine Champagne-Ardenne; Midi Pyrénées; Normandie; et Rhône Alpes (liste des correspondants: http://www.finances-pedagogie.fr/correspondants/)


Partager cette fiche
Télécharger la fiche