Logo ESPERER 95

Les chantiers d’insertion de l’association Espérer 95

Résumé : Fondée en février 1979, L’Association Espace Social Pour l’Education, la Réinsertion Et la Réflexion (Espérer 95) est une association loi 1901 qui a pour objet de prévenir et de combattre l’exclusion sociale et les processus de marginalisation. Cette association œuvre principalement dans le département du Val d’Oise. Pour ce faire, Espérer 95 a créé des chantiers d’insertions afin de venir en aide à des hommes sortant de prison. Ces personnes sont souvent démunies et ont besoin de structures solidaires pour se réinsérer convenablement.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2007
  • Lieu de réalisation : Val d’Oise
  • Budget : N/C

Organisme(s)

  • ESPERER 95
  • 1 Ancienne route de Rouen
  • 95300 Pontoise
  • Salariés : 125
  • Bénévoles : 10
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  06/05/2015 00:00
Solution(s) : Emploi
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Détenus, Chômeurs
  • Domaine(s) :  Travail, Environnement

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (FAPE EDF)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : CHABO Alain , « Les chantiers d’insertion de l’association Espérer 95 », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

L’association gère plusieurs activités regroupées au sein de 4 pôles : socio-judiciaire, hébergement social SIAO/115 et accompagnement/formation/gestion. Ce dernier pôle abrite les chantiers d’insertion. La question s’est posée en 2006 d’engager l’association dans des chantiers d’insertion suite à la demande du Service Pénitencier d’Insertion et de Probation (SPIP) du Val d’Oise. Espérer 95 a été sollicitée car il fallait trouver un support qui permettrait de ramener petit à petit dans le monde du travail les personnes en aménagements de peine, en placements extérieurs ou en placement sous surveillance électronique.

Objectifs du programme

L’objectif des chantiers d’insertions est principalement d’aider les personnes sortant de prison à réussir leur aménagement de peines :
• Les aider à retrouver une situation de travail et/ou de formation
• Avoir un soutien social et moral,
• Reprendre confiance en soi,
• Travailler à des heures fixes et régulières,
• Retrouver un rythme et une discipline de travail.

Actions mises en oeuvre

L’association a créé deux chantiers d’insertion :
« Personnes placées sous main de Justice », chantier créé en février 2007. Le contrat est en général de 4 mois (renouvelables) avec 1 encadrant sur le chantier.
Les activités principales sont :
• la voirie du quartier Saint-Christophe et du parc,
• la propreté des cours de récréations de 12 écoles,
• les travaux d’entretien ponctuels d’espaces verts.
« Valorisation des Zones Humides », chantier créé en avril 2012 dédié en priorité aux jeunes en difficulté d’insertion sociale et professionnelle, sans qualification, bénéficiaires des minima sociaux et aux demandeurs d’emploi de longue durée. L’effectif est de 6 personnes avec 2 encadrants techniques. Le contrat est de 6 mois avec une durée hebdomadaire de 26 heures. Ils travaillent principalement sur des espaces semi-naturels. Dans les heures hebdomadaires, 6h sont consacrées à l’accompagnement et à la formation (3h par étapes).

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Chantier d'insertion "Personnes placées sous main de Justice"
23 salariés en contrat CUI-CAE (Contrat Unique d’Insertion – Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi) de 3 à 6 mois ont pu bénéficier de ce programme en 2013 (100 % d’hommes). 3 salariés avaient moins de 26 ans, 18 de 26 à 50 ans et 2 de plus de 50 ans. Concernant le retour à l’emploi, 29 % d’entre eux sont chômeurs, 22 % en contrat CUI-CAE de 6 mois, 14 % sont en CDI à temps plein, 14 % sont en CDD, 7 % inactifs, 7 % en formation qualifiante et 7 % sont en cours de déménagement.

Chantier d'insertion "Valorisation des Zones Humides"
12 salariés étaient en poste en 2013 pour ce chantier (100 % d’hommes). 50 % d'entre eux correspondaient à la tranche d'âges des moins de 26 ans, 42 % de 26 à 50 ans et 0.8 % de plus de 50 ans.
A l'issu de leur période contractuelle, les résultats suivants ont été enregistrés : 2 CDI, 1 CDD, 1 CDD aidé hors IAE, 2 CDD de l'IAE, 1 en formation qualifiante, 3 à la recherche d'emploi et 2 autres sorties (Hospitalisation).

Originalité du programme

L’originalité du programme réside dans la vocation de lier différents enjeux sociétaux. L’association accompagne toute personne se trouvant dans une situation de précarité ou en risque d’exclusion sans discrimination et avec tolérance. Elle va permettre à ces personnes de s’épanouir professionnellement avec l’acquisition de nouvelles compétences et l’apprentissage du respect des règles. Elle va également contribuer à l’épanouissement social de la personne en renouant un lien avec la société.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Dans le cadre des programmes d'insertions, l'association a développé des partenariats avec la ville de Cergy Pontoise, la communauté d'agglomération de Cergy Pontoise, la région Ile de France, la préfecture du Val d' Oise dans le cadre du FIPD et de la DIRECCTE, le Pôle Emploi, le PLIE, l'Union Européenne Fonds Social Européen (FSE).

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

L'obstacle majeur rencontré en 2014, concerne la mise en application de la réforme de l'IAE au 1er juillet 2014.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

L'association a dû s'adapter à cette réforme qui a eu un impact conséquent sur l'ensemble de ses chantiers.

Améliorations futures possibles :

L'association a pour projet de développer de nouveaux chantiers d'Insertion orienté vers les secteurs de la restauration et de l’économie circulaire (ressourcerie – recyclerie).

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

N/C

Partager cette fiche
Télécharger la fiche