Logo Pact Métropole Nord

Les chantiers "Coup de Pouce Habitat" de Pact Métropole Nord à Roubaix

Résumé : Le dispositif "Coup de pouce habitat" de Pact Métropole Nord participe à la rénovation des logements à destination des familles en difficulté financière dans la métropole lilloise. Ce dispositif, alliant actions individuelle et collective, vise une insertion durable par le logement en intervenant sur l'appropriation, la mobilisation, la participation des habitants accompagnés.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2010
  • Lieu de réalisation : Métropole Lilloise
  • Budget : 50000 €
  • Origine et spécificités du financement : Politique de la Ville (Ville de Roubaix et Wattrelos), Fondation de France, Fondation Abbé Pierre, Vilogia et CAF du Nord

Organisme(s)

  • Pact Métropole Nord
  • 25, rue de Lille
  • 59100 Roubaix
  • Salariés : 252
  • Bénévoles : 41
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/06/2015
Solution(s) : Education Exclusion et isolement Logement
Pays :  France, Mayotte
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Logement

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Otmane Souad , « Les chantiers "Coup de Pouce Habitat" de Pact Métropole Nord à Roubaix », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

L'association Pact Métropole Nord oeuvre pour l’insertion sociale liée au logement, au maintien dans le logement et lutte contre les difficultés d’accès. Son dispositif "Coup de pouce habitat" a d'abord été mis en place à Wattrelos, suite à la réhabilitation de certains immeubles. Ces travaux ont amenés des familles en situation de précarité à déménager dans de nouveaux logements, ce qui fut une source d'inquiétude. Face à ce constat, des chantiers pour apprendre à réaménager et s'approprier son intérieur ont été mis en place. Ce dispositif s’inscrit dans le volet social de l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

Objectifs du programme

- Favoriser une appropriation positive du logement
- Sensibiliser et former aux petits travaux d'intérieur
- Développer l'entraide et la coopération
- Développer l'autonomie et la participation

Actions mises en oeuvre

1) Signature d'un contrat d'engagement par les personnes accompagnées (locataires ou propriétaires) avec Pact Métropole Nord selon les conditions suivantes :
- Bénéficier d’un accompagnement par un travailleur social
- Bénéficier des minima sociaux
- Avoir une difficulté d’appropriation et d’investissement du logement

2) Actions individuelles : accompagnement pour la réhabilitation de logement via des chantiers
- Principe : les familles en difficulté participent à la rénovation de certaines pièces de leur logement. Elles peuvent être formées aux travaux d'intérieur.
- L'aide peut être de nature matérielle ou financière. Pact Métropole fournit le matériel et la main d’œuvre nécessaire pour les chantiers. Chaque chantier accueille une équipe mixte d’ouvriers sensibilisés à travailler en milieu occupé et avec une pédagogie du « faire ensemble » et de la participation. Les familles signent un contrat qui engage à participer aux travaux. Chaque chantier dure sur la semaine (sauf le mercredi), soit 4 jours. En amont du chantier, il est demandé à la famille de débarrasser meuble et ou enlever le papier peint le cas échéant, (sauf si problème de santé, là les ouvriers font le travail).
- Durant le chantier : la famille participe selon ses capacités aux différentes tâches en apprenant les techniques utilisées (enduits, peintures, pose de fibre de verre..).
L’ensemble de la démarche chantier : orientation de la candidature, réalisation du chantier, ne prend pas plus de 2 mois.

3) Actions collectives : 2 "outil-thèques" à Wattrelos gérées par les habitants, avec l'aide d'une assistante sociale, pour partager les savoir-faire et les outils : Cet accompagnement se réalise en complément des actions collectives, puisque chaque famille bénéficie simultanément d’actions venant parfaire leurs connaissances et créer des petits objets de décorations intérieur. Enfin, les familles disposent également des informations et des outils de l’outillothèque.

La durée de l'accompagnement est de 6 mois maximum, bilan inclus.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Depuis 2010, 205 chantiers réalisés
- Impacts de l'embellissement et de l'appropriation du logement :
* estime des habitants : valorisation des capacités à rénover et entretenir le logement sans avoir recours à l'aide d'un professionnel
* réactivation de l'accompagnement social : les référents sociaux ont observé des changements de comportement des familles en termes d'implication et d'objectifs dans l'accompagnement
* amélioration de leur vie sociale
* entraide et coopération entre habitants

Le coût moyen d'une intervention est de 1 300 €, et la taille maximum pour la pièce rénovée et de 30 m2

Originalité du programme

Les habitants en difficulté sont impliquées activement dans la réhabilitation de leur logement. L'aide pour résoudre leurs problèmes de logement est à la fois individuelle et collective.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

L'association d'insertion IMM’ PACT

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Pérennisation des financements
- Articulation de l’action individuelle (les chantiers) et les actions collectives dans chacun des territoires

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Recherche de financements pluri-annuels
- Introduire une démarche contractuelle pour l'action collective, l'offre de service contractualisée pourrait ainsi comprendre les deux dimensions.

Améliorations futures possibles :

- Renforcer les actions collectives afin de favoriser la création de lien social et l'autonomisation des habitants
- Renforcer les dynamiques d’entraide et de solidarité des familles par valoriser et optimiser les compétences locales

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Démarche partenariale
- S'assurer de la posture active des personnes accompagnées, en l'espèce par la signature d'un contrat d'engagement
- Modélisation. Des outils ont été développés et sont disponibles.
- Valorisation et communication de l’action et des personnes concernées.
- Une généralisation de l'initiative suppose de réfléchir à un financement de droit commun.

Pour en savoir plus

ARTICLE
http://m.mytf1news.fr/app.php/videoplayer?playerUrl=http%3A%2F%2Fwww.wat.tv%2Fembedframe%2F213683chuPP3r12830555%3FnoExport%3D1%26appName%3Dwmmytf1news%26bu%3DTF1NEWS%26context%3Dtf1%26appType%3Dsph%26autoStart%3D1%26appStats%3D1%26forceNativeIos%3D1%26appVersion%3D1.0


Partager cette fiche
Télécharger la fiche