Logo E dans A

Les ateliers d'écriture multilingue de l’association « E dans A » à Villeurbanne

Résumé : Depuis 2009, l’association « E dans A » anime à Villeurbanne des ateliers d’écriture multilingue proposant à des populations immigrées un apprentissage de la langue française selon une approche originale.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2009
  • Lieu de réalisation : Villeurbanne
  • Budget : 2200 €

Organisme(s)

  • E dans A
  • 11 rue Hector Berlioz
  • 69100 Villeurbanne
  • Salariés : 0
  • Bénévoles : 10
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  06/09/2013
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Education Exclusion et isolement
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Immigrés
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Villeurbanne)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Priouret Marie-Lise , « Les ateliers d'écriture multilingue de l’association « E dans A » à Villeurbanne », **Journal RESOLIS** (2013)

Origines et contexte du programme

Cette action trouve son origine dans la rencontre de deux associations villeurbannaises : « Accueil et Avenir », qui offre des cours de français et d’alphabétisation aux immigrés et réfugiés politiques, et « E dans A » (l’Ecriture en Ateliers) qui propose des ateliers d’écriture créative.

Objectifs du programme

- Développer, chez des personnes en cours d’apprentissage du français, le plaisir d’utiliser la langue de façon libre et personnelle et attiser la curiosité pour la langue et la culture française
- Conforter la confiance des personnes dans leur aptitude à s’exprimer et stimuler la solidarité entre les participants
- Cultiver la complémentarité d’actions et de compétences entre les associations partenaires
- Valoriser les échanges interculturels, au fil des séances comme à travers la restitution finale

Actions mises en oeuvre

L’association « E dans A » intervient chaque année sur une période de 3 à 6 mois pour accompagner des « élèves » pressentis par Accueil et Avenir, ayant une familiarité avec la langue française et un niveau d’alphabétisation suffisants. Ces cycles annuels se composent de 10 à 15 ateliers d’écriture. Les séances durent 1h30 à 2h, suivant un rythme hebdomadaire. Elles comprennent en moyenne 5 à 6 participants adultes, d’origines diverses, de niveaux contrastés en français et généralement en situation précaire. Les ateliers, conçus par « E dans A », partent d’un motif d’écriture artistique, original et personnel : la rédaction de témoignages, récits autobiographiques, fictions ou poésies. Ce travail d’écriture repose sur le « désir d’expression personnelle » et provoque une recherche spontanée particulièrement créative.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

25 personnes au total ont participé au programme en 2013, provenant de : Pologne, Albanie, Moldavie, Russie, Viêt-Nam, Chine, Azerbaïdjan, Afghanistan, Syrie, Egypte, Tchad, Soudan, Guinée, Somalie, Guinée, Rwanda, Angola, Tunisie, Maroc. Ce cycle a abouti à la restitution d’une quinzaine de textes. Depuis 2009, tous les participants des ateliers, et ce quel que soit leur niveau de français, ont rédigé un texte.
Ces ateliers ont un impact à plusieurs niveaux :
> Pour les participants : l’évolution de l’aisance dans la langue, de la confiance individuelle et de la spontanéité des échanges dans le groupe
> Pour les associations partenaires: le renforcement de leur collaboration basée sur la mise en commun et la valorisation de leurs compétences
> De manière générale : la diffusion de la culture française auprès des immigrés et des cultures étrangères en France. A l’issue de chaque cycle, une sélection de textes est valorisée sous forme d’exposition ou de recueils édités qui sont distribués aux participants actuels et futurs.

Originalité du programme

L’apprentissage de la langue française est abordé d’après le mouvement d’écriture de chacun et non à partir d’un modèle extérieur commun. La diversité des langues connues par les participants est exploitée comme une compétence collective pour investir et approfondir l’expression en français. Le travail de groupe consiste à explorer les possibilités du texte et à reprendre les fondamentaux de la langue : temps du récit, personnes, syntaxe, accords...

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

L’association « Accueil et Avenir » est le partenaire fondateur de cette initiative.
En 2011 et 2012, une action analogue, dédiée au même public et selon la même démarche, a été développée avec Forum Réfugiés à Villeurbanne. Elle n’a pas pu être poursuivie faute de financement.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- La grande fluctuation dans la fréquentation des ateliers engendre des difficultés de suivi de projet et limite l’accompagnement dans la durée pour une partie des personnes impliquées.
- Compte-tenu de la particularité de la situation et du statut de chaque participant, il est extrêmement difficile de garder un contact avec eux.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

N/C

Améliorations futures possibles :

- Il serait nécessaire de communiquer en amont aux participants :
> un calendrier précis (dates et contenus des séances) pour l’ensemble du cycle
> le projet de restitution annuel, avec ses objectifs et conditions de réalisation
De cette façon, les participants seraient informés dès le départ des objectifs de l’atelier et du temps imparti. L’annonce de la restitution des travaux dès le premier atelier permettrait de motiver et de fidéliser les participants.
- Aujourd’hui, seule une feuille de présence circule pendant les séances. Il serait utile de tenir un répertoire pour collecter un minimum d’informations sur les participants afin de favoriser le suivi entre les séances et à l’issue des séances.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Pour animer de tels ateliers, il faut être fortement préparé à l’imprévisibilité.
- Le contenu des ateliers varie au sein de chaque cycle pour s’adapter au mieux au nouveau public participant.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche