Logo Association Solidarité Emploi d'Aubervilliers (ASEA)

Les Ateliers Collèges : aider les parents à mieux accompagner la scolarité de leur enfant

Résumé : L’Inspection Académique de Seine Saint Denis a sollicité l’ASEA (Association Solidarité Emploi d’Aubervilliers) pour mener conjointement dans des collèges des ateliers sur le territoire en direction de parents migrants, afin de les aider à mieux accompagner la scolarité de leur enfant.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2007
  • Lieu de réalisation : Seine Saint Denis
  • Budget : 8250 €
  • Origine et spécificités du financement : Public

Organisme(s)

  • Association Solidarité Emploi d'Aubervilliers (ASEA)
  • 79 rue Hémet
  • 93300 Aubervilliers
  • Salariés : 6
  • Bénévoles : 10
  • Adhérents : 70

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  25/03/2015
Appréciation(s) du comité : A généraliser ! Résultats et impacts imprécis
Solution(s) : Education Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation, Coopération

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Lebreton Christine , « Les Ateliers Collèges : aider les parents à mieux accompagner la scolarité de leur enfant », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Les contacts avec les parents migrants sont parfois difficiles pour des raisons linguistiques et administratives. Aucune action spécifique n’était prévue pour accompagner ces adultes migrants ; en 2007 en Seine-Saint-Denis, l’Education Nationale a lancé une action expérimentale dans 3 collèges en partenariat avec 3 associations ou centres sociaux dont l’association ASEA (Association Solidarité Emploi d’Aubervilliers).

Objectifs du programme

- Permettre aux parents venant de l’étranger de décoder le collège pour qu’il soit plus accessible. Ils peuvent ainsi accompagner dans de meilleures conditions la scolarité de leurs enfants et devenir des parents d’élève à part entière.
- Aider les parents à faire des progrès linguistiques, à l’oral comme à l’écrit, dans des ateliers de savoir sociolinguistique favorisant l’autonomie du parent participant.

Actions mises en oeuvre

- Construction des outils nécessaires : cahier des charges, programmation, outils pédagogiques et évaluation par Marie Laparade de l’ASEA et Dominique Levet coordinateur des classes d’accueil.
- Dans 13 collèges de 12 villes du département (2 à Aubervilliers) possédant généralement une classe d’accueil pour Elèves Allophones Nouvellement Arrivés en France (EANAF), des parents volontaires participent à ces ateliers animés par des binômes, formateur en Ateliers Sociolinguistiques et professeur. Ces ateliers durent toute l’année scolaire, à raison de deux demi-journées chaque semaine, sur le temps scolaire.
- Les parents vont découvrir les espaces, identifier les intervenants, découvrir les règles de vie, décoder un bulletin trimestriel, participer au travail d’orientation, etc.
- Des intervenants du collège sont invités à venir participer aux ateliers, en fonction des demandes des parents et des formateurs (principal, conseiller principal d’éducation, assistante sociale, professeurs…)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Les parents comprennent mieux le système scolaire, participent à la vie de l’établissement et sont en mesure d’accompagner la scolarité de leur enfant. Certains deviennent des partenaires actifs du collège : participation aux élections de parents d’élèves, présence aux conseils de classes, sollicitation de rencontres avec les enseignants…
Les évaluations font état de résultats très positifs, ce qui a conduit à étendre le nombre de collèges participants

Originalité du programme

- La composition mixte des équipes (formateurs et professeurs) apportent une complémentarité riche et originale, les premiers connaissant parfaitement le public accueilli, les seconds les classes, options et dispositifs spécifiques de l’Education Nationale.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale
- Conseil Général
- Direction Départementale de la Cohésion Sociale
- Municipalité
- Les structures partenaires (associations, centres sociaux)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Recrutement des parents,
- Mobilisation inégale selon les territoires
- Turn-over des professeurs et des chefs d’établissement

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- La création d’un comité pédagogique mensuel
- Des visites dans les ateliers par les deux référents du dossier
- Des rencontres avec les équipes de direction, les professeurs et les coordinateurs avant les ouvertures d’ateliers

Améliorations futures possibles :

- Donner plus de visibilité au projet
- Poursuivre le maillage sur les territoires avec les différents partenaires

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La réussite dépend beaucoup de l’équipe pédagogique et administrative
- Les programmation et outils pédagogiques conçus dans le cadre de ce projet apportent une cohérence et une qualité dans les contenus proposés.

Pour en savoir plus

- Article de Dominique LEVET, Construire des partenariats pour rapprocher les parents des collèges, SAVOIRS ET FORMATION N°70 –octobre, novembre, décembre 2008


Partager cette fiche
Télécharger la fiche