Logo Learn to be

Learn to be pour favoriser la réussite scolaire en Belgique

Résumé : Depuis 2007, sur la base de l’Approche Neurocognitive et Comportementale, l’association belge Learn to Be a développé le programme « Savoir-être à l’école » dans le cadre duquel elle forme notamment les enseignants à mieux comprendre les comportements des élèves et leur propose des outils concrets pour gérer leur classe, cibler les difficultés des élèves et stimuler leur motivation.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2007
  • Lieu de réalisation : Belgique, Luxembourg, France
  • Budget : 325000 €
  • Origine et spécificités du financement : Fondation M et autres fonds philanthropiques

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  29/12/2015
Appréciation(s) du comité : Impacts élevés !
Solution(s) : Education
Pays :  Belgique
Envergure du programme :  Internationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants, Adolescents
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Moorkens Pierre , « Learn to be pour favoriser la réussite scolaire en Belgique », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Learn to Be est une Association sans but lucratif de droit belge. Elle a été créée dans un objectif d’intérêt général : mettre les dernières connaissances scientifiques au service du monde de l’éducation. Le programme « Savoir-être à l’école » est développé en Belgique depuis 2007, sous l’impulsion de la Fondation M (créée par l’entrepreneur et philanthrope Pierre Moorkens) et de ses partenaires. Il répond aux problématiques actuelles de l’éducation : échec scolaire et décrochage des élèves, stress, manque de sens et démotivation des élèves, absentéisme et démotivation des enseignants, décrochage des jeunes enseignants, violences scolaires et problèmes d’autorité, difficultés et erreurs d’orientation, complexité croissante de la société, manque d’outils et de formation à la dimension émotionnelle et relationnelle, nécessaire évolution du métier d’enseignant.

Objectifs du programme

Permettre aux enfants et aux adolescents de bénéficier d’une éducation qui intègre la connaissance de soi et le savoir-vivre ensemble, au même titre que les apprentissages, pour les amener à devenir des adultes autonomes et épanouis, des citoyens engagés et responsables de leurs choix.

Actions mises en oeuvre

Ce programme est développé pour :
- Les acteurs de l’éducation : des modules de formation pour les aider à mieux comprendre les comportements des élèves, cibler leurs difficultés et stimuler leur motivation.
- Les écoles : un projet global peut être développé pour y initier l’ensemble du programme « Savoir-être » et l’intégrer dans la durée.
- Les parents : des conférences pour les informer et les soutenir dans leur mission d’éducation.
- Les jeunes : des ateliers spécifiques sont conçus pour transmettre ces compétences directement aux jeunes au collège et au lycée.
Depuis 2015, l’association Savoir-être à l’école a pour objet de diffuser le programme en France

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Le projet « Savoir-être à l’école » fait l’objet depuis son lancement d’un suivi et d’une évaluation par l’Université
de Namur, Département Education et Technologie. Son année de lancement dans la partie néerlandophone de la Belgique a été évaluée par l’Université d’Anvers.
Les rapports d’évaluation relèvent comme principaux impacts : un changement de regard et d’attitude, un meilleur climat de classe, un accroissement du senti ment d’efficacité des enseignants, une (re)motivation des professeurs et des élèves, une plus grande sérénité…
Depuis 2007, où 25 enseignants avaient suivi au moins 1 journée de formation, nous comptons aujourd’hui pas moins de 1700 enseignants formés par an en Belgique.
Depuis sa création 4.500 personnes ont suivi au moins 1 journée de formation.
Dans l’ensemble du programme, 50 écoles ont été accompagnées dans un projet à long terme.

Originalité du programme

Les concepts et outils proposés sont basés principalement sur l’Approche Neurocognitive et Comportementale (ANC), qui s’appuie sur plus de 25 années de recherches pluridisciplinaires (psychologie cognitive, neurosciences cognitives, psychologie clinique, éthologie) et d’expériences cliniques menées par l’Institut de Médecine Environnementale à Paris. Cette approche modélise certains de nos comportements et leurs impacts sur nos émotions et sur notre capacité à agir et à décider. Elle favorise le développement de notre intelligence adaptative.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Financier : la Fondation M, la Bank Degroof Foundation, le Fonds Henri Collinet, la Libeert Stichting, ainsi que divers donateurs privés… CECAFOC, FOCEF, CECP, Fondation Evens, Fondation Roi Baudouin, COCOF
Opérationnel : Step to You, ECEC, Université de Paix…

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Freins des bénéficiaires à entrer eux-mêmes dans un processus de connaissance de soi et d’analyse de ses pratiques.
- Attentes excessives de solutions toutes faites et d’outils « miracles ».
- Manque de budgets institutionnels alloués à l’accompagnement d’école.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Learn to Be désire s’orienter vers une formule d’“accompagnement d’école” dans le long terme avec des acteurs de l’enseignement engagés et volontaires.

Améliorations futures possibles :

Des pistes sont envisagées actuellement pour nouer des partenariats et créer des apprentissages open source.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Proposer une formation de 6 jours en continu, ou dans un court laps de temps d’une équipe volontaire et engagée, désireuse de se recentrer sur l’humain.

Références bibliographiques

Fradin, J. « L’intelligence du Stress », Ed. Eyrolles, Paris, 2008.
Collignon, P. et Prata, J.-L. « Votre profil face au stress. Comment les neurosciences font du stress votre allié », Ed. Eyrolles, Paris, 2012.
Fradin, J. et Lefrançois, C « La thérapie Neurocognitive et Comportementale (TNCC) », Ed. De Boeck, 2014.
Fradin J. et Le Moullec, F. « Manager selon les personnalités. Les neurosciences au secours de la motivation », Ed. d’Organisation, Paris, 2006.
Durruty, B. et Schwennicke, C. « Parents zen. Comprendre le stress pour rétablir l’harmonie en famille », Ed. d’Organisation, Paris, 2014.

Pour en savoir plus

Rapports d’évaluation établis par l’université de Namur


Partager cette fiche
Télécharger la fiche