Logo L'Accorderie

Le système d'échange de services non marchands de L'Accorderie de Lille

Résumé : L'Accorderie propose un mode d'échange de services, basé sur le temps et non l'argent. Il permet de développer l'entraide et la mixité sociale entre ses adhérents, les "accordeurs".

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Septembre 2014
  • Lieu de réalisation : Lille Fives
  • Budget : 60000 €
  • Origine et spécificités du financement : Lille Métropole Habitat, Mairie de Lille et MACIF
  • Télécharger l’annexe n°1

Organisme(s)

  • L'Accorderie
  • 16, rue Maurice Ravel
  • 59800 Lille-Fives
  • Salariés : 2
  • Bénévoles : 0
  • Adhérents : 89
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/06/2015 00:00
Solution(s) : Coordination des actions Economie solidaire Exclusion et isolement
Pays :  France, Mayotte
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Becquembois Thomas , « Le système d'échange de services non marchands de L'Accorderie de Lille », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Les Accorderies sont nées au Québec en 2002. Suite à son succès, le réseau Accorderie du Québec et la MACIF ont conclu un partenariat pour le développement d'un réseau d'Accorderies en France en 2011. Par la suite, plusieurs Accorderies se sont implantées en France : actuellement 20 sur l'ensemble du territoire national. Sa création à Lille a été lancée à l'initiative de la Mairie de Lille et de Lille Métropole habitat. Après deux ans de réflexion, l'agrément a été obtenu en juin 2014 pour monter une Accorderie à Lille Fives. Elle a été inaugurée en décembre 2014 avec les habitants du quartier, les élus locaux et les partenaires.

Objectifs du programme

- Lutter contre les inégalités, l'exclusion sociale par la mise en place d'un système égalitaire
- Développer la mixité aussi bien sociale, des sexes et générationnelle
- Favoriser la rencontre, le lien social et le pouvoir d'agir grâce à la mise à disposition d'un local
- Lutter contre la précarité et la pauvreté par l'accès à des services
- Redynamiser un quartier « endormi » en politique de la ville et créer de nouvelles formes de richesses
- Permettre à des personnes issues de classes sociales pauvres de se revaloriser par la reconnaissance de leurs talents

Actions mises en oeuvre

- Le principe de fonctionnement de l’Accorderie est simple : l'unité d'échange est basée sur le temps. Une heure de service offert est égale à une heure de service reçu. Les services échangés sont comptabilisés grâce à des chèques-temps.
- Le transfert de services se fait sur le site internet de l'Accorderie où chaque utilisateur, appelé "accordeur", dispose d'un compte et propose des services selon ses compétences.
- Les types de services proposés sont vastes (bricolage, initiation de danses...). Deux types de services sont exclus : ceux en rapport avec le corps (les pratiques médicales, massages...) et ceux correspondant au métier de l'accordeur.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- L'Accorderie de Lille Fives compte 152 accordeurs et 272 échanges de service depuis octobre 2014. .
- L'Accorderie peut répondre à l'isolement et à la précarité des individus. 34 % des accordeurs vivent seuls et 28 % sont sans emploi.
- Pour autant, il existe une certaine mixité sociale : 34% d'adhérents perçoivent des revenus s'élevant autour de 10 000 euros par an et 7 % entre 30 000 et 40 000 euros.
- Ce projet peut être aussi vecteur de cohésion sociale, en rassemblant par exemple les habitants : environ 30% des adhérents habitent dans le quartier Lille Fives.
- Retentissement médiatique: articles à consulter
La voix du nord : http://www.lavoixdunord.fr/region/fives-a-l-accorderie-de-lille-on-troque-ses-ia19b57395n2448572
Lille Mag : Annexe
Journal LMH : Annexe
Grand Lille TV : https://www.youtube.com/watch?v=B1aPFQb6Np
Metro news : http://www.metronews.fr/lille/lille-le-boom-du-collaboratif-comme-solution-anti-crise/mnlj!ovBRl4sI3UR6/

Originalité du programme

L’Accorderie se distingue du bénévolat. Elle permet de réinstaurer l'entraide qui existait autrefois mais de manière plus structurée.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- L'Accorderie de Lille a bénéficié d'une importante participation de partenaires pour sa mise en place.
- Centre social Mosaïque, ATD Quart Monde, Les Saprophytes, Culture et Liberté Nord, le centre social Roger Salengro, La régie Quartier Moz’Art, Acteur pour une économie sociale Nord-Pas-de-Calais (APE), Service d'Echange Local (SEL), Lille Métropole Habitat (LMH), Ville de Lille et Fondation MACIF

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Lenteur de la mise en place de l'initiative à Lille

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

N/C

Améliorations futures possibles :

- Aujourd'hui l'Accorderie appartient au centre social mosaïque. D'ici 2017, elle devrait être indépendante et devenir une association à part entière.
- Au vu de l'intérêt suscité, des projets d’Accorderies pourraient émerger un jour dans différents villes de la région.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- La mise en place d'une Accorderie nécessite un noyau dur d'accordeurs, un collectif associatif et un tissu partenarial dès le départ.
- Pour installer une Accorderie, il faut recevoir un agrément de la part du réseau des Accorderies. L'une des conditions d’agrément est la légitimité territoriale c'est-à-dire qu'il faut que l'organisme soit reconnu par la Mairie. L'agrément exige également la présence de salariés au sein de l'Accorderie.
- Un des principaux facteurs de réussite est son principe de fonctionnement universel et égalitaire. L'échange de service n'étant pas organisé selon une valeur monétaire, L'Accorderie met tous ses adhérents sur le même pied d'égalité. Toutes personnes quelles soient ses caractéristiques économiques et sociales, peuvent se rencontrer et bénéficier de services.

Pour en savoir plus

Partager cette fiche
Télécharger la fiche