Logo Réseau ECO HABITAT

Le réseau ECO-HABITAT : Accompagner des foyers très vulnérables dans leur projet d’amélioration de leur habitat.

Résumé : Afin de lutter contre la précarité énergétique, le Réseau Eco-Habitat développe un dispositif d’accompagnement des ménages rencontrant des difficultés financières, en Picardie, dans leur projet de rénovation énergétique de leur logement. L’objectif est d’apporter des solutions là où les problèmes ne peuvent être surmontés par les usagers eux-mêmes, grâce à une action transversale de médiation et de coordination entre les acteurs de terrain concernés par la précarité énergétique et la rénovation thermique.

Partager cette fiche

Programme

Organisme(s)

  • Réseau ECO HABITAT
  • 589 avenue Octave Butin
  • 60280 Margny-lès-Compiègne
  • Salariés : 2
  • Bénévoles : 25
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  16/06/2015
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration ! Programme récent - doit faire ses preuves
Solution(s) : Coordination des actions Précarité énergétique
Pays :  France, Hauts-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires : 
  • Domaine(s) :  Logement, Énergie, Coopération

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité énergétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Bileau Franck , « Le réseau ECO-HABITAT : Accompagner des foyers très vulnérables dans leur projet d’amélioration de leur habitat. », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

La précarité énergétique est un problème en hausse en Picardie. Des associations caritatives, comme le Secours Catholique, apportent des aides financières, qui permettent de soulager le problème de façon ponctuelle, mais pas d’en régler les causes. En zone rurale comme la Picardie, le principal levier d’action pour maîtriser la facture d’énergie est la rénovation thermique. Des structures existent, mais qui ne sont pas uniquement orientées vers les publics en grande précarité, qui rencontrent de nombreuses obstacles pour en bénéficier : complexité des dispositifs, multiplicité des interlocuteurs, etc. C’est pour pallier à ces besoins que Réseau Eco-Habitat a été créé, afin d’agir de façon complémentaire aux dispositifs déjà en place.

Objectifs du programme

Nombre de ménages à toucher pendant la phase d’expérimentation :
- 25 familles en difficulté financière, accompagnée au cours de l’année 2015
- 50 familles accompagnées pour l’année 2016,
- 75 familles accompagnées en 2017.

Objectifs opérationnels :
- Mise en place d’un dispositif de coordination des acteurs pour faciliter le montage de dossiers de demandes d’aides d’un public très modeste, ne pouvant accéder seul aux dossiers d’aides financières.
- Organiser et coordonner un réseau de bénévoles formés pouvant identifier et accompagner les foyers dans leur projet de rénovation énergétique
- Mise en œuvre d’une méthodologie d’accompagnement (de projets de travaux) capitalisée et dupliquée sur l’ensemble du territoire de la Picardie

Actions mises en oeuvre

07 avril 2014 : Constitution de l’association,
Avril – Juillet 2014 : Etudes opérationnelles. Identifications des partenaires et recherches de financements.
Septembre 2014 : mise en place du réseau des acteurs. Identification des partenaires. Formation des premiers bénévoles.
Expérimentation :
Janvier 2015 : repérage et accompagnement des 15 premiers ménages en précarité énergétique.
1er semestre 2015 : Constitutions des dossiers financiers. Recherches de solutions. Démarrage de l’expérimentation.

L’accompagnement d’une famille s’organise de la façon suivante :
- Repérage : Réseau Eco-Habitat propose des formations à des équipes de bénévoles d’associations caritatives pour identifier les ménages en précarité énergétique pouvant bénéficier d’aides financières.
- Proposition d’accompagnement : l’accompagnement repose avant sur la capacité et la motivation des personnes. Les démarches engagées doivent être décidées par elles uniquement : le bénévole s’engage à ne pas prendre de décision pour la famille, qui est entièrement libre de ses choix à chaque étape du processus (choix des travaux, des entreprises, des matériaux, etc..). Le rythme des entretiens et rencontres dépendent exclusivement des disponibilités et proposition de la famille : c’est l’accompagnateur qui s’adapte à la famille, et non l’inverse.
- Accompagnement : un bénévole de terrain coordonne les actions pour aider la famille à constituer un dossier, rassembler les pièces justificatives, entrer en relation avec des entreprises, faciliter la recherche de subventions complémentaires, effectuer un devis et identifier le type de travaux le plus pertinent, jusqu’à la réalisation effective de la rénovation.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Résultats provisoires (action mise en œuvre depuis moins d’un an).

Familles accompagnées :
- Chantiers réalisés : 3
- Chantiers en cours de réalisation : 15
- Situations accompagnées : 36

Constitution du réseau :
- Repérage : 70% des situations apportées par le Secours Catholique, 30% par le pôle solidarité d’EDF ou des opérateurs de l’habitat qui ont besoin d’un appui pour l’accompagnement social.
- 25 bénévoles formés et spécialisés sur le repérage et l’accompagnement des familles vulnérables en précarité énergétique

Originalité du programme

- La participation des ménages au cœur du dispositif : les familles deviennent actrices de la transformation de leur cadre de vie. Réseau Eco-Habitat propose une démarche participative, où le projet est construit avec la famille et ne lui est jamais imposé, afin d’assurer une meilleure appropriation des travaux effectués et un comportement énergétique adapté par la suite.
- Approche collective : la précarité énergétique est un domaine transversal, qui touche à beaucoup de domaines de compétence (social, bâtiment, énergie, etc..), qui ont l’habitude de travailler de façon cloisonnée. Le Réseau Eco-Habitat propose une approche de création de liens entres les acteurs de terrain afin de construire une culture commune de la rénovation énergétique.
- Agir sur les causes plutôt que sur les symptômes : en permettant aux ménages modestes d’accéder aux dispositifs existants et d’exercer leurs droits, le Réseau Eco-Habitat privilégie une démarche qui rompt avec la logique caritative, essentielle mais trop ponctuelle, et propose une action afin de supprimer le problème énergétique de l’habitat et permettre aux familles de rééquilibrer durablement leur budget.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Association caritative : Secours Catholique, Fondation Abbé Pierre
- Partenaires Opérateurs : Nous nous appuyons sur les opérateurs agrées de l’amélioration de l’habitat : Page 9, Citémétrie, Aisne habitat, CDH 60, Apremis
- Partenaire Financiers : ANAH, Collectivités, Caisse d’Epargne, dans le cadre du micro-crédit , Conseil Régional, ADEME, MACIF
- Fournisseurs d’Energie : EDF, SICAE, GDF
- Fédérations du Bâtiment : CAPEB et FFB (pour mise en relation avec des entreprises locales si nécessaire).
- Accompagnement technique : ENEA Consulting, SENS

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Les aides financières publiques sont incertaines sur le long terme, et peuvent changer,
- La constitution du réseau d’acteurs dépend du bon vouloir des structures et de leur capacité à coopérer,
- L’engagement des bénévoles peut être fragile, à renouveler dans le temps,

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

En cours

Améliorations futures possibles :

- Travailler avec des caisses de retraites qui pourraient prendre en charge une partie des travaux pour les personnes retraitées pour éviter coût sur la santé
- Améliorer la coordination des acteurs en termes de gestion de projet et de calendrier : harmoniser le calendrier plutôt que devoir gérer les calendriers particuliers de chaque structure
- Modéliser le montage financier : travail de formalisation à faire entre les différents acteurs pour simplifier les démarches et proposer un outil unique

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Les politiques publiques orientées sur la transition énergétique sont incitatives pour l’amélioration de l’habitat des personnes fragiles
- L’appui d’un large réseau de bénévoles permet d’accompagner de nombreuses personnes à faible coût,
- L’indépendance de notre structure, et la constitution d’un réseau d’acteurs à tous les niveaux, permet de décloisonner les champs de compétences et d’apporter des réponses concrètes.

Pour en savoir plus

Annexes :
- Evaluation : indicateurs utilisés
- Exemple de situation accompagnée
- Revue de presse
-Schéma
- Présentation du réseau


Partager cette fiche
Télécharger la fiche