Logo Le RECHO

Le RECHO : Créer du lien entre les populations locales et les migrants à travers la cuisine et favoriser leur insertion sociale et professionnelle

Résumé : Le RECHO est une association humanitaire crée en 2016 qui vient en aide aux personnes en situation de précarité, notamment les migrants, à travers la production et la distribution de repas sur les lieux d’accueil et camps de réfugiés, en France et en Europe. Notre action a pour objectif de créer du lien entre les populations locales et les migrants à travers la cuisine et de favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Mai 2016
  • Lieu de réalisation : Nogent-Sur-Marne
  • Budget : 291000 €
  • Origine et spécificités du financement : Subventions de collectivités locales, financement des fondations des entreprises, collectes de dons, cotisation de membres adhérents, recettes d’événements caritatifs et de prestations de service

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/04/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Internationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Populations nomades, Minorités, Immigrés
  • Domaine(s) :  Migrations, Éducation, Formation, Droits fondamentaux, Aide alimentaire

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Krycève Vanessa , « Le RECHO : Créer du lien entre les populations locales et les migrants à travers la cuisine et favoriser leur insertion sociale et professionnelle », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Face à la crise migratoire et les conditions d’accueil parfois déplorables des populations réfugiées, Le RECHO (REfuge CHaleur Optimisme), créée en mai 2016 par 8 femmes, a pour mission de contribuer à accueillir dignement les réfugiés et provoquer la rencontre avec les populations locales à travers la distribution de repas et l’animation d’ateliers de cuisine dans des camps et lieux d’accueil d'urgence en France et en Europe.

Objectifs du programme

Il s'agit à court terme de créer du lien, nourrir les populations affaiblies en grande difficulté, réduire la peur de l’étranger et rendre les personnes en situation d’assistanat à nouveau proactives dans un cadre privilégié. A moyen et long terme, il est question de revaloriser l’image du réfugié mais aussi créer un tremplin d’intégration grâce à un réseau de professionnels de la restauration partenaires.

Actions mises en oeuvre

- Levée de fonds pour l’achat d’un foodtruck en mai 2016
- 2 Missions sur le camp de réfugiés à Grande Synthe (3 semaines en août 2016 et 1 semaine en mars 2017)
- 2 Missions de distribution de repas le 8 octobre 2016 et le jour de Noël auprès des migrants et des sans-abris de Paris et au CHU Jean Carré (Paris 19)
- 2 soirées caritatives en octobre 2016 et en février 2017 qui ont permis de collecter un total de 10.000€
- Mise en place de partenariats impliqués dans les dons matériels de cuisine et produits alimentaires auprès des donateurs privés et publics.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- En 2016, en 45 jours nous avons levé les premiers 32 500 euros auprès de plus de 650 personnes qui nous ont permis d’acheter un foodtruck. En août, cette même année nous sommes parties pour nos 3 premières semaines d’intervention à Grande-Synthe sur le camp de la Linière. Accompagnées de 60 bénévoles, nous avons pu produire 10 500 repas, encadrer 20 ateliers de cuisine sur le camp dont 4 réservés aux femmes et enfants. Après notre retour, nous avons organisé deux distributions à Paris de repas préparés par des Chefs, soit en tout environ 700 repas.
- En 2017, pendant notre dernière mission à Grande Synthe au mois de mars, nous avons distribué 3500 repas, réuni 60 bénévoles et avons pu organiser un concert avec la participation du groupe de musique The World Harmony Orchestra, auquel les personnes présentes sur le camp ont participé.

Originalité du programme

Le programme que propose Le Recho est original :
- Au niveau alimentaire, les plats proposés sont végétariens (évitant toute contrainte religieuse) et équilibrés (mélange de cru, cuit, céréales et protéines végétales).
- Au delà de cette aide alimentaire ce sont les ateliers qui font la particularité du programme car ils favorisent un échange entre les populations locales, les bénévoles et autres associations présentes sur les lieux d’accueil réfugiés, permettant ainsi de créer du lien, de socialiser et intégrer socialement et professionnellement les bénéficiaires du programme à travers la cuisine.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Professionnels de la restauration, de la distribution alimentaire et d'équipements de cuisine : chefs cuisiniers bénévoles, dons de produits alimentaires ou de matériels (Atelier des Chefs, Tefal, Naturalia)
- Plateformes de financement participatif, fonds de dotation solidaires : soutien financier (HelloAsso)
- Institutions : mairies engagées dans des projets d'action sociale à destination des réfugiés et des sans-abris (Grande-Synthe, Arras)
- Associations humanitaires : aide logistique, récupération d'invendus alimentaires (Emmaüs)
- Réseaux d'entre-aide et de solidarité : mécénat de compétences, bénévolat, incubateurs (Probono, Antropia/ESSEC), associations partenaires (SINGA)
- Presse, réseaux de communication, parrainage : grosse couverture médiatique pour les premières opérations (missions et soirées caritatives)
- Partenariats événementiels : soirées caritatives, événements culturels solidaires (salles, forums)
- Partenaires financiers : fondations d’entreprise (SEB, BNP).

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Ressources financières parfois insuffisantes pour faire appel à la participation de professionnels qualifiés en cuisine ou logistique
- Couvrir les besoins matériels avec un besoin de locaux nécessaires au stockage et à la production ainsi que la location de véhicules
- Le statut bénévole des membres de l’association ne permet pas forcément toujours de consacrer suffisamment de temps à la communication autour des projets.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Recruter du bénévolat de compétence pour répondre aux problématiques de ressources humaines rencontrées (relations média, communication, logistique)
- Solliciter le soutien de fondations d’entreprise (financier et professionnel)
- Rechercher des partenaires qui pourraient couvrir les besoins matériels (notamment concernant les locaux).

Améliorations futures possibles :

- Développer une communication récurrente via la presse et les réseaux sociaux
- Améliorer les outils de communication internes et externes déjà présents (site internet, outils de communication et de gestion interne)
- Développer le réseau de Chefs partenaires, pouvant intervenir dans la cadre des missions et événements, ainsi que proposer des formations et des débouchés aux personnes réfugiées souhaitant s’insérer professionnellement dans le domaine de la restauration.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Travailler main dans la main avec des associations, des commerçants, l’Etat, les marques et les collectivités locales
- Créer des relais permettant de démultiplier l’action du RECHO:
- Avec des partenaires : inciter des chefs cuisiniers à s'engager dans des actions de solidarité autour d'ateliers de cuisine selon le concept du RECHO
- Avec des associations : former leurs membres à organiser des ateliers cuisine dans le cadrede leurs propres actions de solidarité
- Avec des institutions : inciter les mairies, établissement d'enseignement, services sociaux, à proposer des ateliers de cuisine à leurs concitoyens selon le concept du RECHO
- Avec des professionnels : susciter des vocations parmi les réfugiés et/ou les bénévoles pour se former à la cuisine et concevoir à terme leurs propres ateliers de cuisine "solidaires"

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Enquête sur l’impact de l’action du RECHO et autres associations engagées auprès des réfugiés sur leur notoriété auprès des populations locales et des bénéficiaires, sur l’image des réfugiés au sein de la population locale, sur le renforcement du lien social et de l’intégration des réfugiés à long terme.

Pour en savoir plus

Facebook : https://www.facebook.com/lerecho/
Twitter : @le_recho
Instagram : @le_recho
Vidéo de présentation: https://www.youtube.com/watch?v=XgvKzCG6owY


Partager cette fiche
Télécharger la fiche