Logo Association Plurielles

Le projet « Cultures plurielles » : apprentissage du français par une démarche interculturelle

Résumé : Suite à l’appel à projets du réseau régional Tôt ou t’Art, l’association strasbourgeoise, Plurielles, développe depuis 2015 des ateliers de médiation (art moderne, théâtre et musique classique) à destination de femmes migrantes pour favoriser leur insertion. Tout en perfectionnant leur français, les femmes bénéficiaires peuvent valoriser leurs connaissances culturelles et artistiques.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2015
  • Lieu de réalisation : Strasbourg
  • Budget : 350 €
  • Origine et spécificités du financement : Appel à projets de Tôt ou t’Art (ateliers) + fondation BNP Paribas

Organisme(s)

  • Association Plurielles , Tôt ou t’Art
  • 10 rue du Hohwald
  • 67000 Strasbourg
  • Salariés : 2
  • Bénévoles : 20
  • Adhérents : 132
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/01/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education Exclusion et isolement
Pays :  France, Grand Est
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Femmes, Immigrés, Population urbaine
  • Domaine(s) :  Culture, Droits fondamentaux, Participation citoyenne

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Helleringer Marie-Hélène , « Le projet « Cultures plurielles » : apprentissage du français par une démarche interculturelle », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Tôt ou t’Art anime un réseau régional de plus de 260 structures pour contribuer à faire des pratiques culturelles et artistiques un moteur de l’inclusion et de la cohésion sociale. En 2015, elle lance un appel à projet dans le cadre de financement d’ateliers de médiation en lien avec des propositions culturelles. C’est l’association Plurielle qui répondra à cet appel à projet : Ainsi est né le projet « cultures plurielles », projet interculturel dont l’objectif est de contribuer davantage à l’épanouissement personnel des femmes migrantes et à une meilleure insertion dans la société d’accueil.

Objectifs du programme

- Permettre aux femmes migrantes, par le biais de l’art, d’échanger entre elles sur leurs expériences culturelles
- Leur permettre de découvrir des lieux culturels présents en France et plus particulièrement à Strasbourg

Actions mises en oeuvre

- L’association propose à des femmes migrantes des « parcours » composés de sorties culturelles et de temps de médiation et d’échanges : Le groupe a ainsi bénéficié en 2015 de 3 ateliers de 2 heures de médiation à partir des thématiques suivantes : art moderne, théâtre et musique classique. Chacune de ces séances de médiation était suivie par la venue du groupe au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, au Théâtre Actuel et Public de Strasbourg et à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg.
- Cette ouverture culturelle s’accompagne en parallèle de cours de français pour aides les femmes à mieux maitriser la langue et le vocabulaire utile aux échanges.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

En 2015, 10 femmes accompagnées par Plurielles ont bénéficié de ce parcours.
- Ce cheminement, entre propositions culturelles hétéroclites et temps de médiation a permis l’ouverture des espaces d’échanges avec les femmes levant ainsi des freins financiers, géographiques et symboliques à l’accès à ces lieux culturels
- Les participantes ont manifesté de l’intérêt et beaucoup de curiosité lors des ateliers. Elles se sont impliquées de manière volontaire dans les échanges et ont partagé aisément leurs expériences et leurs points de vue dans les différents domaines. Elles étaient désireuses de pouvoir accéder plus facilement et plus souvent aux salles de spectacle.
- L’association Plurielles continue d’accompagner ces femmes mais il s’avère qu’elles sont encore peu confiantes pour s’aventurer vers des propositions culturelles de proximité sans accompagnement. Le projet sera renouvelé à partir de mai 2016 avec une partie du même groupe et de nouvelles femmes.

Originalité du programme

L’originalité de cette action est de travailler sur différents niveaux en même temps : apprentissage de la langue, découverte des lieux culturels, encouragement aux débats et à l’échange… des activités menées de façon concomitante et très complémentaires.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Des partenariats avec le TAPS (Théâtre Actuel et Public de Strasbourg), l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg ont été développés avec l’association Plurielles et permis aux différents acteurs du social et de la culture de se connaître et d’échanger autour de leurs missions respectives.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Certaines femmes rencontrent des obstacles lors des sorties en soirée : garde nocturne ou non-autorisation des maris à sortir sans eux le soir par exemple.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Proposer des sorties en journée ou en début de soirée pour aller pas à pas vers des propositions de sorties en soirée.

Améliorations futures possibles :

- Il s’agirait de pouvoir tisser un lien entre les différentes sorties de façon à créer une continuité et de susciter la curiosité tout au long des séances.
- Tôt ou t’Art souhaite mettre en place un observatoire des pratiques culturelles à partir de septembre 2016 pour établir un suivi qualitatif des personnes en insertion qui sont accompagnées dans leur parcours d’insertion à aller vers les pratiques culturelles et artistiques.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Ce projet a rencontré beaucoup de succès parmi les femmes car il est parti de ce qu’elles connaissaient pour les amener vers ce qu’elles (ne) connaissaient peu ou pas. Au-delà d’une simple invitation à découvrir les lieux culturels strasbourgeois, ces séances font partie intégrante d’un parcours d’insertion des personnes – connaître son environnement, exprimer son avis, apprendre de nouveaux mots, découvrir de nouveaux modes d’expression par le biais des arts – et agissent telles des leviers dans les dynamiques de cohésion et d’inclusion sociales.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Observation, analyse et mesure des impacts des pratiques culturelles et artistiques comme leviers d’action sociale dans les parcours d’insertion des personnes.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche