Logo Emmaüs Défi

Le programme Premières Heures d’Emmaüs Défi

Résumé : Le programme Premières Heures de l'association Emmaüs dans le 19e arrondissement de Paris est un contrat d'insertion à l'emploi qui permet aux grands exclus, notamment les sans-abris, d'entrer progressivement dans le monde du travail grâce à un accompagnement personnalisé.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2010
  • Lieu de réalisation : Paris 19
  • Budget : 1500000 €
  • Origine et spécificités du financement : Partenariats entreprises - mécénat financier

Organisme(s)

  • Emmaüs Défi
  • 6, rue Archereau
  • 75019 Paris
  • Salariés : 190
  • Bénévoles : 50
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  23/05/2015
Appréciation(s) du comité : Impacts élevés !
Solution(s) : Emploi Exclusion et isolement Logement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine, Chômeurs, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Travail

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Paris 19ème)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Arnaud Hugo , « Le programme Premières Heures d’Emmaüs Défi », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Le programme Premières Heures d’Emmaüs Défi est créé en 2011 pour remobiliser efficacement les grands exclus par le travail. Emmaüs Défi a fait le constat d’une inadéquation entre les contrats d’insertion de 26 heures par semaines et les capacités des personnes dormant dans la rue et manifestant la volonté de reprendre une activité professionnelle. En d’autres termes, le recrutement gagnerait à être plus progressif et plus accompagné pour faire preuve d’efficacité. En règle générale, Emmaüs Défi se distingue par sa dynamique entrepreneuriale: la remobilisation des grands exclus répond à une visée sociale mais aussi à une exigence économique de professionnalisation.

Objectifs du programme

Le programme Premières Heures vise à employer progressivement les grands exclus, en particulier les sans-abris. Ce dispositif de resocialisation se fonde sur l’idée que de nombreux réflexes sont à reconstruire comme les notions d’horaires ou de jour de la semaine. Ainsi, un travail qui s’adapte aux capacités de la personne permet de dépasser ces difficultés.

Actions mises en oeuvre

- Organisations de maraudes pour établir un contact avec des employés potentiels.
- Mise en place d'un encadrant référent pour chaque équipe de salariés qui veille à accompagner les employés sur des plans transversaux: emploi, logement, santé (travail notamment sur les addictions; partenariat avec l'hôpital Bichat qui propose des tests médicaux gratuits).
- Signature du contrat d’insertion à la condition que l'employé soit déjà logé. Il est aidé dans cette démarche par son référent.
- Réactivité de l'encadrant si l’employé se trouve en situation de décrochage.
- Les employés travaillent dans les différents ateliers Emmaüs Défi à des tâches de tri, collecte et vente. Les contrats s'organisent en paliers (4h, 8h, 16h…) avec un éducateur référent qui encadre la progression de chaque bénéficiaire du dispositif. L'employé peut ainsi passer progressivement les paliers jusqu'au contrat de 26h en insertion.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 1/3 du recrutement d'Emmaüs Défi provient du programme Premières Heures. En 2015, sur 180 salariés, 140 sont en contrat d’insertion.
- Il y a peu de décrochage : 9 employés sur 10 atteignent le contrat de 26h, en moyenne au bout de 3 mois.
- 8 bénéficiaires « Premières Heures » sur 10 sortent durablement de la rue
- 5 structures sociales utilisent aujourd’hui le dispositif « Premières Heures »
- 95% des objets qui transitent par Emmaüs sont vendus ou recyclés, preuve de l'efficacité de leur activité, dont Premières Heures est une part importante.
- L'équipe d’accompagnants se compose d’une dizaine de personnes, et permet de régler des problèmes de "fond" des employés : problèmes d’endettement, problèmes familiaux…

Originalité du programme

L’originalité du programme tient en 2 aspects :
- Les paliers d'horaires (4h-8h-16h-26h) qui s’adaptent au rythme et aux capacités de l'employé.
- L’approche transversale de l'exclusion et le suivi des bénéficiaires sur différents plans, pas seulement celui de l'emploi, grâce aux encadrants référents spécialisés pour chaque équipe.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Emmaüs Solidarité
- Mairie de Paris

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Absence de cadre juridique légal

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Discussions et négociations avec les acteurs sociaux et les pouvoirs publics pour dessiner les contours du cadre juridique de ce dispositif

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Proposer des paliers horaires aux employés afin de reprendre progressivement une activité et éviter efficacement le décrochage
- Envisager la réinsertion professionnelle dans une dimension très large et ne pas négliger des données comme la santé ou les problématiques d’addiction dans le processus

Partager cette fiche
Télécharger la fiche