Logo Relations d'Utilité Publique

Le Prix des Femmes Marjolaine 2014

Résumé : La 2ème édition du Prix des Femmes Marjolaine organisée en 2014, à l'occasion du Salon Marjolaine, par la Spas, l'association WECF France, l’agence Relations d’Utilité Publique et l’association RESOLIS, a récompensé des femmes pour leurs actions exemplaires dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation écologiques et solidaires, en France et dans les pays en développement.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2013
  • Lieu de réalisation : France
  • Budget : 15000 €
  • Origine et spécificités du financement : Fondation de France

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  18/05/2015
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Environnement Santé
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Internationale
Opérateur(s) :  Entreprise, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Femmes
  • Domaine(s) :  Coopération, Changement climatique, Alimentation, Agriculture

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : David Vincent , « Le Prix des Femmes Marjolaine 2014 », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Créé en 2013 par la Spas, WECF France (Women International for a Common Future) et Relations d’Utilité Publique (RUP), le Prix des femmes Marjolaine a pour but de récompenser des femmes menant des actions exemplaires (sous forme associative, entrepreneuriale, philanthropique ou coopérative) dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation écologiques et solidaires, en France et dans les pays en développement. Pour la seconde édition, en 2014, l’association RESOLIS a contribué à l’organisation en mettant à disposition ses outils pour la sélection des lauréates.

Objectifs du programme

- Contribuer à la reconnaissance et à la valorisation de démarches agricoles et alimentaires qui favorisent et préservent la santé, l’environnement, l’emploi et le lien social ; et faire en sorte qu’elles puissent être répliquées
- Mettre en avant des femmes qui méritent d’être connues du fait de leur action

Actions mises en oeuvre

- Actions de communication pour l’annonce du Prix (campagnes d’emails, médias sociaux)
- Création d’une page spéciale sur le site de RESOLIS
- Rédaction d’un règlement pour le Prix
- Gestion et traitement des candidatures (réalisées au format des fiches) par RESOLIS
- Constitution du Jury composé de 14 membres
- 14 novembre 2014 : remise de cinq prix au Salon Marjolaine
• Catégorie agricole : ferme biologique, circuit court, bien-être animal, économie en eau…
• Catégorie alimentaire : restaurant biologique, cantine scolaire ou d’entreprise proposant des menus végétariens et/ou biologiques, marques agro-alimentaire, éducation nutritionnelle…
• Catégorie solidarité internationale : dans un pays en développement, appuyé par une ONG
• Prix des visiteurs
• Prix des exposants

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 10 sites ont relayé des informations sur le Prix Marjolaine (en plus des partenaires officiels) :
- 44 candidatures au format RESOLIS. 1 seule n’était pas pertinente
- 4 prix de 2000€ remis, et le prix des exposants.
Grâce à ce prix, Danièle Heiligenstein, fondatrice du site pretersonjardin.com a pu payer les services d’un avocat pour rédiger un « contrat de prêt de jardin à titre gratuit », qui offre aux utilisateurs du site qui le souhaitent un cadre juridique pour prêter leur jardin. "Etre lauréate, c'est aussi voir son projet crédibiliser, notamment dans mes démarches de développement auprès de partenaires. Je tiens à saluer l'appui de l'association RESOLIS qui ouvre ses réseaux et offre une visibilité efficace auprès d'acteurs économiques ou universitaires, multipliant ainsi les contacts. Plus qu'un prix, c'est un accompagnement."
- Evénement labellisé « Année internationale de l’Agriculture Familiale »

Originalité du programme

Ce prix est original par son côté partenarial : les quatre structures organisatrices incarnent le lien entre les thématiques féminines, écologiques, solidaires, agricoles et alimentaires en France et dans le monde. Il l’est aussi car il s’inscrit dans un projet de capitalisation des savoir-faire de terrain. Le format des candidatures correspondait aux fiches récoltées par RESOLIS, et ont donc été réutilisées dans le cadre de son programme « Alimentation durable et responsable ».

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Agence Relations d’Utilité Publique
- SPAS Organisation
- WECF France
- Fondation de France
- Fondation Nicolas Hulot
- Magazine Causette
- Site Femininbio.com

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Les actions de communication sur le prix ont été lancées un peu tardivement (avant l’été) ; or, la période estivale est creuse, les gens ne répondent pas beaucoup.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Redoubler d’efforts en septembre pour faire connaître le prix et inciter les femmes à candidater

Améliorations futures possibles :

- Lancer les actions de communication plus tôt

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Une bonne répartition des rôles entre les partenaires
- Une grille d’évaluation des candidatures partagée par les membres du Jury

Pour en savoir plus

Composition du jury de l'édition 2014 :
- Yolaine de la Bigne, journaliste à Europe 1 et fondatrice du média NéoPlanère
- Denis Cheissoux, animateur de l’émission « CO2, mon amour » sur France Inter
- Xavier Denamur, restaurateur, fondateur des Vrais états généraux de la restauration
- Sophie Dupraz, directrice Programmes & Communication à RESOLIS
- Gilles Fumey, professeur de géographie alimentaire à Paris IV Sorbonne
- Dominique Lemaistre, directrice du mécénat de la Fondation de France
- Véronique Moreira, vice-présidente du Conseil régional de Rhône-Alpes, déléguée à la coopération solidaire
- Anne-Sophie Novel, journaliste, fondatrice du site d’information Ecolo-Infoo
- Cécile Ostrai, directrice générale de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme
- Jean-Louis Rastoin, agronome et économiste, directeur de la Chaire UNESCO en Alimentations du monde
- Marie-Monique Robin, journaliste, documentariste
- Henri Rouillé d’Orfeuil, agronome et économiste, membre de RESOLIS
- Geneviève Savigny, agricultrice, membre du buerau de la Coordination européenne Via Campesina
- Eric Blanchet, journaliste au magazine Causette


Partager cette fiche
Télécharger la fiche