Logo Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle (GR21)

Le Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle: des bénévoles investis dans la lutte contre le décrochage scolaire dans la région de Creil (60)

Résumé : Le Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle lutte depuis 2009 contre le décrochage scolaire et a mis au point une série d’outils diversifiés pour y arriver. Implanté dans la communauté de commune de Creil, il souhaite créer des ponts entre les différents acteurs clefs des mondes éducatifs et professionnels.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2009
  • Lieu de réalisation : Communauté de communes de Creil
  • Budget : 0

Organisme(s)

  • Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle (GR21)
  • N/C
  • Creil
  • Salariés : 0
  • Bénévoles : 7
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  20/10/2014 00:00
Solution(s) : Education
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Adolescents
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Éducation, Formation

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Fournier-Laurent Monique , « Le Groupe de Réflexion sur le 21ème siècle: des bénévoles investis dans la lutte contre le décrochage scolaire dans la région de Creil (60) », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

GR21 (groupe de réflexion sur le 21ème siècle) est un collectif de citoyens bénévoles. D’origines professionnelles différentes, bénévoles auprès de jeunes, notamment à la Mission Locale de la Vallée de l’Oise, ils décident d’utiliser ensemble leurs connaissances des problèmes que les jeunes de 16 à 25 ans mal préparés à la vie de tous les jours rencontrent, pour trouver comment éviter aux plus jeunes d’éprouver, plus tard, tant de difficultés.

Objectifs du programme

Le GR21 agit pour rapprocher l’école et la société. Il élabore des actions simples et pragmatiques pour
- développer chez les jeunes, l’envie et la capacité d’envisager l’avenir,
- rapprocher les écoles et les entreprises,
- promouvoir et intensifier l’aide aux devoirs dans les écoles primaires en renforçant les moyens en bénévoles dans les associations,
- rapprocher les parents et les enseignants et réconcilier certains parents avec l’école et la scolarité de leurs enfants,
- faire le lien entre besoins et ressources pour faciliter la réactivité.
Il milite pour le rôle de pédago citoyen (débats, écrits, émissions radio, interviews/témoignages),

Actions mises en oeuvre

- Rédaction de fiches guides pour expliciter les actions expérimentées.
- Avec l’association AGIRabcd, mise en place de l’action « Conteurs de métiers » dans les collèges et réalisation de l’audiothèque conteurs de métiers avec Radio Valois Multien.
- Introduction d’associations (EGEE, AGIRabcd, Coaching sans frontière, Energie Jeunes, Projet Action 60) dans plusieurs établissements scolaires de ZEP pour aider des élèves.
- Adaptation des conditions de réalisation des sessions Energie Jeunes pour les rendre faisables sur le bassin creillois. Implication d’étudiants pour un déploiement plus large des sessions Energie Jeunes. Proposition, aide à la conception et à la mise en œuvre de mesures dans les établissements scolaires (ex : stage citoyen, une des mesures palliatives à l’exclusion temporaire).
- Prise en charge du programme « AIRE 21 » de France Bénévolat sur le bassin creillois.
- Participation à des groupes de travail ou actions concrètes sur la lutte contre l'échec scolaire, l’insertion sociale et la lutte contre l’illettrisme.
- Assistance à maitrise d’ouvrage, prise en charge de la maitrise d’œuvre, avec Projet Action 60, dans le projet « rapprochement parents/enseignants » de l’école Bambier de Montataire.
- Introduction de la créativité, avec l’aide d’Hubert Jaoui -GIMCA-, dans l’animation de groupes de travail (rapprochement parents/enseignants, bien vivre ensemble dans son quartier, mobilité).
- Essaimage avec animation de débats publics ou radiophoniques, sur le rôle de pédago citoyen et la responsabilité collective. Conduite d’une réflexion continue et créative et parution d’éditos.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Chaque action fait l’objet d’une expérimentation, d’une validation par les bénéficiaires, d’un document et de la mise à disposition gracieuse aux acteurs institutionnels, professionnels ou associatifs pour la déployer. Le GR21 est intervenu auprès de nombreux établissements scolaires (primaires, collèges, lycées, et universités). Il poursuit l’essaimage de sa démarche originale, de ses interventions dans différents médias et de ses contacts avec un réseau de 500 personnes.

Originalité du programme

Démarche pragmatique, fondée sur nos expériences professionnelles diverses et notre enthousiasme pour contribuer à une société plus solidaire où les adultes ont acquis leur libre arbitre et leur autonomie. Nous sommes attachés à faire des propositions simples, sans coût et parfois innovantes, dans un esprit altruiste. Nous n’avons aucune contrainte de fonctionnement, et affichons notre liberté en tant que citoyens responsables et contribuables.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Partenariat avec des associations nationales reconnues d’utilité publique (France Bénévolat, AGIRabcd, AJE, EGEE, Fondation de France, Energies jeunes, Coaching sans frontière, Projet Action 60, bénévoles SNCF, Radio Valois Multien), le réseau des missions locales, des Entreprises ou leur fondation (GIMCA, SNCF, ORPEA), des Etablissements scolaires (directions et enseignants).

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Beaucoup de possibilités, mais :
- des envies inhibées par l’auto-interdiction (les élus ont d’autres préoccupations et les services veulent leur autorisation)
- des manques d’envie car dirigeants d’organismes ou politiques ne montrent pas intérêt (on fait déjà, oui mais, intéressant, vais en parler, reprenons contact dans 6 mois...Et le temps passe…)
- des défenses de pré carré
- un « système » fonctionnel et (ou) hiérarchique jugé étouffoir au lieu d’être permissif ou moteur.
- frilosité des associations pour élargir leur activité et améliorer leur pratiques vis-à-vis des bénévoles

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Pugnacité pour obtenir des rendez-vous avec les acteurs locaux, et rédaction systématique d’un document validé relatant chaque rencontre
- Développement d’un réseau efficace fondé sur les opportunités de rencontres, prolongés par les liens numériques directs entretenus par la parution d’éditos ou de « méditos » et la participation à des rencontres publiques
- Affichage d’une philosophie altruiste et d’une ligne de conduite (pas à la place de, mais avec les établissements scolaires), mises en avant auprès des partenaires

Améliorations futures possibles :

Essaimage de la démarche pour que d’autres « pédago citoyens potentiels » s’approprient tout ou partie de la démarche et des expériences vécues.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

La légitimité, durement acquise par un collectif pris au départ pour des « doux rêveurs », trouve sa plénitude par le fait qu’à présent il est régulièrement sollicité pour rechercher et mettre en place des actions, correspondant à sa raison d’être et à son savoir-faire. Chaque action peut être reprise par les bonnes volontés convaincues de leur bien fondé.

Références bibliographiques

Ouvrage : Eh ! Toi ! Tu fais quoi de mon avenir…. Edilivre. Jean-Pierre Cloux, Monique Fournier-Laurent, Alain Mallet
Editos (cf. site www.gr21.fr)
Fiches guide (cf. site www.gr21.fr)

Pour en savoir plus

Pour la plupart des situations d’échec concernées, il existe des remèdes à coût quasiment nul. Ce sont les actions préventives ou d’aide aux élèves en difficulté, complémentaires à l’enseignement scolaire, mises en œuvre çà et là par des organismes public


Partager cette fiche
Télécharger la fiche