Logo Espace Khiasma

Le Centre pluridisciplinaire KHIASMA pour renforcer le lien social dans le département de la Seine-Saint-Denis et le 20e arrondissement de Paris

Résumé : Depuis 2004, l’Espace Khiasma, un centre d’art spécialisé dans la littérature et les arts visuels situé dans la ville des Lilas près du 20e arrondissement de Paris, propose une offre culturelle variée et gratuite : résidence d’artistes, Festival Relectures, radio R22 Tout-Monde, musée itinérant, ateliers d’éducation à l’image pour les jeunes du quartier, « La Maison des Fougères »… Dans ces différentes activités, l’association veille à la participation des habitants et à la diversité des publics.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2004
  • Lieu de réalisation : Les Lilas, 20e arrondissement
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Subventions de la ville des Lilas, du département Seine Saint Denis, de la région Ile-de-France. Dons privés. Campagnes de financement participatif.

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  02/01/2017
Solution(s) : Culture, sport et loisirs
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine, Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Jenny Hélène , « Le Centre pluridisciplinaire KHIASMA pour renforcer le lien social dans le département de la Seine-Saint-Denis et le 20e arrondissement de Paris », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

L’association Khiasma a été créée en 2001 aux Lilas (Seine-Saint-Denis) à l’initiative d’Olivier Marboeuf. Elle s’installe dans une imprimerie désaffectée, d’abord en tant que lieu de travail puis peu à peu s’étend aux habitants des environs et dans des quartiers populaires, des écoles, des foyers de travailleurs, des maisons de retraites, des centres de soin dans tout le Nord-Est parisien pour travailler avec eux à fabriquer des « situations de culture » : imaginer des formes au croisement de l’art et des questions politiques, sociales, de santé mentale, d’écologie urbaine, de transmission… En 2004, le lieu devient l’Espace Khiasma, un centre d’art contemporain dédié à l’image et au récit, et l’association se développe en plusieurs structures aux Lilas et dans le 20e arrondissement de Paris.

Objectifs du programme

- Permettre l’accès à l’Art pour tous
- Créer un lien social et culturel dans la ville des Lilas
- Soutenir la jeune création

Actions mises en oeuvre

Plusieurs espaces et différents projets :
- ESPACE KHIASMA : résidence d’artistes et lieu de rencontres dans le domaine des arts visuels et de la littérature. Il y a environ 3 expositions par an, toutes complètement gratuites.
- R22 TOUT-MONDE : webradio collaborative en partenariat avec d'autres structures ou groupe dont chacun a une antenne spécifique. L'antenne Khiasma est alimentée par des créations sonores ou des enregistrements d'évènements organisés par la structure.
- LA BANDE AU CINEMA : ateliers d’éducation à l’image pour les jeunes (7-12 ans) du quartier pendant les vacances scolaires, projections de film deux fois par mois pour les 3-12 ans.
- LA MAISON DES FOUGERES : maison de quartier dans le 20e arrondissement fondée et coordonnée par Khiasma en partenariat avec plusieurs associations du quartier des Fougères. Lieu à destination des habitants qui contribuent à réaliser le programme par des propositions de projets culturels et d'ateliers (cuisine, tricot, arts plastiques, langues...).
- ATLAS SENSIBLE ET LIGNES D'ERRE : cartographie sonore du territoire en vue de la création d'un site web à disposition de tous. Réalisation de parcours rejoignant des établissements cultures d’Île-de-France avec des visites dans chaque lieu et des animations tout au long du chemin.
- PHANTOM ET SPECTRE PRODUCTIONS : association et entreprise d’aide à la production cinématographique. Les films produits sont montrés à Khiasma.
- FESTIVAL RELECTURES : festival de littérature contemporaine pendant une dizaine de jour entre septembre et octobre : lecture, performance, conférence, atelier jeunes publics...
- LE MUSEE COMMUN (2013-2014) : musée itinérant. Ouvert à tous, le Musée Commun se voulait lieu pour se rencontrer, débattre, découvrir, jouer et inventer ensemble des collections. Les activités furent des ateliers avec des artistes, un programme de films documentaires, de débats, de cinéma et de contes pour les enfants...
- Accueil d’écoles du quartier et des communes des Lilas, de Romainville et du Pré Saint Gervais à Khiasma pour des ateliers d'arts plastiques, d'éducation à l'image audiovisuelle ou pour des visites des expositions.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- L’impact sur les habitants du quartier est important et le programme cherche à les inclure toujours plus.
- L’expansion et l’ouverture de plusieurs subdivisions de l’association comme la Maison des Fougères est un élément intéressant
- Grande hétérogénéité des publics assistant aux activités de l’association, des publics venant de Paris, les communes limitrophes et d’autres plus éloignées.

Originalité du programme

L’originalité de l’association est de reposer sur différents lieux répartis dans l’arrondissement, ce qui permet une grande pluridisciplinarité des projets proposés, et une grande liberté donnée aux habitants dans la conception des projets : à la maison des Fougères notamment.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Les Labos D’Aubervilliers, La Galerie Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec, La Ville des Lilas, Feu Vert, Cinéma Trianon, Théâtre du Garde-Chasse, Espace culturel d’Anglémont...

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Financement : pour pouvoir proposer une gratuité des activités, l’espace Khiasma vit essentiellement des subventions publiques.
- Proposer une offre qui plaise aux publics visés.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- L’association a recours au financement participatif, notamment pour la R22
- L’équipe est jeune et se renouvelle beaucoup créant toujours de nouvelles dynamiques.

Améliorations futures possibles :

N/C

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

L’Espace Khiasma ne fonctionne pas indépendamment du quartier où il est implanté, et c’est cet ancrage local qui lui permet de maintenir un contact humain indispensable.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Comment l’art peut-il créer un lien social ?
- Etude à faire sur la diversité des publics en fonction des activités.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche