Logo CPCV Ile-de-France

Le Carré Nature – Cuisine du monde

Résumé : L’association « Le Centre Pédagogique pour Construire une Vie active » (CPCV) Ile-de-France, créée en 1981, a pour objet de former, d’accompagner et d’accueillir des publics en difficulté. Elle a mis en place, en 2012, un chantier d’insertion « Le Carré Nature, cuisine du monde », lieu d’apprentissage qui permet à des personnes en projet d’insertion professionnelle de s’inscrire dans une dynamique d’activité. Le chantier d’insertion accueille également des stagiaires qui s’orientent vers les métiers de la restauration.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Avril 2012
  • Lieu de réalisation : Saint-Gratien
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Fond Social Européen, Conseils Régionaux, Conseils Départementaux

Organisme(s)

  • CPCV Ile-de-France
  • 7, rue du Château de la Chasse
  • 95390 SAINT-PRIX
  • Salariés : 90
  • Bénévoles : N/C
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  16/06/2015
Appréciation(s) du comité : Impacts élevés !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Emploi
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Chômeurs
  • Domaine(s) :  Travail

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (FAPE EDF)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : EVRARD Jean-Marc , « Le Carré Nature – Cuisine du monde », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Le chantier d’insertion a été mis en place en 2012 en partenariat avec la commune de Saint-Gratien, en profitant d’un lieu « ressource » dans le quartier des « Raguenets ».
La commune de Saint-Gratien a, en effet, sollicité l’association CPCV dans le cadre de l’animation du quartier.

Objectifs du programme

Le chantier d’insertion a plusieurs objectifs :
- Développer un lien social dans le quartier
- Créer un support de remise au travail pour des personnes dans une démarche d’insertion professionnelle
- Accueillir et accompagner des personnes éloignées de l’emploi et favoriser l’acquisition de savoir-faire et savoir-être dans le milieu du travail
- Former les salariés et les stagiaires aux techniques culinaires de base et aux normes d’hygiène et de sécurité (normes HACCP)
- Proposer à la vente des plats cuisinés type cuisine du monde
- Proposer des prestations de traiteur pour les collectivités (buffet, apéritif, repas, etc.)
- Assurer des animations pour les groupes divers orientés par les partenaires locaux (écoles, centres de loisirs, associations, maison de retraite, etc.).

Actions mises en oeuvre

Le « Carré Nature » propose aujourd’hui cinq volets interactifs autour de la production culinaire :
- Un chantier en cuisine
- Une formation courte « techniques culinaires de base »
- Des animations en direction de différents publics : enfants, personnes âgées et handicapées
- La vente de plats sur place ou à emporter
- Des prestations de types buffets, cocktails, etc.

Les salariés sont également accompagnés par un conseiller d’insertion dont les objectifs sont de :
- Accompagner les salariés dans l’élaboration des CV
- Les accueillir dans le cadre de différents ateliers thématiques sur la recherche d’emploi
- Leur donner une dynamique, afin qu’ils deviennent autonomes dans leurs recherches

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Concernant le profil des bénéficiaires, il y a en moyenne deux fois plus de femmes que d‘hommes qui travaillent sur le chantier d’insertion. La tranche d’âges se situe entre 18 et 50 ans.

En 2014 :
1) Chantier d’insertion :
7 personnes ont été ont été salariées dans le cadre Contrat Unique d’Insertion ou d’un Contrat à Durée Déterminée d’Insertion dont 5 embauchées en 2014
5 sont originaires du quartier des Raguenets
Au 31/12/14, sur ces 7 personnes :
- 5 sont encore salariées du chantier
- 1 a changé de département et a été embauché par une autre structure d’insertion par l’activité économique
- 1 est à la recherche d’un emploi et est toujours suivi par le CPCV

2) Formation :
16 stagiaires ont été accueillis au 31/12:
- 4 personnes travaillent sur le chantier d’insertion
- 1 personne est en formation à l’AFI (actionassociation Action Fformation Iinsertion) à Gonesse
- 1 personne travaille en mission pour l’association d’insertion AMI SERVICE
- 1 personne a trouvé un emploi « employé libre-service » sur le quartier
- 2 personnes sont encore en recherche d’emploi
- 3 n’ont plus donné de nouvelles

Originalité du programme

Le chantier d’insertion est très tourné vers l’insertion sociale, l’accompagnement. L’association veut avant tout aider les bénéficiaires à reprendre un projet de vie. Les personnes travaillent avec plaisir et ils ont tous un domaine où ils excellent.
Le « Carré Nature » prépare des plats sur un thème précis, sensibilise à la cuisine simple et de qualité, c’est un lieu de rencontre et convivialité. Ces prestations ont été appréciées et c’est un réel partenariat qui s’est tissé autour de la structure avec un effet fortement dynamisant pour le quartier.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Région Ile de France
- L'ACSE : Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Égalité des Chances
- Les fonds européens en Ile de France
- DIRECCTE Ile de France (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi
- Ville de Saint-Gratien

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Afin de continuer à développer leur activité et pouvoir assurer la stabilité financière de la structure l'association a pour 2014 modifié l'organisation. L’équipe encadrante a proposé de nouvelles actions.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Un cuisinier professionnel a donc été recruté comme encadrant technique. Il assure l'encadrement de la formation des bénéficiaires permettant ainsi au chef du restaurant de pouvoir consacrer plus de temps à l'animation, l’accueil et le développement du « Carré Nature ».
Dans l’objectif de développer l’activité du chantier, l’association souhaite créer une restauration ambulante appelée plus précisément « Food truck », l a FAPE EDF a apporté son soutien financier à hauteur de 10 000 € pour ce projet. L’acquisition d’un camion est déterminante pour pouvoir continuer à développer la quantité de produits proposée. Le projet est en cours puisqu’il y a des problèmes administratifs à régler. En effet, pour pouvoir vendre à l’extérieur, il faut que l’association obtienne la carte de commerçants ambulants. Pour ce faire, elle devra changer les statuts de l’association pour intégrer cette nouvelle activité.

Améliorations futures possibles :

La restauration ambulante serait un nouveau support pour une activité d’insertion. L’association pourrait développer son chiffre d’affaire et d’autres parts s’intégrer dans des manifestations, des forums d’associations afin d’augmenter sa notoriété.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Dans sa troisième année d'existence, le « Carré Nature » a su répondre aux objectifs initiaux de l'action, s’adapter aux contraintes et besoins du public, modifier sa structure afin d'asseoir sa stabilité et développer ses actions d’insertion socioprofessionnelle et de création de lien social.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche