Logo Association la Cloche

Le Carillon, un réseau de solidarité de proximité bienveillant

Résumé : L’association La Cloche expérimente depuis fin 2015 un réseau de commerçants et d’habitants solidaires auprès des personnes les plus démunies : Le Carillon. A Paris, Lille, Nantes, Lyon et Marseille, des commerçants partenaires (signalés par des vignettes) mettent à disposition gratuitement des services de base et des produits en attente achetés par les habitants. La force de ce réseau réside dans ses solides partenariats avec des structures sociales et dans l’animation d’activités culturelles inclusives.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Novembre 2015
  • Lieu de réalisation : Paris, Nantes, Marseille, Lyon, Lille, Melun
  • Budget : 162000 €
  • Origine et spécificités du financement : Fondations d’entreprises, adhésions des particuliers et dons de Très Petites Entreprises

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  13/11/2017
Appréciation(s) du comité : Innovant ! Source d’inspiration !
Solution(s) : Coordination des actions Culture, sport et loisirs Exclusion et isolement
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Sans abris, Professionnels, Population urbaine, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Culture, Biens essentiels

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Gruarin Laura , « Le Carillon, un réseau de solidarité de proximité bienveillant », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

La France compte environ 150 000 personnes sans domicile (Insee, 2016). Or une étude de l’institut BVA et d’Emmaüs a révélé que la troisième préoccupation des personnes sans-abri est l'image de soi et que 83% d'entre eux ressentent le rejet des passants et des commerçants. L’association La Cloche, fondée en décembre 2014, met en place des projets qui renforcent les liens sociaux et qui participent à la réhabilitation de l’image des plus démunis. A cette fin, elle expérimente différents projets, comme le réseau « Le Carillon » initié dans le 11e arrondissement de Paris en novembre 2015, qui vise à enclencher une nouvelle dynamique sociale en faveur des personnes sans domicile.

Objectifs du programme

- Améliorer les conditions de vie des personnes sans domicile
- Lutter contre leur isolement et les aider à regagner leur dignité
- Combattre les préjugés et les représentations dont elles sont victimes
- Recréer du lien social dans des espaces urbains de plus en plus individualistes

Actions mises en oeuvre

* CONSTRUCTION D’UN RESEAU DE SOLIDARITE LOCAL
- Le Carillon démarche les commerçants d’un territoire.
- Un label solidaire est affiché sur la vitrine des commerçants pour marquer leur appartenance au réseau, ainsi que des pictogrammes compréhensibles de tous pour indiquer les services proposés.

* FONCTIONNEMENT DU RESEAU
- 25 services gratuits (cf. liste complète dans la rubrique « Pour en savoir plus ») : les commerçants solidaires offrent des services de première nécessité soit directement sur place soit sur présentation de bons à certains horaires.
- « Défis solidaires » : l’achat par les membres du Carillon auprès des commerçants du réseau permet de générer des bons. Remplacé depuis octobre 2017 par les « Produits en attente ». Des consommateurs solidaires achètent un produit (boissons, repas, coupe de cheveux, paire de lunettes...) au tarif solidaire proposé par les commerçants du réseau. Ce produit est mis en attente chez le commerçant jusqu'à ce qu'une personne vienne en bénéficier. Les habitants peuvent adhérer à l'association et via une carte de membre repartir avec un bon du produit en attente acheté, qu’ils peuvent remettre à une personne démunie ou l'accompagner chez le commerçant.
- La seule contrepartie demandée aux bénéficiaires est d'adopter un comportement ne nuisant pas aux activités et à la réputation des commerçants. Les partenaires du Carillon les y sensibilisent.

* ANIMATION DU RESEAU
- Chaque territoire est animé par un coordinateur local (en service civique ou contrat d’insertion) appuyé par une dizaine de bénévoles. Une équipe support (chargés de mission) est basée à Paris.
- Permanences du mardi au vendredi (9h30-13h) au Beffroi du Carillon (Les Grands Voisins - bâtiment Lepage) : accueil, écoute, information, orientation et délivrance de listes et de bons pour tout le territoire parisien
- Information aux personnes sans domicile : les bénévoles du Carillon, ses partenaires et les sans-abri « Ambassadeurs » transmettent des livrets indiquant la liste de commerçants solidaires et les services proposés.
- Nombreuses activités culturelles : édition d’une Gazette trimestrielle (actualités trimestrielles du réseau), une émission de radio aux Grands Voisins, évènements (lancements, soirées mensuelles des carillonneurs, apéros-collectes, ApéRues…), soupes impopulaires (préparées et servies par les sans-abri avec l’aide de bénévoles, à partir des invendus des commerçants du quartier), chorale (tous les mercredis à 14h30), visites guidées par des SDF, pique-nique solidaire, ateliers photos, jeu de piste solidaire, maraude musicale...

* LES RESEAUX DU CARILLON : Le Carillon est déjà présent sur presque tout le territoire parisien (Paris Centre, 5e, 6e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissements de Paris) ; à Nantes (depuis janvier 2017) ; à Lille (depuis mars 2017) ; à Lyon et à Marseille (depuis juin 2017) et Melun (franchise)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Un réseau de plus de 550 commerçants partenaires dont environ 450 à Paris et 100 dans le reste de la France (principalement des restaurateurs, pharmaciens, cordonniers, bijoutiers, poissonniers, lavages de deux-roues)
- Une vingtaine d’ambassadeurs vivant ou ayant connu la rue
- Plus de 13 000 services rendus en 1,5 an à Paris
- Plus facile de convaincre les commerçants à entrer dans le réseau que les personnes sans domicile : en moyenne, 1 magasin sur 5 accepte de rejoindre le réseau
- Plus d’une centaine de collectivités ont contacté l’association pour se développer dans leur circonscription.
- Depuis janvier 2017 : 1 formation organisée par mois
- Utilisation du livret d’informations par les associations de maraudes partenaires comme un outil d'insertion sociale auprès des personnes sans domicile
- Activités culturelles appréciées par les habitants
- 2016 : Lauréat des Trophées de l’ESS (économie sociale et solidaire) de la Mairie de Paris
- Une centaine de reprises presse en France et à l’international

Originalité du programme

Le réseau de solidarité local mis en place par le Carillon repose sur des échanges entre personnes démunies, commerçants et habitants sans intermédiaire. Grâce à un modèle d’engagement souple et ancré dans le quotidien, les actes solidaires des commerçants et des habitants se réalisent de façon simple et conviviale. Le citoyen est placé ici au cœur de l'action sociale et le Carillon lui facilite la manière d’agir concrètement.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Partenariats avec plus de 25 associations : Aurore, Croix-Rouge française, les Restos du Cœur, association « Aux 4 coins du 4 », association Charonne, accueils de jour, centres d’addictions, associations de maraude ou de bagagerie…

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- L’initiative requiert une mobilisation d’importantes ressources humaines
- Diversité des situations des personnes bénéficiaires (fragilité financière, migrations forcées, maladie...)
- Gagner la confiance des personnes sans domicile

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Gros efforts de recrutement et de formation des bénévoles
- Micro-don en caisse dans les commerces partenaires qui permettent de financer les coûts du réseau
- Implication des ambassadeurs (bénévoles sans domicile ou ayant connu la rue)
- Bouche à oreille entre les commerçants

Améliorations futures possibles :

- Etendre le réseau dans d’autres villes en France et à l’international
- Développer un incubateur pour concevoir des ateliers inversés de façon à ce que les personnes sans domicile puissent exprimer et partager leurs talents avec d'autres
- Proposer des interventions sur mesure pour les entreprises

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Le positionnement : Le Carillon agit en complémentarité de l’action sociale existante. Il s’attaque en particulier aux freins liés au manque de communication, à la peur de l’inconnu ou encore au sentiment d’impuissance de ceux qui voudraient aider.
- La participation des personnes sans domicile : système d’ambassadeurs, organisation d'activités en binôme avec des bénévoles, témoignages lors d’événements...
- L’implication des commerçants : participation au diagnostic initial (rencontres avec des commerçants qui ont permis de tirer le constat qu’ils rendaient des petits services de façon informelle et de définir conjointement une présélection des services possibles) ; liberté pour choisir les services proposés ; contrepartie via une visibilité sur le site internet et les médias sociaux du Carillon ; collecte des résultats lors du suivi mensuel chez tous les commerçants du réseau
- Le réseau de partenaires qui constitue un relai d'information et de promotion des activités du Carillon
- L’universalité : même si les personnes les plus démunies sont les principales cibles, les services rendus sont à la disposition de tous (ex. étudiants en situation de précarité, personnes âgées vulnérables…)
- Une communication positive : pas de misérabilisme et lieux des échanges non-stigmatisant
- L’organisation de formations (« écoute active », « aller vers »…) : sessions de sensibilisation gratuite pour les habitants et les commerçants
- Conseil d'administration composé par un représentant de chaque partie prenante
- La plateforme en ligne qui géolocalise les commerçants partenaires (via Google Maps)
- L’accompagnement par l’incubateur Sensecube

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Mieux appréhender les besoins des sans-abris (autres que ceux primaires)
- Etudier la relation entre lien social et exclusion

Pour en savoir plus

- Site internet de l’association La Cloche : https://www.lacloche.org/

- Chaîne YouTube du Carillon : https://www.youtube.com/channel/UC33e05R7q3tpkaxM10prLUw

- Liste des services gratuits accessibles (s’inspirant du Sommet mondial sur le développement durable des Nations Unies de Johannesburg de 2002 qui a contribué à la reconnaissance d’un droit d’accès pour tous aux services essentiels (ou services de base), c’est-à-dire des services vitaux indispensables à une vie digne et décente) :
* Accéder au wifi
* Prendre un verre d'eau
* Passer un appel
* Bénéficier d'un morceau de pain
* Récupérer des invendus
* Lire les journaux
* Utiliser les toilettes
* Accéder à une trousse à pharmacie
* Obtenir des échantillons hygiéniques
* Recharger un téléphone
* Appeler les urgences
* Commander des vêtements
* Discuter
* Envoyer un courrier
* Réchauffer un plat aux micro-ondes

- Le système de symboles du réseau est inspiré de la langue des « trimardeurs ».


Partager cette fiche
Télécharger la fiche