Logo Municipalité de Lisbonne (CML)

LE BUDGET PARTICIPATIF DE LISBONNE

Résumé : En 2008, la municipalité de Lisbonne a mis en place une initiative de budget participatif, nommée Lx-PB, dans le but d’améliorer la démocratie participative portugaise. Ce projet, toujours en fonctionnement, était l’une des premières innovations municipales du genre en Europe. L’une de ses particularités réside dans sa capacité d’adaptation.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2008
  • Lieu de réalisation : Lisbonne (Portugal)
  • Budget : N/C

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  23/05/2014 00:00
Pays :  Portugal
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Gouvernance, Budget

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Allegretti Giovanni , « LE BUDGET PARTICIPATIF DE LISBONNE », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Le Projet de Budget Participatif de Lisbonne est une innovation démocratique lancée en 2008. Le Portugal était l’un des premiers pays européens à expérimenter ce type de processus. La première édition n’était pas parfaite. En effet, le programme a dû être amélioré afin d’utiliser plus efficacement les efforts et le capital social des citoyens.

Objectifs du programme

Ce programme vise à renforcer la participation démocratique et à renouveler l’implication des citoyens dans la vie politique. Il cherche à consolider le programme de budget participatif afin d’en faire un outil démocratique efficace et de s’en servir pour améliorer la démocratie participative dans la ville de Lisbonne.

Actions mises en oeuvre

• Le BP de Lisbonne fonctionne selon un cycle annuel.
• Printemps-été : plusieurs assemblées sont tenues (Assemblées Participatives ou AP - pour répondre aux questions, élaborer et débattre des propositions) ; une liste de Projets est publiée ; les débats sont ouverts.
• Toutes les propositions sont inscrites dans la liste générale que filtre le Conseil municipal pour les transformer en « projets ».
• Automne-Hiver : vote et présentation du projet sélectionné qui est intégré aux plans d’activités et de budget du conseil municipal.
• Un site internet et des « PB-bus » ont été créés pour informer et pour encourager la participation.
• De plus, les citoyens peuvent faire des propositions et voter par le biais du site internet, des bureaux de vote, et depuis 2013, par SMS.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

• le nombre de participants, de propositions et de projets a augmenté de manière significative chaque année.
• la mise en place d’assemblées in situ (territoriales et thématiques) a permis de diversifier le public et d’intégrer de nouveaux groupes sociaux (d’âges, de professions et de littératies différents)
• création d’espaces de discussion horizontaux entre les citoyens permettant d’améliorer la qualité des propositions transmises au Conseil municipal.
• l’expérience du Lx-PB a inspiré de nombreuses autres municipalités portugaises.

Originalité du programme

Le Lx-PB était l’un des premiers programmes budgétaires portugais à ne pas se contenter de plaidoyers, mais à essayer de conférer aux citoyens un réel pouvoir de décision dans les nouvelles politiques publiques de leur municipalité.
Sa possibilité d’adaptation participe à en faire un outil novateur. Au fil des éditions, le programme est devenu plus inclusif en améliorant les discussions citoyennes et la qualité des délibérations. Il a en effet su tirer profit des expériences et des erreurs observées le long du chemin participatif.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Une réflexion commune avec d’autres municipalités au sein du projet « OP Portugal [BP Portugal] » ; une initiative soutenue par la « Equal » European funding line et coordonnée par la In-Loco Association for Local Development en coopération avec le Centre d’études sociales de l’Université de Coimbra, le Centre pour la formation et les études municipales ainsi que d’autres municipalités et paroisses.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

• le « filtrage » étant effectué par une entité institutionnelle, les citoyens peuvent estimer que ses choix sont « discrétionnaires » et infondés.
• On constate des retards chroniques ; seuls 30 % des travaux des cinq dernières années du BP étaient terminés en octobre 2013.
• Le système de vote en ligne est critiqué pour son excès de propositions et pour le manque de clarté de son portail web.
• On accuse la procédure d’inscription des électeurs de manquer du contrôle nécessaire à l’accès équitable des habitants. Elle peut profiter aux groupes de pression et aux personnes s’inscrivant sous de faux noms/courriels.
• Le Lx PB est un outil destiné uniquement à contenter la population et non à promouvoir de réels changements politiques.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

• La phase de révision des projets a été prolongée pour inclure de plus amples discussions et clarifications sur certains projets. Les citoyens responsables des propositions sont prévenus avant toutes modifications.
• Depuis 2011, le Conseil municipal de Lisbonne a renforcé son engagement à respecter les dates limites des projets (12 mois pour les projets de moins de 150 000 € et 18 mois pour les budgets supérieurs).
• Ce portail permet aux citoyens de surveiller l’état d’avancement des projets sélectionnés.
• Le portail internet a été amélioré. Il communique de manière plus diversifiée et régulière et fournit des informations complètes sur la mise en place des projets.

Améliorations futures possibles :

• agrandir l’espace destiné aux rapports et aux réflexions concernant les évaluations du programme par les participants.
• compléter l’évaluation quantitative dominante par des formes d’évaluation plus qualitatives sur les effets du Budget Participatif sur la qualité de vie à Lisbonne.
• améliorer la qualité des délibérations durant les débats sur les propositions.
• réduire le « filtrage » lors du choix des projets pour que les citoyens se considèrent comme des « partenaires principaux »
• augmenter le contrôle de l’identité des membres du processus participatif
• étudier les réussites des projets de BP d’autres villes portugaises.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

la flexibilité de la structure organisationnelle au travers d’une amélioration graduelle de la qualité des délibérations. Dès sa conception, le BP est un processus ouvert, en constante évolution et amélioration, comme l'établit l’article 8 de sa Charte de principes .
De plus, il convient de souligner la création d’une équipe chargée des processus participatifs, la définition claire des règles, la révision annuelle du processus ainsi que l’engagement à former les participants.

Pour en savoir plus

Deuxième auteur de la fiche: Sofia Antunes, Chercheur au centre d'études sociales de l'université de Coimbra. sofiaisp@gmail.com

liens utiles:
http://issuu.com/camara_municipal_lisboa
https://twitter.com/CamaraLisboa
http://vimeo.com/cmlisboa/videos


Partager cette fiche
Télécharger la fiche