Logo Rejoué

L’association Rejoué : Une seconde vie pour les jouets, un tremplin vers l’emploi

Résumé : Rejoué est une association loi 1901 basée à Paris. Son activité est la collecte, le tri, le nettoyage écologique, la recomposition, l’assemblage et la vente de jouets ayant déjà servi. Rejoué porte un chantier d’insertion où les salariés en insertion sont suivis individuellement, bénéficient d’un programme de formations collectives et individuelles et sont accompagnés dans l’élaboration de leur projet professionnel.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2012
  • Lieu de réalisation : Paris 14ème
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Modèle hybride : financement public et privé

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  06/05/2015
Appréciation(s) du comité : Innovant !
Solution(s) : Emploi
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Chômeurs
  • Domaine(s) :  Travail

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (FAPE EDF)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : TOURNEFIER Claire , « L’association Rejoué : Une seconde vie pour les jouets, un tremplin vers l’emploi », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

L’idée de créer cette association et tout particulièrement cette activité d’insertion provient d’une maman, Claire Tournefier. Après avoir travaillé dans la communication et l’événementiel et avoir été bénévole pour la Croix-Rouge, elle a constaté le nombre de jouets provenant des dons qui s’accumulaient mais qui étaient mis de côté faute de bénévoles pour les trier. Elle a donc eu l’idée de créer une activité d’insertion pour que le réemploi des jouets mène à l’emploi et que les jouets retrouvent de nouveaux propriétaires.

Objectifs du programme

Le chantier d’insertion a un quadruple objectif :
- Favoriser le retour à l’emploi de personnes en difficulté
- Donner une seconde vie aux jouets
- Limiter le gaspillage
- Enchanter de nombreux enfants

Actions mises en oeuvre

L’activité principale est la collecte, le tri, le nettoyage, la recomposition et la vente de jouets.

Les salariés en insertion sont accompagnés au niveau social et professionnel. Ils bénéficient d’une formation individuelle (savoir de base en français écrit/oral, calcul ou informatique. Tout cela est fait en fonction du salarié) et collective (le nettoyage, la vente, la logistique, la compréhension des produits, connaître les bons gestes et postures, formation incendie). Tous les salariés sont accompagnés par la directrice, un encadrant technique et pédagogique qui forme les salariés au travail d’équipe, une chargée en insertion professionnelle qui les accompagne sur leurs démarches professionnelles (proposition de stage de découverte) et personnelles (logement, santé, garde d’enfants), la responsable administrative et financière avec l’assistante (accueil et suivi administratif).

Rejoué finance son action grâce à la vente des jouets aux particuliers (dans sa boutique ou lors de ventes éphémères) et aux professionnels de l’enfance. Il redistribue également 4000 jouets à des associations caritatives grâce à des achats de mécènes.
Rejoué propose également des ateliers créatifs pour les enfants, des événements extérieurs et accueillent des salariés d’entreprise pour participer à l’activité dans le cadre de « team-building ».

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

L’association compte 22 salariés, âgés de 19 à 59 ans, dont 63 % de femmes et 37 % d’hommes.

14 d’entre eux sont dans un parcours d’insertion et 3 autres sont en emploi d’avenir. Durant la première année, Rejoué a permis à la moitié des salariés en insertion de retrouver un emploi ou une formation. En 2014, on en comptait 30%. Pour chacun d’entre eux, Rejoué c’est un projet professionnel, une formation, une reprise de confiance et une raison de se lever le matin.

Rejoué offre la possibilité aux salariés d’expérimenter tous les métiers de la chaîne de production, d’être polyvalents et d’acquérir de l’autonomie. Plusieurs d’entre eux ont découvert le métier du tri, nettoyé minutieusement, réparé, emballé et rangé les jouets. Ils acquièrent des compétences transversales et transférables pour l’exercice de métiers variés. Grâce au chantier d’insertion, ils expérimentent la polyvalence et peuvent devenir chauffeurs-collecteurs, agents de tri ou bien vendeurs.

Originalité du programme

Rejoué se différencie des autres chantiers d’insertion par son offre d’activité et de formation polyvalentes et l’accompagnement de femmes. En effet, l’association permet d’expérimenter plusieurs métiers d’une chaine de production complète, ce dans un domaine innovant celui du réemploi et du recyclage. Dans son activité d’insertion dont les postes sont accessibles aux femmes en charge de famille, il y a des emplois en logistique, entretien, vente et nettoyage. Il est rare qu’un chantier d’insertion propose tous les aspects de la production à ses salariés. De plus, Rejoué tisse des passerelles vers l’emploi avec l’ensemble de ses partenariats entreprises, fondations, clients professionnels.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Rejoué est soutenue pour son activité d’insertion par :
- La DIRECCTE
- Pôle Emploi
- La Région Ile de France
- La Ville de Paris
- Chantier Ecole
- 4 Fondations d’entreprises

L’association a su développer son réseau important de partenariats qui lui permet désormais de trouver des stages de découvertes dans ces structures.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Compte-tenu du développement de l’association, l’atelier d’activité de Rejoué n’est plus adapté pour la collecte, le tri et la valorisation de jouets. En effet, il est devenu trop petit pour pouvoir stocker tous les jouets collectés : +40% de collectes en plus chaque année (en 2014, 19 tonnes)
Les principaux obstacles l’association sont :
- La diminution des subventions publiques dont les fonds attribués à la formation professionnelle
- Le changement législatif concernant les contrats d’insertion. Elle doit donc constamment faire attention à ces changements pour être dans les normes.
- La non-pérennité des subventions privées

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

L’association est en recherche permanente de locaux. Elle trouve temporairement des locaux mais envisage de déménager en banlieue pour des locaux adaptés à son activité.
Par ailleurs, elle fait appel à des fondations et autres financements pour assurer sa mission de formation.

Améliorations futures possibles :

Au regard de l’augmentation des demandes d’achat de jouets revalorisés par Rejoué, du taux de chômage élevé, de la baisse du pouvoir d’achat des familles en difficulté et des demandes de duplication qui lui sont formulées et de la diminution des subventions publiques, Rejoué souhaite augmenter son impact social, répondre à une demande croissante, aller vers l’autofinancement, augmenter son impact environnemental et revisiter le modèle économique. L’association a lancé une étude de changement d’échelle en 2015 avec une mise en application courant 2016.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Plusieurs facteurs de réussites peuvent être présentés :
- L’association est composée d’une équipe interne dynamique
- La construction du projet a été très bien étudiée en amont
- Son réseau de partenaires contribue à la croissance de l’association. Ses partenaires considèrent le projet de l’association comme étant un projet fédérateur

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Valorisation des déchets notamment les plastiques, matériaux très divers utilisés dans la fabrication de jouets. Rejoué ne trouve pas actuellement pas de repreneur en Ile de France.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche