Logo Confluences

L’association Confluences : des chantiers d’insertion par le maraîchage

Résumé : L’association Confluences est une association de chantiers d’insertion créée en 2011, à partir de la volonté d’amener les personnes en grandes difficultés professionnelles à trouver un emploi durable. Depuis sa création, une équipe pluridisciplinaire prend en charge 16 personnes sur 2 chantiers d’insertion.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Fin 2011
  • Lieu de réalisation : Val de Marne
  • Budget : 300000 €
  • Origine et spécificités du financement : Pour la première année. DIRECCTE 94, Conseil général 94, Région IDF, Ville de Champigny sur Marne, Val de Marne Actif, Agence de l'eau, fondations: Truffaut, FAPE EDF

Organisme(s)

  • Confluences
  • 28 rue Joachim du Bellay
  • 94110 Arcueil
  • Salariés : 3
  • Bénévoles : N/C
  • Adhérents : 16

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  16/06/2015
Appréciation(s) du comité : Impacts élevés !
Solution(s) : Economie solidaire Emploi
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme : 
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Chômeurs
  • Domaine(s) :  Travail, Éducation, Formation

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Hubert François , « L’association Confluences : des chantiers d’insertion par le maraîchage », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Le projet est né de la volonté d’un groupe d’aider des personnes en difficultés par l’insertion par la voie économique. L’association a été créée en fin 2011, et le premier chantier d’insertion le 1e août 2013.
Le constat établi par la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle a mis en avant le fait que le département du Val de Marne était celui le moins doté en SIAE (Structure d’Insertion par l’Activité Economique) pour la région d’Ile-de-France.

Objectifs du programme

• L’objectif principal est d’amener des personnes en grande difficulté professionnelle et se trouvant dans des situations de grande précarités vers un emploi durable.

• L’objectif imposé par l’Etat : 2/3 des employés trouvent une solution dynamique : entrée en formation qualifiante, contrat à durée déterminée de plus de 6 mois, contrat à durée indéterminé

Il s’agit des personnes de tout âge ayant des difficultés sociales, dans la santé (addictions,…), des difficultés financières (dettes,…), de logement.

Actions mises en oeuvre

1er août 2013 : création du premier chantier d’insertion à Champigny.
8 décembre 2014 : création du 2è chantier d’insertion à Fresnes.

• Formation des connaissances de base (mathématiques, français, ordinateur) pour s’intégrer dans la société et d’obtenir un emploi.
• Formation professionnelle dans le domaine de l’aménagement et de l’entretien de l’espace naturel au vue d’acquérir une attestation officielle. Encadré par des encadrants sociaux, les personnes sont mises en situation professionnelle.
• Accompagnement socio professionnel : Un projet professionnel (formation, stage, …) est mis en place avec l’adhérent. L’assistante sociale va contacter les organismes adaptés pour aider le bénéficiaire à améliorer sa situation personnelle

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

En 2014, sur 9 personnes, 7 ont trouvé un emploi : 2 CDI, 2 CDD de 8 mois, 3 entrées en formation qualifiante (2 contrats apprentissage de 2 ans) 2 CDD en entreprise adapté (personnes handicapées)

Originalité du programme

• Une formation complète et pratique de 230 heures sur les espaces verts.
• Le domaine professionnel de l’aménagement de l’espace naturel. C’est un lieu d’apprentissage très enrichissant qui favorise l’adaptation et la prise d’initiative des employés.
• Du matériel professionnel pour chaque chantier.
• Un suivi socio-professionnel par des encadrants expérimentés (6 à 15 ans)

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Dans le domaine du logement : divers bailleurs sociaux du Val de Marne, mairie,…
- Dans la santé : Les Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie
- Dans le domaine du financement : la Banque de France, le Conseil Général
- Dans le domaine de la formation : les missions locales, la régie de quartier du Val de Marne, le Conseil Général, Pôle Emploi

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

• Difficultés financières pour financer les chantiers d’insertion
• Synchronisation des financements sur la même période pour l’achat de matériel.
• Adapter la productivité de l’employé par rapport aux délais et les finances fixées par les clients.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

• Trouver plus de partenaires
• Augmenter le nombre de projets de chantiers d’insertion

Améliorations futures possibles :

• Création d’une Entreprise d’insertion
• Formation linguistique et langue étrangères
• Devenir un centre de formation

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

• Une équipe expérimentée connaissant le réseau du secteur de l’insertion socio-professionnel
• Avoir de nombreux partenaires

Partager cette fiche
Télécharger la fiche