Logo France Bénévolat

La solidarité intergénérationnelle et la réussite scolaire selon AIRE 21® de France Bénévolat

Résumé : Dans son programme AIRE 21 ®, France Bénévolat propose de positionner tous les acteurs de la réussite éducative et de l’insertion des jeunes dans des rôles clairs et complémentaires, en particulier les associations en amont, et les entreprises en aval.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : janvier 2013
  • Lieu de réalisation : France Entière
  • Budget : 250000 €
  • Origine et spécificités du financement : entreprises, collectivités territoriales et caisses de retraite
  • Télécharger l’annexe n°1

Organisme(s)

  • France Bénévolat
  • 127 rue Falguière Hall B1
  • 75015 Paris
  • Salariés : 15
  • Bénévoles : 1000
  • Adhérents : 6000
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/09/2014
Solution(s) : Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Établissement Public, Entreprise, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Seniors, Chômeurs, Adolescents
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Éducation, Formation

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Thierry Dominique , « La solidarité intergénérationnelle et la réussite scolaire selon AIRE 21® de France Bénévolat », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Pour prévenir l’échec et le décrochage scolaire et pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, France Bénévolat a développé, depuis 2013, une déclinaison spécifique de son programme Solidages 21® : Actions intergénérationnelles pour la réussite éducative (AIRE 21 ®). Ces actions impliquent tous les acteurs : enseignants, Service Public de l’Emploi, collectivités territoriales et acteurs de l’action sociale, associations et entreprises.

Objectifs du programme

- Mettre les jeunes au cœur des démarches par leur capacité à élaborer des projets d’utilité sociale et à les mettre en œuvre
- Positionner les associations et les bénévoles/parrains comme des structures de portage de ces projets
- Valoriser ces jeunes et leur redonner confiance en eux, en particulier par la reconnaissance des compétences ainsi acquises (utilisation du Passeport Bénévole®)
- Convaincre les entreprises d’ouvrir leurs portes à des jeunes qui auront apporté la preuve de leurs motivations et de premières compétences acquises et validées

Actions mises en oeuvre

- Actions en cours d’expérimentation dans une vingtaine de territoires autour de deux cibles prioritaires :
>> Les lycéens (lycées professionnels mais également lycées d’enseignement général «, disposés à mettre en place des projets de pédagogie active)
>> Les Missions Locales, en particulier celles qui font l’objet de l’expérimentation gouvernementale « La Garantie Jeunes »
- Mobilisation d’un maximum d’acteurs locaux, en priorité les associations adhérentes de France Bénévolat
- Processus de pré-qualification ou de qualification par les associations et les bénévoles/parrains en vue du développement de « compétences expérientielles »

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Pour 2014 : 30 territoires labellisés, répartis sur 13 Régions, avec au moins 50 projets opérationnels, impliquant au moins 1 500 jeunes. Ces objectifs pour l’ensemble de l’année 2014 sont presqu’atteints à fin Juin.
- Suivi par tableaux de bord locaux très précis
- Dispositifs d’évaluation permanents intégrés dans la méthodologie développée pour le programme
- Regard positif envers les jeunes et développement de leur confiance en eux

Originalité du programme

Le caractère innovant tient au changement de posture et de rôles de tous les acteurs qui est recherché. Les jeunes sont au cœur de la démarche : les actions ne sont pas faites pour eux mais avec eux. Les associations sont des lieux de pré-qualification et d’éducation à la citoyenneté.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Fondation SNCF, Groupe AG2R La Mondiale, Fondation Crédit Coopératif, Caisse des Dépôts et Consignations, Conseil Régional d’Ile-de-France, Conseil Général des Bouches du Rhône, Ville de Paris, Union nationale des Missions Locales (UNML), Moderniser Sans Exclure (MSE Sud), Union Nationale d’Associations de Parrainage de Proximité (UNAPP), Générations et culture, Réseau National des Maisons des Associations (RNMA), Entreprises-Collectivités Territoriales-Insertion (ECTI), Apprentis d'Auteuil, Entraide Scolaire Amicale, l’Outil en main, Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise (EGEE), Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), Lire et Faire lire

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Temps d’amorçage pour « monter » chaque territoire long et nécessitant un savoir-faire spécifique

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Essentiellement de « la pédagogie d’acteurs », donc un mélange de convictions, de méthodes « rassurantes » et d’échanges d’expériences à partir des territoires les plus avancés

Améliorations futures possibles :

- Valoriser l’étude amont « Bilan de connaissances sur le décrochage scolaire » réalisée pour décembre 2013, qui consiste en un gros travail de capitalisation et de vulgarisation
- Autre étude diffusable en Octobre 2014 sur la place du bénévolat dans l’accompagnement de jeunes (nécessité de repenser quantitativement et qualitativement « le parrainage »)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Mobilisation générale des acteurs, territoire par territoire
- Méthodologie très structurée qui a vocation à devenir « industrielle » après la phase d’expérimentation qui doit encore se développer sur 2014
- Fin 2014, nous aurons suffisamment de retours d’expériences. Les méthodes et outils sont largement validés. La généralisation de « La Garantie Jeunes » devrait être un vecteur important de cette généralisation…pour autant que France Bénévolat ait les moyens suffisants (au moins doubler les moyens actuels)

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Clarifier les rôles respectifs des bénévoles et des salariés dans les associations, les établissements d’enseignement et les structures d’insertion.
- Clarifier les différents types de compétences pour les bénévoles tuteurs/parrains (en cours)
- Continuer à travailler sur le concept de « compétence expérientielle » …qui n’est pas dans la culture française, formatée par la compétence académique

Références bibliographiques

DERET Evelyne « Bilan de connaissances sur le décrochage scolaire » (Etude France Bénévolat, 24 pages, contenant elle-même de nombreuses références bibliographiques
Hervé Sérieyx/Dominique Thierry « Générations placard ou générations espoir ? Jeunes et seniors, même combat » (Maxima Nov. 2012)

Pour en savoir plus

www.solidages21.org
www.passeport-benevole.org


Partager cette fiche
Télécharger la fiche