Logo Aurore

La mixité sociale selon l’espace partagé des Grands Voisins

Résumé : Depuis 2015, les associations Aurore, Plateau Urbain et Yes We Camp expérimentent au cœur de Paris un projet d’occupation temporaire de grande envergure. L’insertion de personnes vulnérables irrigue ce projet fonctionnant selon une dynamique multi-acteur. Sur ce site de 3,4 hectares, cohabitent espaces de travail, hébergement social, agriculture urbaine, dispositifs d’apprentissage et d’emploi. Ce parc ouvert au public du mercredi au dimanche propose de nombreuses activités pédagogiques, culturelles et sportives.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : octobre 2015
  • Lieu de réalisation : Paris
  • Budget : 3000000 €
  • Origine et spécificités du financement : 1/3 recettes commerciales + 1/3 dotation pour l’hébergement d’urgence + 1/3 participation financière des occupants

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  13/11/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Emploi Logement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Sans abris, Population urbaine, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Travail, Loisirs, Sports, Logement, Culture

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Dufourcq William , « La mixité sociale selon l’espace partagé des Grands Voisins », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

L’hôpital de Saint-Vincent de Paul a été fondé dans le 14e arrondissement de Paris en 1650. Dès le 18e siècle, il accueillait des orphelins et apportait des soins aux enfants. Fermé définitivement en 2012, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris met à disposition à titre gracieux ce site de 3,4 hectares à Aurore, association spécialisée dans l'hébergement d'urgence et l'accueil de personnes vulnérables. Une réflexion de diversification des activités sur le site est engagée en 2014 par Aurore, Yes We Camp et Plateau Urbain. Dans l’attente de lancer des travaux d’aménagement d’un éco-quartier et de créer 600 logements, l’Etablissement Public Foncier d’Île-de-France décide de soutenir un projet d'occupation temporaire, plutôt que de dépenser plus d’un 1,2 million d’euros dans des frais de murage et de gardiennage. Les 23-25 octobre 2015, est inauguré le projet des « Grands Voisins », qui prendra fin en 2017 dans cette configuration, et en 2020 sur une zone plus réduite du site.

Objectifs du programme

- Expérimenter de nouvelles manières d'habiter et de partager
- Animer un lieu de réinsertion socio-professionnelle
- Proposer une programmation culturelle ouverte

Actions mises en oeuvre

COMMERCES
- « La Lingerie » : cantine solidaire (produits frais locaux et de saison) du mercredi au dimanche et les lundis et mardis de 12h30 à 14h
- Boutique des Grands Voisins (depuis 2016) : vente de produits 100% made in les Grands Voisins (créations artistiques, objets artisanaux, produits agricoles…)
- Marché mensuel solidaire et zéro déchet organisé en partenariat avec l’association Amélior
- Paniers de légumes : distribution hebdomadaire de légumes cultivés à Sevran par des personnes en insertion (engagement pour l’année)
- Couscous à prix libre tous les mercredis

TRAVAIL SOCIAL
- MARAUDE / « La Maraude Ouest » : l’équipe intervient dans les 5e, 15e et 16e arrondissements, le Bois de Boulogne et la gare Montparnasse, pour établir un lien avec les personnes vivant dans la rue et les accompagner dans leurs démarches administratives et de logement
- HEBERGEMENT / 5 services d’hébergement d’urgence, de stabilisation (CHS) et d’insertion (Aurore) ; Foyer d’hébergement de travailleurs étrangers (Coallia), qui a déjà déménagé en octobre 2017
- INSERTION PROFESSIONNELLE / la « Conciergerie Solidaire » gérée par Aurore (depuis déc. 2015) qui s’inscrit dans le cadre du Dispositif Premières Heures (voir « POUR EN SAVOIR PLUS ») propose une gamme de services évolutive (entretien de la voirie, gestion des déchets, agriculture, embellissement du site, entretien des locaux et parties communes, service des plats, livraison, bricolage, nettoyage) ; « Les Comptoirs » : préparation de plats cuisinés par les résidents avec des chefs cuisiniers de Yes We Camp et l’équipe

OFFRE CULTURELLE, SPORTIVE & DE LOISIRS
- Visite guidée tous les dimanches par l'association d'insertion professionnelle Alternative urbaine (sans réservation, prix libre)
- « Le Camping » : 100 places d’hébergement de plein air à petits prix dans les allées de l’hôpital, en tente, en hamac ou dans des cabanes
- « Écran voisin & Académie animée » (www.ecranvoisin.fr) : projections hebdomadaires dans une salle de cinéma associative (50 places, 3€ séance jeune public et 4€ autres séances), qui a fermé en octobre 2017
- Séances d’initiation, cours, ateliers et stages pour adultes et enfants (« Les Ateliers Partagés ») : photographie argentique ou numérique, papier marbré, collage, lithographie, design d’objets, stop motion, reliure artisanale, sérigraphie, dessin, gravure, logiciels de PAO (suite Adobe), écriture de scénario…
- Bien-être : médecine chinoise, soins traditionnels africains, bain de vapeur russe, méditation, yoga, qi-gong, shiatsu…
- Régulièrement : concerts, fanfares, DJ sets, expositions (3 galeries), projections, festivals, bal…
- « Université Populaire » et « Jeudis alternatifs » : débats, conférences et rencontres sur des questions de société
- Jeux de société, de plein air, escape game thématique, activités pour les enfants avec « Les P’tits Voisins »…
- En accès libre à l’extérieur : pétanque, mölkky, mikado géant, badminton, ping-pong, machine à bulle, twister, terrain de foot, puissance 4 géant
- Groupe de prière : prière œcuménique un jeudi sur deux à la chapelle de l’Oratoire

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 2 000 personnes présentes sur le site dont 600 résidents hébergés (350 chez Aurore + 250 chez Coallia)
- entre 500 et 1 500 visiteurs par jour
- Depuis la création de la Conciergerie : 62 personnes employées
- Le montage financier est aujourd'hui proche de l’équilibre entre les dépenses et les recettes.
- Jusqu’à 250 structures basées sur le site
- Retours qualitatifs très positifs
- Plus de 300 parutions (journaux, revues, radios, TV…)

Originalité du programme

Les Grands Voisins est un lieu de mixité sociale inédit. Résidents de centres d’hébergement, professionnels, bénévoles, artistes et visiteurs cohabitent dans un espace de grande ampleur. De plus, la diversité des secteurs d’activités et des services réunis dans un seul et même site permet de lutter contre l’exclusion de façon plus transversale.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Voir cartographie des Grands Voisins en ligne : http://reseau.lesgrandsvoisins.org/rechercher/partout/

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Difficultés techniques et financières en arrivant sur un site vacant en partie en friche

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Indicateurs en cours de conception pour restituer les aspects qualitatifs et quantitatifs

Améliorations futures possibles :

Mettre à disposition un modèle « open source » pour essaimer le projet (en cours avec le projet de cartographie des Grands Voisins)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

* PILOTAGE : les 3 associations coordonnent tout le projet, en concertation avec les propriétaires successifs et les institutions (l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, l’Établissement public foncier d’Ile-de-France, la Mairie de Paris et la SEM Paris Batignolles Aménagement). Aurore est gestionnaire de l’ensemble du site. Plateau Urbain appuie pour la définition du modèle économique, la coordination de l’occupation des lieux et l’accompagnement des occupants. Yes We Camp a en charge le volet ouverture au public (programmation, communication externe, aménagement des espaces extérieurs…)
* DIMENSION TRES PARTICIPATIVE : implication des résidents et des structures implantées sur le site à la conception et mise en œuvre de la plupart des actions (ex. La Maison des Médecins ; la cafét’ mobile)
* ACCESSIBILITE DES ACTIVITES : gratuites et ouvertes au grand public pour la plupart, sinon tarifs abordables (5 à 10€)
* MODÈLE ÉCONOMIQUE: subvention pour la création de places d’hébergement d’urgence et d’accueil (environ 1/3 des charges annuelles) + 1/3 par les sous-conventions d’occupation précaire de 3 mois tacitement renouvelables prévoyant une participation au projet (200€/m²/an) + 1/3 de recettes issues du service de restauration
* « TROCSHOP » : monnaie locale pour encourager la participation et faciliter l’échange de biens, services ou compétences contre du temps (au départ via un tableau puis via l’émission de billets utilisables entre voisins, des achats sur site)
* « CONSEIL DES VOISINS » : table-rondes thématiques mensuelles pour suivre les actions et préparer de nouveaux projets en collectif
* BENEVOLAT : permanence bénévole un mercredi sur deux sur site

Pour en savoir plus

* DOSSIER DE PRESSE : http://lesgrandsvoisins.org/wp-content/uploads/2016/12/1611-LGV-DP-6-bd1.pdf

* PRESENTATION DES COORDINATEURS DU PROJET
- AURORE (aurore.asso.fr): Fondée en 1871, l’association Aurore accompagne plus de 20 000 personnes en situation de précarité ou d’exclusion vers une insertion sociale et/ou professionnelle. Ses activités sont multiples : maraudes, centres spécialisés dans l’accueil et l’hébergement de personnes rencontrant des problèmes d’addiction, activités de réinsertion professionnelle à destination de personnes en rupture d’emploi ou handicapées, hébergement de personnes en souffrance psychique. Elle emploie plus de 1 800 personnes et anime un réseau de bénévoles.
- PLATEAU URBAIN (www.plateau-urbain.com): Créée en juillet 2013, Plateau Urbain est une coopérative proposant de redonner vie à des immeubles vacants pour permettre l’émergence ou la pérennité de projets associatifs, culturels, solidaires ou de jeunes entreprises. En accord avec les propriétaires, il s’agit de développer de nouveaux types d’usages des bâtiments, en profitant d’une temporalité urbaine non exploitée : la phase de transition qui précède la restructuration d’un bâtiment.
- YES WE CAMP (www.yeswecamp.org): Depuis 2013, Yes We Camp explore les possibilités de construire, habiter et utiliser les espaces partagés en proposant des équipements temporaires innovants, fonctionnels et inclusifs. Pour chaque projet, l’association fait appel aux compétences ciblées de professionnels de son réseau et travaille en lien avec les acteurs locaux. Aujourd’hui, l’équipe permanente regroupe une vingtaine de personnes basées à Marseille et à Paris qui partagent la même envie de contribuer au monde contemporain.

* PRESENTATION DU DISPOSITIF DES PREMIERES HEURES (DPH)
Le DPH a été mis en place et financé par la Ville de Paris. Il s’agit d’un contrat adapté aux personnes en situation de grande exclusion, vivant ou ayant vécu dans la rue. Il s’agit d’une première étape vers le retour à l’emploi. Les salariés travaillent quelques heures par semaine (16 heures maximum), avec des contrats flexibles permettant d’augmenter progressivement la charge de travail, avant d’intégrer un chantier d’insertion ou une formation qualifiante. Les salariés bénéficient d’un accompagnement socio-professionnel global (ouverture de droits, aide au logement et à l’insertion professionnelle) assuré par l’association Aurore pendant toute la durée du dispositif, soit un an au maximum.


Partager cette fiche
Télécharger la fiche