Logo Point Information Médiation Multi Services (PIMMS)

La médiation précarité énergétique selon le PIMMS

Résumé : En partenariat avec le pôle solidarité d’EDF, le Point Information Médiation Multi Services (PIMMS) de Melun propose une médiation précarité énergétique, afin de maintenir l’accès aux droits et à l’énergie des personnes en difficulté et de leur proposer des solutions adaptées à leurs besoins.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Avril 2011
  • Lieu de réalisation : Agglomération Melun Val de Seine
  • Budget : 190000 €
  • Origine et spécificités du financement : 50% par les entreprises partenaire, 50% par les financements publics

Organisme(s)

  • Point Information Médiation Multi Services (PIMMS)
  • 16 rue Saint Liesne
  • 77000 Melun
  • Salariés : 6
  • Bénévoles : 0
  • Adhérents : 7
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  31/01/2014
Solution(s) : Exclusion et isolement Précarité énergétique
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale, Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Énergie, Budget

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Reso77 (2014))

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Lahoz Guillaume , « La médiation précarité énergétique selon le PIMMS », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Ce programme trouve son origine dans les analyses effectuées par EDF. En effet, les salariés du pôle solidarité d’EDF ont constaté des difficultés de paiement chez leurs clients, des manques d’informations sur les économies possibles et les éco-gestes à effectuer. Partant de ce constat, EDF et le Point Information Médiation Multi Services (PIMMS) ont décidé de développer un programme de lutte contre la précarité énergétique.

Objectifs du programme

- Créer du lien social
- Lutter contre l’isolement
- Accompagner et orienter les personnes en exclusion vers des travailleurs sociaux
- Maintenir dans l’énergie
- Permettre l’accès et le maintien aux droits des personnes en difficultés

Actions mises en oeuvre

Le pôle solidarité d’EDF envoie chaque semaine un listing de références clients des personnes dites « fragiles » au PIMMS. Ce listing comprend en moyenne 40 clients par semaine.
Suite à ce listing, les médiateurs du PIMMS se chargent de contacter les personnes et de leur proposer des solutions pour prévenir les impayés, maintenir l’énergie dans les foyers et consommer de manière responsable dans le but de faire des économies d’énergies. Pour cela, les médiateurs mettent en place des délais de paiement, un échéancier et des conseils sur les éco-gestes.
Si nécessaire, les bénéficiaires sont mis en contact avec une assistante sociale afin de bénéficier d’aides financières telles que le Fond Solidarité Logement (FSL).

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

En 2013, grâce aux actions du PIMMS :
- 1662 maintiens dans l’énergie ont été permis ;
- 510 personnes ont été sensibilisées à la maitrise des énergies ;
- 1004 informations transmises sur les tarifs sociaux d’électricité.

Originalité du programme

Le principal caractère innovant de ce programme est le partenariat semi-privé, semi-public avec une entreprise. Les médiateurs du PIMMS jouent le rôle d’intermédiaire neutre entres les clients fragiles, l’entreprise partenaire et les différents services sociaux du territoire.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Sur cette action, le PIMMS est en partenariat avec EDF, qui est un partenaire historique de l’Union Nationale des PIMMS.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- La prise de contact avec les « clients » car les numéros de téléphones changent, ne sont plus attribués…
- Faire comprendre aux bénéficiaires le rôle des médiateurs du PIMMS et l’aide qu’ils peuvent apporter
- La barrière de la langue : beaucoup d’étrangers sont touchés par le problème de la précarité énergétique.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Essayer de faciliter le contact en ayant des conseillers maitrisant une autre langue

- Bien se présenter au téléphone pour faire comprendre que le PIMMS n’est pas un service EDF, ni un service social, mais un intermédiaire neutre.

Améliorations futures possibles :

L’amélioration principale porte sur la notoriété du PIMMS afin de faciliter le contact et les échanges avec les bénéficiaires.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Etre crédible
- Avoir des outils efficaces
- Compétences des médiateurs : savoir être, savoir faire et mettre en confiance.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche