Logo Fondation CRESUS

La Lutte contre le surendettement en Seine-Saint-Denis par CRESUS

Résumé : Depuis 2008, la Fondation Crésus (Chambre REgionale de SUrendettement Social) déploie un réseau national pour accueillir, écouter et accompagner les ménages surendettés. Son antenne à Seine-Saint-Denis agit en faveur de la lutte contre l'exclusion par l'éducation et la formation financière pour tous.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2008
  • Lieu de réalisation : Saint-Denis
  • Budget : 640000 €
  • Origine et spécificités du financement : 100% auto financée, aucune subvention publique. Nos prescripteurs (Banques, employeurs, assureurs, mutuelles, établissements de crédit) paient pour l’accompagnement de leurs clients

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  28/04/2015
Appréciation(s) du comité : Innovant !
Solution(s) : Economie solidaire Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme : 
Opérateur(s) :  Fondation
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Finance, Budget

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Pekkip Maxime , « La Lutte contre le surendettement en Seine-Saint-Denis par CRESUS », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Créée en 2008, la plate-forme d'accompagnement et de prévention du surendettement Crésus (Chambre REgionale de SUrendettement Social) a accompagné plus de 8000 ménages envoyés par des prescripteurs (établissements bancaires et financiers). Crésus est présent en Seine-Saint-Denis, où les accompagnements et les formations sont très fréquentés.

Objectifs du programme

- Accueillir, écouter et accompagner les ménages surendettés
- Agir en faveur de la lutte contre l’exclusion par l’éducation et la formation financière de tous
- Réduire d'un tiers les cas de surendettement en France

Actions mises en oeuvre

- Mise en place et fonctionnement d'une plate-forme
- Coaching et accompagnement budgétaire par téléphone sur des durées allant de 89 à 130 jours
- « Dilemme »: le jeu d’éducation financière. Organisation de sessions dans diverses structures (Centre de Formation d’Apprentis, centre Etablissement Public d’Insertion de la Défense, missions locales, entreprises...)
Parmi ces ménages, et sur les 2 dernières années, 238 résident en Seine-Saint-Denis. Parallèlement une dizaine de sessions dilemme ont été organisées (jeu et programme d’éducation budgétaire, qui a bénéficié à 200 personnes sur un total de 300 sessions sur l’ensemble de la France.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

En Seine-Saint-Denis :
- En 2013 et 2014 : 238 ménages accompagnés et 200 participants à la dizaine de sessions Dilemme
- Lors de leur premier diagnostic, les ménages prescrits ont un reste à vivre moyen de -7€ hors dépenses alimentaires hygiène et habillement. Après un travail de fond sur la structure de leur dette et de leur budget lors d’un accompagnement d’une durée de 89 à 120 jours, seulement 43% des ménages transmis déposent un dossier de surendettement
- Le taux de re-dépôt des ménages accompagnés n'est que de 2%.
- Développement constant de Dilemme : plus de 400 boîtes de jeux vendus, 400 formateurs pour animer et plus de 3.000 personnes touchées.

Originalité du programme

- Co-création réalisée avec les parties prenantes du surendettement.
- La fondation CRESUS est entièrement auto financée et ne fait l'objet d'aucune subvention publique.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Plus de 40 partenaires privés (banques, établissements de crédits, mutuelles et employeurs)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

La demande est supérieure aux capacités de suivi de Crésus.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

-Recrutement constant et formation continue
-Recours aux nouvelles technologies afin d’optimiser le temps de travail et augmenter la capacité d’acceuil
-Mécénat et bénévolat d’entreprise pour des missions d’audit et de la gestion du débordement (Alllianz, Accenture, BCG, AXA, IMA, Docapost)
-Intraprenariat et formation de plateformes et de services dédiées au sein des entreprises partenaire (CED chez Cetelem, L’appui à La Banque Postale). Transfert de compétence et internalisation des situations les moins compliqués.

Améliorations futures possibles :

Implantation d'association sur les territoires en demande. Crésus pourrait les former sur les activités d'accompagnement.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

-Reconnaissance et visibilité du dispositif
-Connaissance du dispositif par les institutions et les acteurs du terrain
-Capitalisation de cette expérience et de ces données par la recherche fondamentale et appliquée
-Meilleure connaissance scientifique et institutionnelle du phénomène de surendettement

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

CRESUS travaille déjà avec des chercheurs qui exploitent leurs données dans divers champs allant de la médecine (surendettement et santé), sociologie et économie…

Partager cette fiche
Télécharger la fiche