Logo Compagnie du Tire Laine

LA COMPAGNIE DU TIRE-LAINE : LA REINSERTION SOCIALE PAR LE THEATRE ET LA MUSIQUE

Résumé : La Compagnie du Tire-Laine vise à produire des spectacles populaires de qualité et de proximité. Depuis 2004, ce collectif artistique lillois engagé propose des Ateliers Redynamisation par la Culture à destination en priorité des bénéficiaires du RSA et/ou personnes en recherche d’emploi.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2004
  • Lieu de réalisation : Lille
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Etat dans le cadre du Contrat Ville ; Département ; Ville de Lille dans le cadre de l’Inclusion Sociale.

Organisme(s)

  • Compagnie du Tire Laine
  • 50 Rue de Thumesnil
  • 59000 Lille
  • Salariés : 6
  • Bénévoles : 0
  • Adhérents : 20
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  30/12/2015
Appréciation(s) du comité : Description du programme incomplète
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Exclusion et isolement
Pays :  France, Mayotte
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Chômeurs, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Des Lyons Claire , « LA COMPAGNIE DU TIRE-LAINE : LA REINSERTION SOCIALE PAR LE THEATRE ET LA MUSIQUE », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Fondée en 1992 par Arnaud Van Lancker (accordéoniste et auteur-compositeur) et Armel Richard (chanteur, metteur en scène et auteur), l'association, La Compagnie du Tire-Laine, vise à créer des spectacles populaires de qualité et de proximité. Parallèlement à ses spectacles, sa programmation des "Tous au Tire-Laine" et la location de son studio de répétition, la Compagnie propose des actions culturelles spécifiques : des ateliers théâtre et musique pour des publics éloignés de la culture et des activités sur mesure (en milieu pénitencier, centre hospitalier…).

Objectifs du programme

- Développer la créativité en proposant au public de s’essayer aux pratiques artistiques
- Créer une dynamique autour de la réalisation d’un projet
- Favoriser l’expression, la confiance en soi et l’estime de soi
- Rompre l’isolement à travers la rencontre, l’échange et l’entraide

Actions mises en oeuvre

Ateliers Redynamisation par la Culture :
- depuis 2004 : animation d’ateliers théâtre et musique gratuits, ouverts à toute personne débutante ou non et prioritairement destinés aux bénéficiaires du RSA (Revenu de Solidarité Active) ou personnes en recherche d’emploi
- Projet de 9 mois en vue de la création collective d’un spectacle, composé de :
> « ateliers hebdomadaires » (apprentissage théâtre, mises en situation, réappropriation du corps, improvisations, écriture…)
> « ateliers parallèles » (création d’affiches, de costumes et de décors)
> « deux semaines intensives » (approfondissement du travail de création, d’improvisation, de monter les décors et de communiquer sur les représentations publiques)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- En 2004 : une dizaine de participants aux ateliers. En 2014 : une vingtaine (ici est considéré comme participant, les personnes qui prennent part aux ateliers jusqu’au spectacle).
- Des participants reviennent aux ateliers depuis 5 ans, et encadrent désormais eux-mêmes les ateliers parallèles.
- Des professionnels du milieu artistique ont progressivement rejoint la dynamique du projet.
- Les adhésions représentent 2 125 €.

Originalité du programme

N/C

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Opéra de Lille (pour les décors), le Prato et la Maison Folie Wazemmes (pour les représentations théâtrales), d’autres compagnies, des musiciens, des chorégraphes, des travailleurs sociaux (référents RSA et professionnels travaillant avec ce public), l’Armée du Salut, les Centres d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, les Maisons de Quartier…

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Abandon des participants, soit parce qu’ils ne se retrouvent pas dans le projet, soit parce que le rythme des ateliers est trop soutenu.
- Difficulté de satisfaire les attentes des participants présents depuis plusieurs années en quête d’évolution, et celles des nouveaux participants qui découvrent le projet.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Organiser les ateliers en fonction des jours où les familles n’ont pas leurs enfants à garder (hors vacances scolaires…)
- Créer des scénettes plutôt qu’une représentation collective, de façon à ne pas pénaliser le groupe si certains quittent le projet
- Aménagement spécifique de l’emploi du temps au cas où les personnes retrouveraient un emploi et souhaiteraient tout de même continuer
- Adaptation selon l’ancienneté : les nouveaux participants suivent le rythme classique des ateliers théâtre, alors que les participants plus « expérimentés » travaillent à la fois avec les nouveaux et à la fois en autonomie

Améliorations futures possibles :

Elaboration d’un outil pour recueillir les impressions des participants après une année à la Compagnie

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Souplesse dans la gestion de projet : s’efforcer de faire évoluer le projet en fonction du potentiel des participants
- Un lieu de création et d'accueil du public convivial : bâtiment de plus de 500 m² avec 4 salles de répétitions, une salle polyvalente pouvant accueillir 200 personnes, des espaces bureaux, un grand jardin de 600 m², un poulailler et depuis 2012 un studio d’enregistrement "La Cabane du Tire-Laine" ouvert à tous
- Projet non stigmatisant : les participants sont plongés dans une dynamique de construction collective avec des encadrants qui les traitent avec les mêmes exigences que des professionnels. Ils ne s’attardent pas sur les situations administratives des participants (situation socioprofessionnelle, composition de la famille…) mais sur leur potentiel et sur la richesse des échanges.
- Inspiration de précédents ateliers théâtre et musique mis en place en partenariat avec le théâtre Antigone de Courtrai
- Ses valeurs : défense d’un travail humain et solidaire

Pour en savoir plus

- Le nom Tire-laine fait référence aux voleurs au Moyen-Age qui dérobaient la nuit les manteaux des riches bourgeois et les redistribuer aux plus pauvres.
- Répartition des dépenses courantes :
73 % aux salaires
Environ 100 000 € aux frais fixes de fonctionnement (loyer, chauffage, matériel de bureau, leasing, impôts et taxes, etc…)
10 000 € au loyer annuel
Environ 65 000 € sont consacrés à l’organisation des concerts et ateliers (frais de transports, locations diverses, petit matériel, etc….)


Partager cette fiche
Télécharger la fiche