Logo Carton Plein 75

La collecte de cartons par l'association Carton Plein

Résumé : Depuis 2012, l'association Carton Plein collecte les cartons auprès des commerçants et des entreprises du Nord de Paris, afin de les revendre auprès de particuliers ou de recycler les cartons inutilisables pour divers usages.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Avril 2012
  • Lieu de réalisation : Paris
  • Budget : 150000 €
  • Origine et spécificités du financement : Mairie de Paris, Conseil Régional, Fondations privées (Caritas, Secours Catholique, AG2R, Vinci...)

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  21/10/2014
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Economie solidaire Emploi Environnement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Travail, Environnement

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Huynh Do , « La collecte de cartons par l'association Carton Plein », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

L’association Carton Plein 75 est née de la rencontre entre Antoine Aumonier, délégué général au Secours Catholique, et Francis Bouchiba, personne vivant dans la rue. De cet échange a émergé l’idée de travailler sur le carton, matériel en apparence anodin mais qui est omniprésent dans l’environnement urbain ; de le collecter et de le réutiliser dans une optique sociale, solidaire, et qui profite à tous.

Objectifs du programme

Récupérer les surplus de cartons présents partout dans notre quotidien et les réutiliser afin de créer des circuits économiques locaux, solidaires, et écologiques, tout en intégrant à ce processus des personnes en situation d’exclusion économique.

Actions mises en oeuvre

- Récupérer les cartons de déménagement usagés auprès des professionnels et particuliers. La collecte se fait en vélo électrique.
- Embaucher des personnes en situation de grande d’exclusion sociale pour travailler au sein de la structure, dans le cadre du dispositif « premières heures » (système de travail à l’heure pour que la personne se ré adapte étape par étape au monde du travail)
- Trier et reconditionner les cartons collectés et revendre ceux en bon état à des particuliers.
- Recycler les cartons non réutilisables (apport en déchetterie)

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Revente de 1000 cartons par mois depuis mai 2014 (objectif de 3000)
- Jusqu’à 10 personnes en situation de grande exclusion embauchées et accompagnées.
- Le dispositif premières heures, mis en place récemment dans cette association, a fait ses preuves dans d’autres organismes qui ont constaté une augmentation régulière des heures de travail des personnes en situation d’exclusion au fil du temps.

Originalité du programme

L’association Carton Plein 75 est la seule à collecter et traiter le carton de cette façon, et la seule à organiser cette collecte en vélo électrique. Elle favorise ainsi les solutions de proximité, s’appuie sur des valeurs de solidarité et de développement durable dans son modèle économique.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Avec le département de Paris (dispositif premières heures)
- Avec le Secours Catholique de Paris et Equipe de rue Charonne pour l'accompagnement des personnes en situation de grande exclusion
- Avec l'entreprise ChicType et le lieu d'innovation sociétale Beeotop pour la récupération des cartons

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Modèle économique difficile à trouver. Au départ, idée de faire payer les commerçants pour ce service, mais refus catégorique de ces derniers.
La collecte en vélo est écologique mais restreint la zone d’intervention (8 km de rayon maximum).

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Baser le modèle économique sur la revente de cartons utilisables à des particuliers (demande très forte).

Améliorations futures possibles :

- Utiliser des électriques plus performants
- Ouvrir une nouvelle structure dans le Sud de Paris, et pourquoi pas ailleurs en France et en Europe
- Réfléchir à de nouvelles pistes pour la valorisation du carton non-réutilisable directement (briquettes combustibles, isolation, design, etc.)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Une petite structure travaillant sur un réseau local de taille raisonnable permet d’être plus efficace dans ses activités.
Une équipe compétente et une bonne communication sont deux éléments essentiels dans la bonne réussite du projet.
Le fait d’intégrer des personnes en situation d’exclusion aux activités de l’association permet à l’association d’être non seulement active dans le domaine du recyclage mais également dans celui de l’insertion sociale.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Recherche de solutions et de processus permettant de maximiser la revalorisation locale du carton
- Recherche de mode d'accompagnement optimal pour recréer du lien et favoriser la réinsertion des personnes en situation de grande exclusion

Références bibliographiques

ATD Quart Monde, L’entreprise réinventée : Travailler et Apprendre Ensemble.
COLLARD-GAMBIEZ, Et si les pauvres nous humanisaient
BERGIER, Les affranchis
CLEMENT, Dans la rue avec les sans-abris

Partager cette fiche
Télécharger la fiche