Logo Professions Banlieue

La co-formation par le croisement des savoirs et des pratiques en Seine-Saint-Denis, pour la participation effective de ses habitants

Résumé : En janvier 2015, le centre de ressources Profession Banlieue et ATD Quart-Monde ont proposé une co-formation originale aux professionnels et aux élus de Seine-Saint-Denis pour acquérir les qualifications facilitant la participation des habitants sur leur territoire.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 22 janvier 2015
  • Lieu de réalisation : Pierrelaye
  • Budget : 36000 €
  • Origine et spécificités du financement : Préfecture du département de Seine Saint-Denis (22.000€), Bourse expérimentale (10.000€) et les 7 villes participantes (4.500€)

Organisme(s)

  • Professions Banlieue , ATD Quart-Monde
  • 15 rue Catulienne
  • 93200 Saint-Denis
  • Salariés : 6
  • Bénévoles : 0
  • Adhérents : 150
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  21/04/2015
Appréciation(s) du comité : Innovant !
Solution(s) : Démocratie et bonne gouvernance Education Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Professionnels
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Éducation, Formation

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Vincent Candice , « La co-formation par le croisement des savoirs et des pratiques en Seine-Saint-Denis, pour la participation effective de ses habitants », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Profession Banlieue est un centre de ressources au service des acteurs de la politique de la ville de la Seine-Saint-Denis. La Loi sur la ville et la cohésion urbaine adoptée (Loi Lamy de février 2014) a rendu obligatoire la création de conseils citoyens dans les quartiers prioritaires. Suite à quoi, Profession Banlieue a mis en place une co-formation pour répondre aux besoins de qualification et d’apports méthodologiques des acteurs en charge de la constitution des contrats de ville. Cette co-formation s’articule autour de la méthode du croisement des savoirs et des pratiques d'ATD Quart Monde sur le thème de la participation des habitants en situation de pauvreté.

Objectifs du programme

- Apprendre à se connaître et à se comprendre, entre acteurs de la politique de la ville et personnes en situation d'exclusion
- Développer et renforcer les compétences pour agir ensemble (représentants institutionnels et personnes en grande difficulté) dans le cadre de la politique de la ville
- Apprendre à faire place à l’autre et à son savoir spécifique
- Questionner et faire évoluer les représentations, les pratiques, les logiques d’action
- Identifier les conditions pour améliorer concrètement l’intercompréhension et l’interaction

Actions mises en oeuvre

1- Définition du public cible : les élus et agents des villes en charge de la démocratie locale ; les délégués du Préfet ; les militants ATD Quart-Monde
2- Lancement d'un appel à candidature : sur la douzaine de villes candidates, 7 ont été retenues car elles respectaient les conditions fixées (en termes d’engagement, de présence, de participation d’un trinôme élu / professionnel / délégué du Préfet par ville).
3- L'organisation des 4 journées de co-formation dans les locaux d'ATD Quart-Monde à Pierrelaye. Les personnes en situation de précarité sont à la fois formatrices et formées comme les professionnels et les élus.
4- Le travail est interactif : un processus pédagogique garanti par des animateurs formés au croisement des savoirs et des pratiques. Il y a une alternance entre travail individuel et collectif en groupe de pairs et séances plénières.
5- A venir : suivre la mise en place des conseils citoyens en Seine-Saint-Denis et évaluer les incidences bénéfiques de la co-formation et les améliorations possibles dans les villes participantes.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- A ce jour, 28 bénéficiaires
- Implication des acteurs : 95% de taux de participation (y compris pour la matinée de restitution qu’ils avaient préparée)
- Réflexions collectives ayant permis l’identification de pistes d’action

Originalité du programme

Cette initiative repose sur le principe que les personnes les plus précaires possèdent un savoir d’expérience, des connaissances sur le monde environnant et des idées sur les moyens de lutter contre l'exclusion. Ces personnes par conséquent sont des acteurs incontournables de la construction des politiques les concernant. Cette co-formation s’appuie ainsi sur leurs savoirs et sert de socle à la co-construction effective de la politique de la ville.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

ATD-Quart Monde (opérationnel), Préfecture de Seine-Saint-Denis (opérationnel et financier) et CGET (financier)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Même si la Préfecture de Seine-Saint-Denis garantit le co-financement, l'équilibre financier a été difficile à trouver (rémunération de l’animation opérée par ATD Quart-Monde et des 6 militants en situation de précarité ayant participé à la co-formation).
- Difficulté à réunir un triptyque d’acteurs pour certaines villes : possibles oppositions politiques de quelques élus, plus ou moins rétifs à la participation directe des habitants aux processus décisionnels.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Recherche de subvention complémentaire, attribuée par le Commissariat général à l’égalité des territoires (Cget) à travers la Bourse nationale d’expérimentation en faveur de la participation.
- Mobilisation des élus par les chefs de projet (rappel que la loi rend obligatoire la mise en oeuvre des conseils citoyens, coût attractif, délégués du préfet mobilisé par la Préfecture)

Améliorations futures possibles :

- Une prise en charge du financement de la participation des militants ATD Quart-Monde par une collectivité locale
- La capitalisation et la diffusion des résultats de cette recherche-action par Profession Banlieue et d'autres médias. Cette diffusion est en outre une des demandes du Cget (Commissariat général à l'égalité des territoires).
- Initier un partenariat avec un laboratoire de chercheurs pour les impliquer dans un projet de recherche sur la mobilisation des citoyens et la participation en Seine-Saint-Denis, notamment au travers du suivi de la mise en place des conseils citoyens.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Le programme a été conçu sur un cahier des charges précis. Les 7 villes participantes ont dû répondre aux exigences suivantes :
- pouvoir mobiliser un trinôme d’acteurs : un élu, un ou deux professionnels de la collectivité et le délégué du Préfet du territoire ;
- un engagement nominatif de chacun à participer aux 4,5 jours de co-formation
- une participation financière de chacune des villes retenues
- Profession Banlieue a fait appel à ATD Quart-Monde pour sa méthode bien spécifique de co-formation par le croisement des savoirs et des pratiques qui a donné de bons résultats dans d’autres territoires, sur d’autres sujets.
- L'association Profession Banlieue fait intervenir régulièrement des chercheurs dans le cadre des actions de qualification qu’elle organise.
- Diffusion des analyses et résultats de cette co-formation via une plateforme numérique "Yallerparquatrechemins.fr"

Partager cette fiche
Télécharger la fiche