Logo Entrées de jeu

La chaise vide: débat théâtral pour les lycéens sur l’absentéisme et le décrochage scolaire

Résumé : Ce spectacle propose quatre portraits de jeunes qui décrochent à cause de mauvais résultats, d’une mauvaise orientation, ou à cause d’un mal-être et d’une consommation importante de canabis. Issu du théâtre forum, le débat théâtral est une forme interactive qui offre au public la possibilité d’échanger des points de vue et des expériences sur des sujets problématiques et d’expérimenter par le jeu des comportements différents

Partager cette fiche

Programme

Organisme(s)

  • Entrées de jeu
  • 35 Villa d'Alésia
  • 75014 Paris
  • Salariés : 4
  • Bénévoles : 0
  • Adhérents : 22
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  26/01/2016 00:00
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants, Adolescents
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Grosjean Bernard , « La chaise vide: débat théâtral pour les lycéens sur l’absentéisme et le décrochage scolaire », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

Avec le soutien de la Mutualité Française en Côte d’Or, le débat théâtral La chaise vide a été créé en 2001 à la demande du lycée de Semur-en-Auxois, pour accompagner la création d’une cellule d’écoute pour élèves en situation de décrochage. Ce débat théâtral a été créé conformément à un cahier de charges constitué suite à une enquête auprès de la communauté éducative du lycée. Depuis, il a été repris dans plus de vingt autres lycées.

Objectifs du programme

- Objectif général : conscientisation sur le décrochage et l’absentéisme scolaire.
- Objectifs spécifiques : permettre, dans une ambiance ludique, de dédramatiser certaines situations de décrochage et d’absentéisme scolaire, de confronter et de relativiser les points de vue, de libérer la parole et de diffuser des points de repère pratiques.

Actions mises en oeuvre

Le fonctionnement du débat théâtral : chaque séance dure 2h :
- une petite forme théâtral de 20 à 30min qui présentent quatre portraits de jeunes en situation de décrochage pour différentes raisons (phobie scolaire, consommation régulière de cannabis, orientation démotivante, mauvais résultats qui démotives)
- 1h30 de débat théâtral : accompagnement du spectateur pour la réalisation de son idée : les élèves présents ont la possibilité, en venant sur scène, d'échanger avec le personnage du décrocheur et de l'aider à trouver des solutions face à sa problématique.
Pour une bonne efficacité, le débat théâtral doit s’insérer dans un programme qui prend en charge le suivi des élèves décrocheurs.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Depuis sa création en 2001, La chaise vide a été représentée une quarantaine de fois, dans des lycées de toute la France et a touché environ 3000 élèves. Après chaque représentation, la compagnie Entrées de jeu a eu un retour positif de la part des lycées.

Originalité du programme

La compagnie Entrées de jeu a 20 ans d’expérience dans le débat théâtral : environ 600 représentations par an, une quarantaine de comédiens. La compagnie travaille sur un cahier de charges précis et adapté qui cadre l’intervention. Le scénario est écrit à partir de témoignages, de lectures et d’un dossier de presse sur le sujet. Ses principes sont les suivants : respect, écoute des points de vue, refus du simplisme, jeu toujours dynamisant, généreux et en ouverture sur son public, refus du pathos et de la parodie, suivi systématique des séances.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Mutualité Française, UNAPEL, Les cahiers pédagogiques, quelques lycées

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Certains établissements aimeraient nous faire intervenir, mais ils ne trouvent pas les financements.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Les débats théâtraux sont mis à jour systématiquement, afin de suivre l’évolution sociale et de correspondre à la réalité de l’actualité.

Améliorations futures possibles :

Avoir des partenaires qui relayent l’information et augmentent la visibilité du débat théâtral via leur site internet. Identifier les organismes qui accordent des subventions pour la prévention du décrochage scolaire, afin d’en informer les établissements pour qui il est difficile de réunir les fonds nécessaires.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Aide à la prise de conscience des élèves décrocheurs, utilisation des compétences psychosociales de leurs pairs

Pour en savoir plus

n° 444 et 472 des Cahiers pédagogiques : http://www.cahiers-pedagogiques.com/No444-Decrocheurs-comment-raccrocher
Voir documents en annexe


Partager cette fiche
Télécharger la fiche