Logo Rues du Développement Durable

La Centrale des Marchés Solidaires

Résumé : Initiée en 2013 par les associations Rues du Développement Durable, Culture et Coopération (C&C) et l'Inter Réseau de l’Insertion par l’Activité Economique (IRIAE), la Centrale des Marchés Solidaires propose aux acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) du territoire Loire Sud un service complet en conseil et expertise technique dans leurs réponses aux marchés publics et privés.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Décembre 2012
  • Lieu de réalisation : Loire Sud
  • Budget : 39000 €
  • Origine et spécificités du financement : Saint Etienne Métropole et la Région Rhône Alpes

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/09/2014
Appréciation(s) du comité : A généraliser ! Source d’inspiration !
Solution(s) : Coordination des actions Développement territorial Economie solidaire
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Entreprise
  • Domaine(s) :  Travail, Économie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (St Marcel de Félines (Loire))

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Charrier Laëtitia , « La Centrale des Marchés Solidaires », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

La Centrale des Marchés Solidaires (CMS) est née en 2012 lorsque les associations Rues du Développement Durable (RDD), Culture et Coopération (C&C) et Inter Réseau de l’Insertion par l’Activité Economique (IRIAE) se sont constituées en groupement solidaire et ont répondu collectivement à l’appel à projets lancé dans le cadre du Programme de Coopération de l’Economie Sociale et Solidaire (PROCESS). Dès 2010, ces associations ont participé à l’étude d’évaluation des impacts de l’ESS en Loire Sud conduite par la Mife Loire Sud et à la construction du plan stratégique de développement de l’ESS en Loire Sud : PROCESS 2012-2015.

Objectifs du programme

=> Renforcer l’expertise et l’autonomie des acteurs de l’ESS à travers la mise en œuvre d'un service complet d’accompagnement.
=> Favoriser les connexions entre les organisations de l'ESS, les collectivités publiques et les entreprises classiques du territoire afin de promouvoir la commande socialement responsable.

Actions mises en oeuvre

Lancement en 2013 du premier dispositif d’accompagnement des structures de l’ESS en Loire Sud dans leur réponse aux marchés publics et privés. Les principaux services proposés aux structures sont :
• une veille qualitative des appels d’offres de marchés publics et privés susceptibles de les intéresser,
• un service d’informations, de formations et de mise en réseau des structures de l’Economie Sociale et Solidaire pour favoriser les coopérations et les réponses groupées,
• un service d'accompagnement individuel ou collectif à la réponse aux marchés.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Au cours de ces deux premières années, nous avons su démontrer l’intérêt de la CMS :
- Favoriser et valoriser les réponses groupées et les complémentarités entre les acteurs économiques ;
- Développer au sein de l’ESS des logiques partenariales plutôt que concurrentielles ;
- Améliorer la lisibilité et la pertinence des structures de l’ESS aux yeux des donneurs d’ordres.

Le bilan 2013 en quelques chiffres :
- 41 organisations rencontrées pour un premier diagnostic.
- 5 accompagnements sur des marchés ciblés et orientés par la CMS dont 1 marché en groupement remporté.

Originalité du programme

L’originalité du projet réside à la fois dans le montage et la constitution en tant que groupement solidaire, et dans le changement d’organisation et de fonctionnement entre les parties prenantes. Cette nouvelle organisation privilégie les rapports de coopération, de mutualisation et de participation au profit du développement local durable du territoire Loire Sud. Au cours de la première année d'expérimentation (2013), la CMS a créé et développé un outil évolutif, capable de s’adapter aux changements que suscite la promotion de la commande socialement responsable.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Le projet s’inscrit dans une logique de coopération. La plus-value réside dans la recherche de cohérence et de complémentarité avec l’existant à travers le développement de partenariats locaux et régionaux. Principaux partenaires : C&C - IRIAE – Saint Etienne Métropole – Région Rhône Alpes – La Maison de l’information, de la Formation et de l’Emploi - La Scop La Péniche – CRESS – La Maison de l’Emploi et de la Formation.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Au démarrage de l’action, la plupart des structures rencontrées se sont montrées réticentes voire hostiles à ce nouveau mode de financement. La CMS a travaillé de manière empirique pour favoriser une démarche participative dans laquelle chacun des services proposés s’ajuste au plus près des besoins et attentes des acteurs.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

La CMS a fait le choix de proposer des services gratuits afin de ne pas ajouter de frein supplémentaire aux structures éloignées de la commande publique ou privée. Plutôt que de cloisonner, la CMS ouvre ses services à des acteurs au statut hors ESS tels que les indépendants, les auto-entrepreneurs, les micro-entreprises. La seule exigence est que leur démarche s’inscrive dans les principes de l’ESS (finalité sociale, lucrativité limitée, gouvernance démocratique …)

Améliorations futures possibles :

La CMS vise pour les années 2014 à 2016 un développement des accompagnements et des marchés obtenus. L'offre de services s'élargira à la commande publique non publiée (en-deçà des seuils fixés) ainsi qu'à la commande privée en provenance des entreprises de la Loire.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Le projet est reproductible au sein d'autres collectivités territoriales faisant le choix de promouvoir la commande publique socialement responsable grâce aux réseaux de proximité de l'ESS locale.
Les principaux facteurs de réussite :
- Volonté politique forte de faire de l’ESS une politique prioritaire.
- La dynamique de réseaux et les complémentarités entre les membres de l’équipe projet.
- Une équipe de permanents et une équipe ressources compétentes, qualifiées et capables de répondre rapidement à tout type de demande quels que soient les champs d'activités.
- La bonne connaissance des réseaux de proximité de l’ESS et du territoire.
- La réactivité et disponibilité de l’équipe projet.
- La mobilité et la rencontre des acteurs du territoire.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche